Marie-Clémentine d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant l’histoire et une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Clémentine d'Autriche (homonymie).
Les armes de la princesse héritière de Naples

Marie-Clémentine d'Autriche (née le à la Villa di Poggio Imperiale à Arcetri, un quartier de Florence, alors capitale du grand-duché de Toscane et morte le à Naples) est une archiduchesse d'Autriche, troisième fille (et dixième enfant) de l'empereur Léopold II d'Autriche et de son épouse Marie-Louise d'Espagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , à Foggia, l'archiduchesse Marie-Clémentine épousa le duc de Calabre futur roi François Ier des Deux-Siciles, fils du roi Ferdinand Ier des Deux-Siciles et de son épouse Marie-Caroline d'Autriche.

Les deux nouveaux mariés étaient doublement cousins germains. Ils avaient en commun leurs quatre grands-parents (François Ier du Saint Empire et son épouse Marie-Thérèse d'Autriche, et Charles III d'Espagne et son épouse Marie-Amélie de Saxe). Ils étaient également, l'un et l'autre, des neveux de la feue reine de France Marie-Antoinette.

De son union avec le prince héritier, elle eut deux enfants :

En 1799, François, Marie-Clémentine et leur famille durent fuir la ville de Naples en proie à la révolution et se réfugier momentanément en Sicile.

Marie-Clémentine ne monta pas sur le trône Napolitain, elle mourut à l'âge de 24 ans, des suites de son second accouchement. Elle fut inhumée en la basilique Santa Chiara de Naples, nécropole des rois des Deux-Siciles.

N'ayant pas d'héritier mâle, François épousa en 1803 une autre de ses cousines mais cette fois-ci du côté paternel : Marie-Isabelle d'Espagne

Ascendance[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]