Kaysersberg Vignoble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kaysersberg Vignoble
Kaysersberg Vignoble
Vue de la ville de Kaysersberg.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Arrondissement Colmar-Ribeauvillé
Canton Sainte-Marie-aux-Mines
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de Kaysersberg
Maire
Mandat
Pascal Lohr
2016-2020
Code postal 68240
Code commune 68162
Démographie
Population
municipale
4 601 hab. (2016)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 08′ 22″ nord, 7° 15′ 41″ est
Altitude Min. 188 m
Max. 924 m
Superficie 35,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Kaysersberg Vignoble

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Kaysersberg Vignoble

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Kaysersberg Vignoble

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Kaysersberg Vignoble
Liens
Site web kaysersberg-vignoble.fr

Kaysersberg Vignoble est, depuis le , une commune nouvelle française regroupant les anciennes communes de Kaysersberg, Kientzheim et Sigolsheim. Elle est située dans le département du Haut-Rhin, en région Grand Est[1].

Cette petite ville de 4 660 habitants se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , les conseils municipaux des communes de Kaysersberg, Kientzheim et Sigolsheim ont décidé le regroupement de leurs communes respectives sous le nom de « Kaysersberg Vignoble ».

La nouvelle commune, créée par arrêté préfectoral du 14 juillet 2015[2], est entrée en vigueur au , sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales, renforcée par la loi n° 2015-292 du 16 mars 2015.

Les trois anciennes communes sont devenues des communes déléguées et il y a un conseil municipal unique pour l'ensemble de la commune nouvelle[3],[4],[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
[6] Henri Stoll EELV Professeur
[7] En cours Pascal Lohr DVD Entrepreneur
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Kaysersberg
(siège)
68162 CC de la Vallée de Kaysersberg 24,82 2 701 (2013) 109


Kientzheim 68164 CC de la Vallée de Kaysersberg 4,83 738 (2013) 153
Sigolsheim 68310 CC de la Vallée de Kaysersberg 5,80 1 195 (2013) 206

Enseignement[modifier | modifier le code]

Établissements scolaires[8] :

  • École Maternelle Bristel ;
  • École Maternelle d’Alspach ;
  • Groupe Scolaire Jean Geiler ;
  • Collège Albert Schweitzer.

Kientzheim a abrité le Lycée Seijo de 1986 à 2005[9]. Le Centre européen d’études japonaises (CEEJA, アルザス・欧州日本学研究所 Aruzasu Ōshū Nihongaku Kenkyūsho) occupe l'ancien lycée[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux remarquables de Kaysersberg, on peut noter l'ancienne bâtisse du Clos des Capucins, située sur le chemin des Capucins entre Kaysersberg et Kientzheim, actuellement occupé par le Domaine Weinbach.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Anthony Bourdain, animateur de télévision américain, mort à Kaysersberg le 8 juin 2018

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune de Kaysersberg Vignoble (68162) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 21 octobre 2016).
  2. « « Arrêté du 14 juillet 2015 portant création de la commune nouvelle de Kaysersberg Vignoble », Recueil des actes administratifs du Haut-Rhin, 17 juillet 2015 »
  3. « Trois communes rurales alsaciennes se marient pour contrer la baisse des dotations », lagazettedescommunes.com, 30 juin 2015.
  4. « "Kaysersberg Vignoble", trois communes en une de 5 000 habitants », francetvinfo.fr, 30 juin 2015.
  5. Trois communes alsaciennes se marient, dépêche Agence France-Presse, 29 juin 2015
  6. 13 communes nouvelles élisent leur maire
  7. Pascal Lohr, élu maire de la nouvelle commune de Kaysersberg Vignoble
  8. "Établissements scolaires et structures d’accueil." Kaysersberg-Vignoble. Consulté le 4 septembre 2016.
  9. "Seijo Gakuen closes French campus." The Japan Times. Dimanche 13 février 2005. Consulté le 2 janvier 2013.
  10. "Du lycée Seijo au Centre d’études japonaises." (Archive) L'Alsace. 19 mars 2013. Consulté le 2 janvier 2014. "L’ancien lycée Seijo, à Kientzheim, a accueilli des élèves japonais entre les années 1980 et 2006. On y trouve aujourd’hui le Centre européen d’études japonaises."