Liste des préfets de police de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Préfecture de police (Paris).
Les préfets de police depuis 1800
(estampe, Paris, musée Carnavalet).

La liste des préfets de police de Paris par époque est la suivante :

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Louis Nicolas Dubois (1758-1847), premier préfet de police (1800-1810)

Sous l'Ancien Régime, le chef de la police parisienne était appelé lieutenant-général de police.

Préfets de police de la préfecture de Paris par époques[modifier | modifier le code]

Préfets de police napoléoniens (1800-1814 et 1815)[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de police napoléoniens
Période Identité Fonction précédente Observation
8 mars 1800 14 octobre 1810 Louis Nicolas Dubois (1758-1847) Bureau central chargé de la police de Paris premier préfet de police
disgracié après l’incendie de l’ambassade d’Autriche, nommé conseiller d’État
14 octobre 1810 13 mai 1814 Étienne-Denis Pasquier (1767-1862) conseiller d’État démission avec la Restauration
nommé directeur des Ponts et Chaussées
20 mars 1815 3 juillet 1815 Pierre-François Réal (1757-1834) Cent-Jours

Préfets de police de la Restauration (1814-1815 et 1815-1830)[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de police de la Restauration
Période Identité Fonction précédente Observation
13 mai 1814 27 décembre 1814 Jacques Claude Beugnot (1761-1835) Ministre de l’Intérieur du gouvernement provisoire nommé ministre de la Marine
27 décembre 1814 14 mars 1815 Antoine Balthazar Joachim d'André (1759-1825) émigré Intendant général de la Maison du Roi
14 mars 1815 20 mars 1815 Louis Antoine Fauvelet de Bourrienne (1769-1834) nommé ministre d’État
3 juillet 1815 9 juillet 1815 Eustache Marie Pierre Marc Antoine Courtin Cent-Jours
9 juillet 1815 29 septembre 1815 Élie Decazes (1780-1860)
29 septembre 1815 20 décembre 1821 Jules Anglès (1778-1828) Ministre de la Police (1re Restauration)
20 décembre 1821 6 janvier 1828 Guy Delavau (1788-1874)
Louis-Marie de Belleyme (1787-1862) Procureur du roi au tribunal de la Seine
13 août 1829 30 juillet 1830 Claude Mangin (1786-1835) Procureur général à la Cour de Poitiers Trois Glorieuses

Préfets de police de la monarchie de Juillet[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de police de la Monarchie de Juillet
Période Identité Fonction précédente Observation
30 juillet 1830 1er août 1830 Nicolas Bavoux (1774-1848)
1er août 1830 7 novembre 1830 Amédée Girod de l'Ain (1781-1847)
7 novembre 1830 26 décembre 1830 Achille Libéral Treilhard (1785-1855)
26 décembre 1830 26 février 1831 Jean-Jacques Baude (1792-1862)
26 février 1831 17 septembre 1831 Alexandre-François Vivien (1799-1854)
17 septembre 1831 15 octobre 1831 Sébastien Louis Saulnier (1790-1835)
15 octobre 1831 10 septembre 1836 Henri Gisquet (1792-1866)
10 septembre 1836 24 février 1848 Gabriel Delessert (1786-1858) Révolution de 1848

Préfets de police et commissaires du gouvernement de la Deuxième République (1848-1851)[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de police de la Deuxième République
Période Identité Fonction précédente Observation
15 mars 1848 18 mai 1848 Marc Caussidière
18 mai 1848 19 juillet 1848 Ariste Jacques Trouvé-Chauvel
19 juillet 1848 14 octobre 1848 François Joseph Ducoux
14 octobre 1848 10 décembre 1848 Guillaume François Gervais
20 décembre 1848 8 novembre 1849 Chéry Rebillot
8 novembre 1849 27 octobre 1851 Pierre Carlier
27 octobre 1851 2 décembre 1851 Charlemagne de Maupas (1818-1888) Préfet de la Haute-Garonne Coup d’État du 2 décembre

Préfets de police du Second Empire (1851-1870)[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de police du Second Empire
Période Identité Fonction précédente Observation
1852 1858 Pierre Marie Pietri Préfet de la Haute-Garonne
1858 1866 Symphorien Boittelle Préfet de l'Yonne Sénateur du Second Empire (20 février 1866)
1866 1870 Joseph Marie Pietri Préfet du Nord

Préfets de police de la Troisième République (1870-1940)[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de police de la Troisième République
Période Identité Fonction précédente Observation
4 septembre 1870 11 octobre 1870 Émile de Kératry
11 octobre 1870 2 novembre 1870 Edmond Adam
2 novembre 1870 11 février 1871 Guillaume-Ernest Cresson
11 février 1871 15 mars 1871 Albert Choppin par intérim
15 mars 1871 17 novembre 1871 Louis Ernest Valentin délégué dans les fonctions
17 novembre 1871 8 mars 1876 Léon Renault
8 mars 1876 1er décembre 1877 Félix Voisin
17 décembre 1877 4 mars 1879 Albert Gigot
4 mars 1879 16 juillet 1881 Louis Andrieux
16 juillet 1881 23 avril 1885 Ernest Camescasse
23 avril 1885 17 novembre 1887 Arthur Gragnon
17 novembre 1887 11 mars 1888 Léon Bourgeois
10 mars 1888 11 juillet 1893 Henri Lozé
11 juillet 1893 octobre 1897 Louis Lépine (1846-1933) préfet de Seine-et-Oise nommé gouverneur de l’Algérie
octobre 1897 juin 1899 Charles Blanc directeur de la Sûreté générale nommé conseiller d'État
Juin 1899 29 mars 1913 Louis Lépine (1846-1933) gouverneur de l’Algérie retraite
31 mars 1913 2 septembre 1914 Célestin Hennion (1862-1915) directeur de la Sûreté générale raisons de santé
2 septembre 1914 3 juin 1917 Émile Marie Laurent (1852-1930) secrétaire général de la préfecture Retraite
3 juin 1917 23 novembre 1917 Louis Hudelo (1868-1945) directeur de la Sûreté générale devient Préfet de la Loire-Inférieure
23 novembre 1917 13 mai 1921 Fernand Raux (1863-1955) préfet de l’Oise devient ministre plénipotentiaire
13 mai 1921 5 juillet 1922 Robert Leullier (1870-1922) préfet du Pas-de-Calais décès
9 juillet 1922 2 août 1924 Armand Naudin (1869-1938) préfet du Nord devient préfet de la Seine
2 août 1924 13 avril 1927 Alfred Morain (1864-1938) préfet du Nord devient commissaire général adjoint
de l’exposition coloniale de Paris
14 avril 1927 3 février 1934 Jean Chiappe (1878-1940) directeur de la Sûreté générale révoqué, ce qui provoque
les manifestations du 6 février 1934
3 février 1934 17 mars 1934 Adrien Bonnefoy-Sibour (1881-1966) préfet de Seine-et-Oise devient préfet (hors classe)
de Seine-et-Oise
17 mars 1934 24 janvier 1941 Roger Langeron (1882-1966) préfet du Nord arrêté et incarcéré par erreur par la Gestapo

Préfets de police sous l'Occupation allemande (1940-1944)[modifier | modifier le code]

Après l'arrestation de Roger Langeron, les préfets de police, qui étaient sous l'autorité allemande de par la convention d'Armistice, ne pouvaient être nommés qu'avec l'accord des autorités allemandes, d'abord des autorités militaires (MBF[1]) puis du général en chef SS Karl Oberg, plus haut dignitaire nazi en France, de 1942 à la Libération.

Liste des préfets de police sous l'Occupation allemande
Période Identité Fonction précédente Observation
13 février 1941,

délégué dans les fonctions, puis intérimaire

14 mai 1941 Camille Marchand Directeur général de la police municipale de la PP Retraite le 30 mai/30 août 1941
15 mai 1941 21 mai 1942 François Bard Préfet de la Haute-Vienne Nommé contre-amiral le 29 mars 1941
21 mai 1942 19 août 1944 Amédée Bussière Préfet du Pas-de-Calais Condamné à perpétuité en juillet 1946

Préfets de police et commissaires de la République du GPRF et de la Quatrième République (1944-1958)[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de police de la Quatrième République
Période Identité Fonction précédente Observation
19 août 1944 19 mars 1947 Charles Luizet (1903-1947)
20 mars 1947 8 juillet 1947 Armand Ziwès (1887-1962) intérim
9 juillet 1947 11 avril 1951 Roger Léonard (1898-1987)
12 avril 1951 12 juillet 1954 Jean Baylot (1897-1976)
13 juillet 1954 11 novembre 1955 André Dubois (1903-1998)
12 novembre 1955 décembre 1957 Roger Génébrier (1901-1988)
Décembre 1957 14 mars 1958 André Lahillonne (1902-1987)
15 mars 1958 26 décembre 1966 Maurice Papon (1910-2007) La Quatrième République est abolie le 4 octobre 1958.

Préfets de police de la Cinquième République (depuis 1958)[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de police de la Cinquième République
Période Identité Fonction précédente Observation
15 mars 1958 26 décembre 1966 Maurice Papon (1910-2007) La Cinquième République est proclamée le 4 octobre 1958.
27 décembre 1966 12 avril 1971 Maurice Grimaud (1913-2009) directeur général de la Sûreté nationale
13 avril 1971 1er juillet 1973 Jacques Lenoir (1918-2008) directeur central des renseignements généraux
2 juillet 1973 2 mai 1976 Jean Paolini (1921-2015) directeur de cabinet du préfet de police
3 mai 1976 7 août 1981 Pierre Somveille (1921-2009) préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur
8 août 1981 8 juin 1983 Jean Périer (1925-2014) préfet de la région Bretagne
9 juin 1983 16 juillet 1986 Guy Fougier (1932-2008) préfet de la région Poitou-Charentes
17 juillet 1986 15 août 1988 Jean Paolini (1921-2015) préfet hors cadre
16 août 1988 20 avril 1993 Pierre Verbrugghe (1929-2017) conseiller-maître à la Cour des comptes
21 avril 1993 8 avril 2001 Philippe Massoni (1936-2015) directeur de cabinet du ministre d'État,
ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire
9 avril 2001 5 décembre 2004 Jean-Paul Proust (1940-2010) chargé de la mission interministérielle
pour l'élimination des farines animales
6 décembre 2004 11 juin 2007 Pierre Mutz (né en 1942) directeur général de la gendarmerie nationale
11 juin 2007 30 mai 2012 Michel Gaudin (né en 1948) directeur général de la police nationale
30 mai 2012 9 juillet 2015 Bernard Boucault (né en 1948) directeur de l'École nationale d'administration
9 juillet 2015 19 avril 2017 Michel Cadot (né en 1954) préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud, préfet des Bouches-du-Rhône remplacé suite aux blessures reçues lors d'une chute accidentelle de vélo, survenue à Paris le 17 avril 2017
19 avril 2017 18 mars 2019 Michel Delpuech (né en 1953) préfet de Paris, préfet de la Région Île-de-France limogé suite aux pillages des Champs Elysées lors de l'acte XVIII du mouvement des Gilets jaunes
20 mars 2019 Didier Lallement (né en 1956) préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde

Odonymie[modifier | modifier le code]

Plusieurs voies publiques de Paris portent ou ont porté le nom de l’un de ses anciens préfets de police :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Militärbefelshaber in Frankreich.