Masevaux-Niederbruck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Masevaux-Niederbruck
Masevaux-Niederbruck
Une rue piétonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Haut-Rhin
Arrondissement Thann-Guebwiller
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach
(siège)
Maire
Mandat
Maxime Beltzung
2020-2026
Code postal 68290
Code commune 68201
Démographie
Population
municipale
3 720 hab. (2019)
Densité 138 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 46′ 28″ nord, 6° 59′ 47″ est
Altitude Min. 392 m
Max. 1 104 m
Superficie 26,99 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Masevaux-Niederbruck
(ville isolée)
Aire d'attraction Mulhouse
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Masevaux-Niederbruck
(bureau centralisateur)
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Masevaux-Niederbruck
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Masevaux-Niederbruck
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Masevaux-Niederbruck
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Masevaux-Niederbruck
Liens
Site web masevaux.fr

Masevaux-Niederbruck [mazvo nidəʁbʁyk] est, depuis le , une commune nouvelle française située dans l'aire d'attraction de Mulhouse et faisant partie de la collectivité européenne d'Alsace (circonscription administrative du Haut-Rhin), en région Grand Est. Elle est issue du regroupement des deux communes de Masevaux et Niederbruck. Cette fusion a été officialisée par l'arrêté du [1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Masevaux et Niederbruck sont des communes membres[2] du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Le territoire communal repose sur le bassin houiller stéphanien sous-vosgien[3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Masevaux-Niederbruck est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[4],[5],[6]. Elle appartient à l'unité urbaine de Masevaux-Niederbruck, une unité urbaine monocommunale[7] de 3 797 habitants en 2017, constituant une ville isolée[8],[9].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Mulhouse, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 132 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[10],[11].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
7 janvier 2016 mai 2020 Laurent Lerch[12] UDI Conseiller général (2011-2015)
mai 2020 En cours Maxime Beltzung [13] LR  

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[1].

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Masevaux
(siège)
68201 CC de la Vallée de la Doller et du Soultzach 23,21 3 343 (2013) 144


Niederbruck 68233 CC de la Vallée de la Doller et du Soultzach 3,78 454 (2013) 120

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Masevaux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin[14],[15]. On y trouvait les orgues les plus importantes d'Alsace, détruites par un incendie en 1966. Les grandes orgues Kern[16] ont été construites en remplacement des orgues historiques Callinet détruites. La sonnerie de l'église comporte actuellement 5 cloches et est l'une des plus belles d'Alsace. Quatre cloches de 1969 coulées par Schilling (Heidelberg), un bourdon Lab2 de 5 070 kg, Do3, Mib3, Lab3 ainsi qu'une cloche plus ancienne Fa3 en provenance d'Oranie (Algérie) [17],[18] ;
  • Temple de protestants[19] et son orgue d'Heinrich Koulen de 1894[20] ;
  • Les monuments commémoratifs[21],[22] ;
  • Bâtiment du cercle Saint-Martin (route Joffre). Haut lieu théâtral avec le spectacle du Jeu de la Passion du Christ, donné en langue allemande, tous les ans, les 5 dimanches précédent Pâques ;
La Place des Alliés.
  • Théâtre de la Grange[23] ;
  • Bains municipaux[24] ;
  • Cours du Chapitre et abbaye[25],[26] ;
  • Fortification d'agglomération[27] ;
  • Château du Schimmel ;
  • Statue de sainte Odile[28] ;
  • Maison de Noël[29] ;
  • Moulin[30] ;
  • Halle aux blés[31] ;
  • Place Gayardon (références aux anciens seigneurs) ;
  • Les fontaines :
    • La Fontaine de la placette du 60e Anniversaire[32],
    • La Fontaine de la place des Alliés[33],[34],[35],
    • La Fontaine aux Dauphins[36],
    • La fontaine située au croisement de la rue du Maréchal-Foch et de la rue Houppach[37],[38],
    • La fontaine rue de la Couronne, rue du Moulin[39].

Chapelle-pèlerinage Notre-Dame de Houppach[modifier | modifier le code]

Édifiée à la fin du XVIIe siècle[40] par un le fils d'un médecin de Louis XIV, devenu ermite sous le nom de Frère Augustin, elle contenait une statue de Vierge noire. Ce premier édifice fut détruit à la Révolution, reconstruit provisoirement, puis sous une forme plus pérenne, et béni en 1807. En 1869, la chapelle fut abattue pour laisser place à un nouveau monument, lequel, en raison de la guerre de 1870-71, ne put être terminé qu'en 1875. La Vierge noire fut détruite en 1880 par un simple d'esprit qui la jeta au feu, puis remplacée par une nouvelle statue issue des Ateliers de Munich. La chapelle bénéficia d'une nouvelle rénovation entre 1985 et 1989. Elle est toujours un lieu de pèlerinage[41],[42].

Niederbruck[modifier | modifier le code]

  • Ferme-auberge du Bruckenwald, ferme auberge de l'Entzenbach, la Vierge d'Alsace.
  • Chapelle Saint-Wendelin[43] et son orgue de 1983[44].
  • Statue monumentale de la Vierge à l'Enfant dite Vierge d'Alsace ou à l'Offrande[45],[46].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b RAA n° 57 du 24 décembre 2015
  2. Liste des 188 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3e Charte 2012 - 2024
  3. Édouard Thirria, Manuel à l'usage de l'habitant du département de la Haute-Saône, (lire en ligne), p. 184-185.
  4. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  6. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  7. « Unité urbaine 2020 de Masevaux-Niederbruck », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  8. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  9. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  10. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Mulhouse », sur insee.fr (consulté le ).
  11. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  12. « Laurent Lerch élu maire de la commune nouvelle », L'Alsace, 9 janvier 2016.
  13. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  14. « Eglise catholique Saint-Martin », notice no PA00085511, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « église paroissiale Saint-Martin », notice no IA68003294, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. Inventaire de l'orgue
  17. Biographie de Cloches. Les grandes sonneries de cloches de France : la sonnerie de l'église Saint-Martin de Masevaux dans le Haut-Rhin comporte 5 cloches. Quatre cloches de 1969 coulées par Schilling (Heidelberg) un bourdon Lab2, Do3, Mib3, Lab3 ainsi qu'une cloche plus ancienne Fa3 en provenance d'Oranie (Algérie)
  18. Cloches d'Oranie : Aïn Fekan « Jeanne d'Arc » à Masevaux (68)
  19. « temple de protestants », notice no IA68003295, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  20. Église protestante : Inventaire de l'orgue
  21. Les mutations de Masevaux au fil du temps
  22. Monument aux Mort, Plaque commémorative du 2e régiment de Dragons sur la façade de la Mairie, Plaque commémorative de la 1e Armée Française sur la façade de l'église, Plaque commémorative 1939-1945 façade de l'église, Plaque commémorative 1939-1945
  23. Spectacles de la Grange
  24. Maison du patrimoine Un lieu au service de l’histoire locale
  25. « Ancienne abbaye », notice no PA00085509, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  26. « abbaye de bénédictines Saint-Léger », notice no IA68003296, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  27. « fortification d'agglomération », notice no IA68003301, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  28. Notice no PM68000739, base Palissy, ministère français de la Culture chapelle de la Bienheureuse Vierge Marie, dite grotte de Sainte-Odile
  29. L’Espace Claude Rich devient la Maison de Noël le temps des fêtes
  30. « moulin abbatial cité au XVe siècle », notice no IA68003323, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  31. « Ancienne halle aux blés portant la date 1831 », notice no IA68003321, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  32. La Fontaine de la placette du 60e Anniversaire
  33. « Fontaine », notice no PA00085512, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  34. Notice no IM68006540, base Palissy, ministère français de la Culture fontaine monumentale, fontaine C
  35. La Fontaine de la place des Alliés
  36. La Fontaine aux Dauphins
  37. « Fontaine située au croisement de la rue du Maréchal-Foch et de la rue Houppach », notice no PA00085513, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  38. Notice no IM68006542, base Palissy, ministère français de la Culture fontaine monumentale, fontaine K
  39. Notice no IM68006541, base Palissy, ministère français de la Culture fontaine monumentale, fontaine E
  40. Source : informations sur place.
  41. « Chapelle de-la-Vierge-Douloureuse », notice no IA68003327, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  42. « Chapelle Bienheureuse-Vierge-Marie (chapelle de pèlerinage) », notice no IA68003324, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  43. « Chapelle Saint-Wendelin », notice no IA68003282, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  44. orgue neuf par Christian Guerrier (instrument actuel)
  45. « Statue monumentale de la Vierge à l'Enfant dite Vierge d'Alsace ou à l'Offrande », notice no PA00085567, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  46. Notice no IM68006507, base Palissy, ministère français de la Culture statue (figure colossale) : Vierge à l'Enfant dite Vierge d'Alsace ou Vierge à l'Offrande