Marie-Clémentine de Habsbourg-Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Clémentine d'Autriche
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de l'archiduchesse Marie-Clémentine , princesse de Salerne.
Biographie
Titulature Archiduchesse d'Autriche, Princesse de Bourbon-Siciles, Princesse de Salerne
Dynastie Maison de Habsbourg-Lorraine
Nom de naissance Marie Clémentine Françoise Josèphe d'Autriche
Naissance
Vienne (Autriche, Saint-Empire)
Décès (à 83 ans)
Chantilly (France)
Sépulture Chapelle royale de Dreux
Père François Ier d'Autriche
Mère Marie-Thérèse de Bourbon-Naples
Conjoint Léopold de Bourbon-Siciles
Enfants Marie-Caroline de Bourbon-Siciles
Religion Catholicisme

Description de l'image Imperial Coat of Arms of the Empire of Austria (1815).svg.

Marie-Clémentine de Habsbourg-Lorraine, archiduchesse d'Autriche puis princesse de Salerne (née le à Vienne et morte le à Chantilly) est la fille de François II, empereur romain germanique jusqu'en 1806, devenu François Ier d'Autriche à partir de 1804, et de Marie-Thérèse de Bourbon-Naples. Elle est - entre autres - la sœur de Marie-Louise, impératrice des Français, et de Marie-Léopoldine, impératrice du Brésil. Elle est donc la tante des empereurs Pierre II du Brésil et François-Joseph d'Autriche, de la reine Marie II de Portugal et du duc de Reichstadt. Elle eut pour gendre le duc d'Aumale chez qui elle finit ses jours en 1881.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Clémentine de Habsbourg-Lorraine est mariée avec dispense papale à son oncle Léopold-Michel de Bourbon des Deux-Siciles, prince de Salerne (1790-1851) [1]. Les méfaits de la consanguinité étaient alors ignorés. De cette union naîtront :

Photographie de la princesse de Salerne vers la fin de sa vie.

À la mort du prince de Salerne (1851), Marie-Clémentine quitte Naples pour vivre auprès de sa fille et de son gendre, alors en exil à Twickenham, près de Londres. Elle perd sa fille en 1869, reste auprès de son gendre et vient s'établir en France avec lui après 1871. Le duc d'Aumale l'installe dans la belle « maison de Nonette », propriété qu'il possède au fond du parc de Chantilly.

C'est là qu'elle meurt le à l'âge de 83 ans. En premier lieu inhumée en la basilique Santa Chiara de Naples, nécropole des rois des Deux-Siciles, elle repose désormais dans la chapelle royale de Dreux, nécropole de la famille d'Orléans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. fils cadet de Ferdinand Ier des Deux-Siciles et de Marie-Caroline d'Autriche
  2. Marie-Caroline, future duchesse d'Aumale, est donc une Habsbourg par sa mère