Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane
Image illustrative de l'article Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane

Biographie
Dynastie Habsbourg-Toscane
Naissance
Salzbourg (Autriche)
Décès (à 76 ans)
Bruxelles (Belgique)
Père Ferdinand IV de Toscane
Mère Alice de Bourbon-Parme
Conjoint Frédéric-Auguste III de Saxe
Enrico Toselli
Armes paternelles de Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane

Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane, née le à Salzbourg et morte le à Bruxelles, est une archiduchesse de la Maison de Habsbourg, princesse, puis princesse héritière de Saxe par son mariage avec le prince Frédéric-Auguste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Princesse de Saxe[modifier | modifier le code]

Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane est la fille de Ferdinand IV de Toscane et d'Alice de Bourbon-Parme. En 1891, elle épouse le prince Frédéric-Auguste de Saxe, qui deviendra prince héritier du royaume de Saxe en 1902, puis roi deux ans plus tard. Elle bénéficie d'une grande popularité notamment pour son peu d'attirance pour la stricte étiquette en vigueur à la Cour de Dresde.

Scandale[modifier | modifier le code]

En décembre 1902, enceinte, sans ses six enfants, elle quitte la Saxe et son mari pour se rendre à Genève, pour y suivre André Giron, précepteur de ses enfants, dont elle était devenue la maîtresse. Cette histoire d'amour provoque un énorme scandale dans toute l'Europe. Le divorce avec son mari est prononcé le 11 février 1903 par un tribunal spécial.

En 1907, elle épouse le compositeur italien Enrico Toselli, dont elle a un enfant. Le couple rencontre de grandes difficultés pour vivre à peu près normalement malgré les problèmes financiers, qui finalement entraînent la séparation des époux, puis leur divorce en 1912. La princesse est accusée d'avoir fait perdre l'inspiration à son mari qui, par la suite, tentera de monnayer ses mémoires en profitant du souvenir du scandale[réf. souhaitée].

Les Habsbourg suppriment son titre d'archiduchesse et lui font interdiction d'utiliser les armes des Habsbourg, Habsbourg-Lorraine et Habsbourg-Toscane. Son père, lui accorde le titre de « comtesse Montignoso », car à cette époque, une dame de haute naissance ne peut vivre sans titre de noblesse. De son côté, le roi de Saxe lui accorde un apanage.

Dernières années[modifier | modifier le code]

Louise Antoinette de Habsbourg-Toscane va vivre le reste de ses jours à Bruxelles. Elle écrit ses mémoires intitulées « Ma vie ».

Elle est la tante maternelle par alliance de l'empereur Charles Ier d'Autriche.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

De son mariage avec le roi Frédéric-Auguste III de Saxe sont nés[1] :

De son mariage avec Enrico Toselli est né :

  • Charles-Emmanuel Toselli (1908-1969)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie sur Histoire de l'Europe et de la Méditerranée

Liens internes[modifier | modifier le code]

Quatre quartiers[modifier | modifier le code]

 
Léopold II de Habsbourg-Toscane (1797-1870), grand-duc (souverain) de Toscane
 
Marie-Antoinette de Bourbon-Siciles (1814-1898)
 
 
Charles III de Bourbon-Parme (1823-1854), duc (souverain) de Parme
 
Louise d'Artois (1819-1864)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ferdinand IV de Habsbourg-Toscane (1835-1908), grand-duc (souverain) de Toscane
 
 
 
 
 
 
Alice de Bourbon-Parme (1849-1935)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane (1870-1947)