Cheikh Nefzaoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cheikh Nefzaoui
Image dans Infobox.
Portrait de Cheikh Nefzaoui.
Biographie
Activité
Autres informations
Religion
Œuvres principales

Cheikh Nefzaoui (arabe : الشيخ النفزاوي[1]) est un écrivain érotique arabophone du XVe siècle. Il serait né dans la tribu berbère des Nefzaouas, dans le sud de l'actuelle Tunisie[2].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Aux alentours de l'année 1420, il rédige, à la demande du souverain hafside de Tunis, Abû Fâris `Abd al-`Azîz al-Mutawakkil, La Prairie parfumée où s'ébattent les plaisirs (الروض العاطر في نزهة الخاطر) plus communément appelé La Prairie parfumée. Ce livre est un manuel d'érotisme où tout ce qui concerne l'acte sexuel est répertorié.

Cet ouvrage jouit d'une réputation établie dans le monde arabe semblable à celle qui fait la notoriété des Mille et une nuits. Nefzaoui dit n'éprouver aucune honte lorsqu'il s'agit de transmettre aux jeunes générations une éducation sexuelle fiable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aussi connu sous le nom de Umar ibn Muḥammad al-Nefzaoui ou encore Muḥammad ibn Muḥammad al-Nafzawi.
  2. Sylvette Larzul, Guy Barthèlemy, Dominique Casajus et Mercedes Volait, L'orientalisme après la Querelle : dans les pas de François Pouillon, Paris, Karthala, , 410 p. (ISBN 978-2811117092, présentation en ligne, lire en ligne), « De l'érotologie arabe aux curiosa : Le Jardin parfumé du Cheikh an-Nafzâwî », p. 109-127.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :