Bourbach-le-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourbach.
image illustrant une commune du Haut-Rhin
Cet article est une ébauche concernant une commune du Haut-Rhin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Bourbach-le-Bas
La mairie.
La mairie.
Blason de Bourbach-le-Bas
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine
Département Haut-Rhin
Arrondissement Thann-Guebwiller
Canton Cernay
Intercommunalité C.C. de Thann-Cernay
Maire
Mandat
Delphine Thuet
2014-2020
Code postal 68290
Code commune 68045
Démographie
Population
municipale
596 hab. (2013)
Densité 99 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 46′ 30″ Nord 7° 03′ 38″ Est / 47.775, 7.0606
Altitude Min. 347 m – Max. 731 m
Superficie 6,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Bourbach-le-Bas

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Bourbach-le-Bas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bourbach-le-Bas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bourbach-le-Bas

Bourbach-le-Bas est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses habitants sont appelés les Bas-Bourbachois et les Bas-Bourbachoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal repose sur le bassin houiller stéphanien sous-vosgien[1].

C'est une des 188 communes[2] du Parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Zu Niederburbach (1579), Buorbach (1581), Niderburbach (1793), Burbach-le-Bas (1801).
  • En allemand : Niederburbach[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Village mentionné pour la 1re fois en 1347[4].

En 2013 les deux communes du Vallon du Bourbach, Bourbach-le-Haut et Bourbach-le-Bas ont décidé de fusionner[5].

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Bourbach-le-Bas

Les armes de Bourbach-le-Bas se blasonnent ainsi :
« De gueules à l'épi de blé en pal tigé et feuillé, accosté d'une navette de tisserand et d'une lampe de mineur, le tout d'or, à la terrasse fasce ondée d'argent et d'azur de quatre pièces. »[6]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[7] :

  • total des produits de fonctionnement : 445 000 €, soit 720 € par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 290 000 €, soit 468 € par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 442 000 €, soit 714 € par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 82 000 €, soit 132 € par habitant.
  • endettement : 287 000 €, soit 464 € par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 6,67 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,30 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 66,80 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Pierre-Marie Kolb    
mars 2008 2014 Jean Wolfarth    
mars 2014 en cours Delphine Thuet    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 596 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
580 719 707 801 935 966 948 964 1 011
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
953 1 061 1 050 1 074 1 009 974 908 786 743
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
677 733 657 610 601 535 537 500 481
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2008 2010
518 475 490 487 508 563 618 623 617
2013 - - - - - - - -
596 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2004[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Apollinaire.
  • Église Saint-Apollinaire de 1769[10] :
    • sa cloche de 1825[11] ;
    • son orgue Callinet Frères de 1843[12],[13].
  • Chapelle des Mineurs[14],[15].
  • Calvaire[16],[17].
  • École de 1832[18].
  • Monuments commémoratifs[19].
  • Bornes des XVIe siècle et XVIIIe siècle[20],[21],[22].
  • Les moulins de Bourbach-le-Bas[23].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Thirria, Manuel à l'usage de l'habitant du département de la Haute-Saône, (lire en ligne), p. 184-185.
  2. Liste des 188 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3e Charte 2012 - 2024
  3. Dictionnaire topographique du département du Haut-Rhin - Georges Stoffel (1868)
  4. « Village », base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. Bourbach-le-Haut et Bourbach-le-Bas fusionnent
  6. Archives Départementales du Haut-Rhin
  7. Les comptes de la commune
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2008, 2010, 2013.
  10. « Eglise paroissiale Saint-Apollinaire », base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Notice no IM68001517 », base Palissy, ministère français de la Culture Cloche de l'église paroissiale Saint-Apollinaire
  12. « Notice no IM68001516 », base Palissy, ministère français de la Culture Orgue de l'église paroissiale
  13. Inventaire de l'orgue Callinet Frères, 1843
  14. « Chapelle Notre-Dame dite Knapp Kapelle », base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. Chapelle des Mineurs
  16. « Calvaire », base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. Clavaire
  18. « Ecole », base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. Stèle commémorative du R.M.C.L., Plaque commémorative du R.M.C.L., 4 Plaques commémoratives
  20. « 1ère borne rue de l'Eglise », base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. « 2e borne rue de l'Eglise », base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « 3e borne rue de l'Eglise », base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. La curieuse histoire des moulins de Bourbach-le-Bas