Kirchberg (Haut-Rhin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kirchberg.

Kirchberg
Kirchberg (Haut-Rhin)
La mairie.
Blason de Kirchberg
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Arrondissement Thann-Guebwiller
Canton Masevaux
Intercommunalité C.C. de la Vallée de la Doller et du Soultzbach
Maire
Mandat
Fabienne Orlandi
2014-2020
Code postal 68290
Code commune 68167
Démographie
Population
municipale
801 hab. (2015 en diminution de 3,03 % par rapport à 2010)
Densité 119 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 47′ 50″ nord, 6° 57′ 10″ est
Altitude Min. 433 m
Max. 1 074 m
Superficie 6,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Kirchberg

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Kirchberg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Kirchberg

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Kirchberg

Kirchberg est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Point culminant : à l'ouest, le Baerenkopf à 1 074 m d'altitude.

C'est une des 188 communes[1] du Parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes Kilchberg en 1482, Kilchberg en 1576, Kilchberg en 1691.

De kirche, « église » et berg, « la montagne ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village de Kirchberg est né de la fusion de multiples hameaux. Les rues du villages portent le nom de ces hameaux : Kohlgrube, Willenbourg, Steye, Gaertnerberg, Strueth, Am Berg, Hecken, Hohbuhl, Langelfeld.

Les éléments architecturaux de l'église font remonter sa construction au XIIIe siècle. La naissance du village de Kirchberg (Kirch : église et Berg : montagne) pourrait donc remonter à cette période tout en faisant encore partie de la paroisse de Sewen[2].

En 1965, une entreprise locale fut chargée des travaux destinés à remplacer le chemin d'accès menant aux hameaux du haut du village par une route goudronnée. De nombreux villageois se souviennent des détonations d'explosifs utilisés quelquefois à l'excès pour venir à bout des rochers rencontrés sur le tracé des premiers lacets de la route. Les vitraux de l'église en firent également les frais.

Cette route qui dessert également le Lachtelweiher et l'émetteur de télévision du Spickelsberg, s'est vue prolongée, en 1980, par un chemin carrossable jusqu'à la ferme-auberge du Lochberg[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Kirchberg

Les armes de Kirchberg se blasonnent ainsi :
« D'azur à l'église d'or, ajourée de sable, le clocher à senestre; un mur également d'or, maçonné de sable avec deux piliers intermédiaires, posé en fasce, brochant sur la partie inférieure de l'édifice et s'appuyant sur une terrasse de sinople chargée d'une fasce ondée d'argent. »[4]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[5] :

  • total des produits de fonctionnement : 573 000 , soit 684  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 445 000 , soit 531  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 442 000 , soit 528  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 299 000 , soit 357  par habitant.
  • endettement : 23 000 , soit 27  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 12,42 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 13,60 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 103,20 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 50,60 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 18,27 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Christian Galli    
mars 2014 en cours Fabienne Orlandi DVD Conseillère départementale
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2015, la commune comptait 801 habitants[Note 1], en diminution de 3,03 % par rapport à 2010 (Haut-Rhin : +1,71 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
540504503478670718697716711
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
756728732751706699705744753
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
763743777761717663675715671
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
696685656709802843824821818
2013 2015 - - - - - - -
811801-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La combe verdoyante du Lachteilweiher
    Chaume du Baerenkopf
    Orgue de Rickenbach
    L'église Saint-Vincent[10],
ses deux cloches inscrites sur l'inventaire supllémentaire des monuments historiques, au titre des objets mobiliers : l'une du XIIIe siècle ou XIVe siècle[11] et l'autre du XVe siècle[12],
l'orgue de 1845 de Valentin Rinckenbach (facteur d'orgues)[13],[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]