Mollau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mollau
L'église Saint-Jean-Baptiste.
L'église Saint-Jean-Baptiste.
Blason de Mollau
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Arrondissement Thann-Guebwiller
Canton Cernay
Intercommunalité C.C. de la Vallée de Saint-Amarin
Maire
Mandat
Raymond Nickler
2014-2020
Code postal 68470
Code commune 68213
Démographie
Population
municipale
392 hab. (2012)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 17″ N 6° 58′ 25″ E / 47.8714, 6.973647° 52′ 17″ Nord 6° 58′ 25″ Est / 47.8714, 6.9736  
Altitude Min. 452 m – Max. 1 195 m
Superficie 8,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Mollau

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Mollau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mollau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mollau

Mollau est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Mollau du XIIIe au XVIIIe siècle était l’une des quatre mairies seigneuriales (Meierturm) du bailliage de Saint-Amarin relevant de l’Abbaye princière de Murbach regroupant les quatre villages de Mollau, Husseren, Storckensohn et Urbes. Cette circonscription était administrée par un Maire désigné par le Prince-Abbé assisté de « préposés » représentant les bourgeois des différentes localités.

Mollau est un des plus vieux villages de la vallée puisqu’on en parle dès 1212. De son origine « Mulenowe », celui-ci se transforma au fil du siècle des langues écrite et orale en « Mullow », « Molaw » et bien d’autres en « Mollau » peu avant la période de la Révolution. On retiendra toutefois, au cœur de son nom les termes de « Mühle » (Moulin) et « Au » (prairie).

Saint-Jean-Baptiste, patron de la paroisse instaurait d’une part les feux de la St-Jean (Tradition ancestrale à Mollau) le 24 juin et d’autre part un pèlerinage à la source miraculeuse à laquelle venaient les gens atteints de maladies cutanées. Les pèlerins venaient de très loin pour y assister, mais petit à petit, ce pèlerinage disparut totalement au début du XXe siècle. Mollau abritait 1 100 personnes en 1865.

Le patrimoine du village : l’église qui date de 1828 ; les fontaines en calcaire provenant de la région de Solothurm en Suisse de 1868 à 1870 ; les maisons les plus vieilles datent du début du XIXe siècle, voire de la fin du XVIIIe siècle ; mais aussi la mine Elisa qui fut exploitée vers la fin du XIXe siècle située sur le sentier des mines, où l’on peut encore voir les entrées de galeries.

L'église de Mollau abrite, quant à elle, un orgue parmi les plus remarquables d'Alsace, construit par Joseph Callinet en 1833. Il est resté en l'état (sauf réparations - en 1893 - et électrification de la soufflerie - en 1931) jusqu'en 1961 où il a été légèrement modifié par le facteur d'orgue Kern (suppression et rajout de jeux, extension du pédalier). Le dernier relevage date de 2011 et a été effectué par le facteur d'orgue Hubert Brayé.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Mollau

Les armes de Mollau se blasonnent ainsi :
« Parti, au premier d'or au bûcher de la « Saint-Jean » de sable allumé de gueules allumé de gueules sur une terrasse de sinople, au second de gueules au soleil d'or soutenu par une roue de moulin d'argent. »[1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Mollau.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Raymond Nickler    
mars 2001 mars 2008 Francis Schirck    
  mars 2001 Galmiche    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'école de Mollau.


En 2012, la commune comptait 392 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 334 440 496 628 822 863 947 964 1 002
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 022 1 046 962 920 840 808 749 732 643
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
661 699 677 633 628 585 572 534 570
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2012
523 480 412 397 397 419 424 425 392
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Site internet du village: http://www.mollau.fr/index.html