Marie-Anne de Teschen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Anne de Teschen
Description de cette image, également commentée ci-après
Marie Anne de Teschen en 1902.
Biographie
Titulature « Princesse de Parme »
Nom de naissance Maria Anna Isabelle Epiphanie Eugenie Gabriele
Naissance
Linz (Autriche)
Décès (à 58 ans)
Lausanne (Suisse)
Père Frédéric de Teschen
Mère Isabelle de Croÿ
Conjoint Élie de Bourbon-Parme
Enfants Elisabeth de Bourbon
Charles Louis de Bourbon
Marie Françoise de Bourbon
« Robert II, duc de Parme »
Françoise Alphonse de Bourbon
Jeanne Isabelle de Bourbon
Alice de Bourbon-Parme
Marie-Christine de Bourbon
Résidence Maison de Habsbourg-Lorraine
Maison de Bourbon-Parme

Marie Anne Isabelle Épiphanie Eugénie Gabrielle de Habsbourg-Lorraine, princesse impériale et archiduchesse d'Autriche, princesse de Teschen , par mariage, « princesse de Parme », est née le à Linz, en Autriche, et est décédée le à Lausanne, en Suisse[1].

Elle est à partir de 1903 l'épouse d'Élie de Bourbon, « prince de Parme », qui sera de facto à la tête de la maison de Bourbon-Parme à partir de 1907, en tant que tuteur de ses deux frères aînés, les « ducs de Parme » Henri et Joseph de Bourbon.

Famille[modifier | modifier le code]

La princesse impériale Marie-Anne est une des nombreuses filles du prince impérial et archiduc Frédéric d'Autriche (1856-1936), prince de Teschen, généralissime de l'armée impériale et royale et de son épouse la princesse Isabelle de Croÿ (1856-1931), princesse pro-allemande, qui aurait voulu marier une d'elles à l'archiduc héritier François-Ferdinand.

Le 25 mai 1903, Marie-Anne de Teschen épouse, à Vienne, Élie de Bourbon (1880-1959), « prince de Parme », futur chef de la maison de Bourbon-Parme.

De cette union, naissent huit enfants, qui portent le titre de courtoisie de « prince » ou « princesse de Parme » :

  • Élisabeth de Bourbon (1904-1983), qui meurt célibataire ;
  • Charles Louis de Bourbon (1905-1912), qui meurt de poliomyélite ;
  • Marie-Françoise de Bourbon (1906-1994), qui meurt célibataire ;
  • Robert de Bourbon (1909-1974), « duc de Parme et de Plaisance » (« Robert II »), qui meurt célibataire ;
  • François Alphonse de Bourbon (1913-1939), qui meurt célibataire ;
  • Jeanne Isabelle de Bourbon (1916-1949), qui meurt célibataire après avoir été tuée d'un coup de feu tiré accidentellement ;
  • Alice Marie de Bourbon (1917-2017), qui épouse en 1936 l'infant Alphonse de Bourbon-Siciles (1901-1964), « duc de Calabre » ;
  • Marie-Christine de Bourbon (1925-2009), qui meurt célibataire[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Juan Balanso, Les Bourbons de Parme: histoire des infants d'Espagne, ducs de Parme, J&D, 1996 (ISBN 2841271005)
  • (de) Brigitte Hamann (dir.), « Maria Anna von Österreich-Teschen » dans Die Habsburger: ein biographisches Lexikon, Piper, 1988, p. 303. (ISBN 3492031633)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Coutant de Saisseval, Les Maisons impériales et royales d'Europe, Éditions du Palais-Royal, 1966, 587 pages, p. 65.
  2. The Peerage.com

Liens externes[modifier | modifier le code]