Mathilde de Teschen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mathilde de Teschen
Matilde de Áustria-Teschen.5.jpg
Titre de noblesse
Archiduchesse
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Marie-Thérèse d'Autriche
Archduke Karl Albrecht of Austria (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Mathilde Marie Aldegonde Alexandra de Habsbourg-Lorraine-Teschen, née le à Vienne, décédée le à Vienne, était membre de la famille impériale autrichienne et portait le titre d'archiduchesse d'Autriche.

Une famille unie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de l'archiduc Albert, duc de Teschen, et d'Hildegarde de Bavière. Au-delà des simples relations familiales, les Teschen sont très proches de la famille impériale, notamment de l'archiduchesse Sophie, mère de l'empereur et tante de l'archiduchesse Hildegarde. Comme sa belle-mère et sa cousine, l'impératrice est aussi née dans la Maison royale de Bavière.

En effet, la mère de l'archiduchesse est la fille du roi Louis Ier de Bavière, frère de l'archiduchesse Sophie, mère de l'empereur et tante de l'impératrice Élisabeth. Son père, l'archiduc Albert, réputé généreux, mais très conservateur, politiquement proche de l'archiduchesse Sophie, est un opposant déclaré de l'impératrice Élisabeth. En 1864, le roi Maximilien II de Bavière, oncle de l'archiduchesse, s'éteint. L'archiduchesse Hildegarde, qui s'est rendue à Munich pour les obsèques, prend froid et s'éteint peu après.

Un destin royal[modifier | modifier le code]

Malgré les sentiments qui liaient l'archiduchesse Mathilde à l'archiduc Louis-Salvator de Toscane, il était question de lui faire épouser, en signe de réconciliation, le prince de Piémont, futur roi Humbert Ier d'Italie.

Une mort tragique[modifier | modifier le code]

L'archiduchesse, imitant sa cousine l'impératrice (la fameuse" Sissi") et malgré l'interdiction formelle de son père, s'était mise à fumer. Un bal se donnait au théâtre de Vienne et la jeune archiduchesse se préparait pour cet événement dans ses appartements du Château d'Hetzendorf. Déjà vêtue de sa robe à crinoline imprégnée de glycérine (pour donner de l'ampleur aux soieries), Mathilde voulut fumer une dernière cigarette avant le départ. Soudain, elle entendit les pas de son père l'archiduc Albert. D'un mouvement rapide, elle voulut cacher sa cigarette allumée derrière elle. La cigarette incandescente mit le feu à la robe de mousseline glycérinée de l'archiduchesse.

Prise de panique, la jeune fille se mit à courir dans tous les sens à travers la pièce, attisant le feu. Des domestiques réussirent à la maîtriser et en la roulant dans une couverture étouffèrent les flammes. La jeune fille ne mourut pas tout de suite, elle agonisa dans d'atroces souffrances et mourut environ deux semaines plus tard, le à l'âge de 18 ans, laissant sa famille impuissante consternée.

La jeune archiduchesse fut inhumée dans la Crypte des Capucins à Vienne.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]