Aller au contenu

Sophie de Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sophie de Luxembourg
Description de cette image, également commentée ci-après
La princesse Sophie de Luxembourg.
Biographie
Titulature Princesse de Nassau, princesse de Luxembourg
Princesse de Saxe
Dynastie Maison de Nassau-Weilbourg
Naissance
Colmar-Berg (Luxembourg)
Décès (à 39 ans)
Munich (Allemagne)
Sépulture Cathédrale de la Sainte-Trinité de Dresde
Père Guillaume IV de Luxembourg
Mère Marie-Anne de Portugal
Conjoint Ernest Henri de Saxe
Enfants Dedo de Saxe
Thimo de Saxe
Gero de Saxe
Religion Catholicisme romain

Sophie Caroline Marie Wilhelmine de Nassau-Weilburg, princesse de Luxembourg, née le au château de Berg à Colmar-Berg et morte le à Munich, est une princesse de la maison de Nassau et de Luxembourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sophie de Luxembourg naît le [1],[2]. Elle est la sixième et plus jeune fille de Guillaume IV, grand-duc de Luxembourg et de Marie-Anne de Portugal[2].

En 1908, malade, son père confie la régence à sa mère. Il meurt quatre ans plus tard et Sophie, âgée de dix ans, est présente lors de l'avènement de sa sœur Marie-Adélaïde[3].

En 1914, le grand-duché, malgré sa neutralité, est occupé par l'armée allemande. Deux des sœurs aînées de Sophie se fiancent à des princes allemands. Soupçonnée de germanophilie, Marie-Adélaïde doit céder le trône à sa sœur Charlotte le [4].

En 1921, tandis que sa sœur Antoinette épouse, les et [5] le prince royal Rupprecht de Bavière, Sophie se marie le , au château de Hohenburg, près de Lenggries, en Bavière, avec Ernest Henri de Saxe, le plus jeune fils du dernier roi de Saxe Frédéric-Auguste III[3].

Ils ont trois fils[6] :

  • Dedo de Saxe (1922-2009), sans alliance.
  • Thimo de Saxe (1923-1982), qui se marie trois fois et est le père de deux enfants.
  • Gero de Saxe (1925-2003), sans alliance.

En 1932, le journal Le Temps informe que la princesse Sophie de Luxembourg est gravement malade[7].

Sophie de Luxembourg meurt à Munich, le , d'une pneumonie au cours de la Seconde Guerre mondiale, à l'âge de 39 ans. Elle est inhumée en la cathédrale de la Sainte-Trinité de Dresde[2].

Honneur[modifier | modifier le code]

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Melville Henry Massue, marquis de Ruvigny et Raineval (1868-1921), The titled nobility of Europe : an international peerage, or "Who's Who," of the sovereigns, princes, and nobles of Europe, Londres, Burke's Peerage, , 1605 p. (ISBN 0-85011-028-9 et 978-0-85011-028-9, OCLC 7134252), p. 99
  2. a b c et d Énache 1999, p. 433.
  3. a et b Énache 1999, p. 441.
  4. Énache 1999, p. 425.
  5. Énache 1999, p. 178.
  6. Énache 1999, p. 433-434.
  7. « La santé de la princesse de Saxe », Le Temps,‎ , p. 6 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Généalogie des rois et des princes de Jean-Charles Volkmann, éditions Jean-Paul Gisserot (1998)
  • Nicolas Énache, La descendance de Marie-Thérèse de Habsburg, Paris, Éditions L'intermédiaire des chercheurs et curieux, , 795 p. (ISBN 978-2-908003-04-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]