Sébastien Louis Saulnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sébastien Louis Saulnier
Image dans Infobox.
Fonction
Préfet de police de Paris
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Sébastien-Louis Saulnier, né à Nancy le , mort le à Saint-Jean-de-la-Ruelle, est auditeur au Conseil d'État en 1811, administrateur de la province de Minsk en 1812 et commissaire général de la police à Lyon en 1813.

Pendant les Cent-Jours il est successivement préfet de Tarn-et-Garonne et de préfet de l'Aude

Sous la Restauration, il contribue à plusieurs publications périodiques, et fonde la Revue britannique. En 1830, il devient préfet de la Mayenne, et ensuite brièvement préfet de police en septembre-, avant d'être nommé préfet du Loiret en .

C'est lui qui chargea Claude Lelorrain de ramener le zodiaque de Denderah à Paris, qui fut acheminé d’Égypte en 1821. Après de multiples péripéties racontées dans son livre Notice sur le voyage de M. Lelorrain, en Égypte; et observations sur le Zodiaque circulaire de Denderah, publié chez Sétier, en 1822 le zodiaque fut vendu par Saulnier à Louis XVIII, pour la somme de 150 000 francs[1], une somme sans précédent pour l'époque, pour un artefact qui n'était pas catholique.

Il meurt à Saint-Jean-de-la-Ruelle, banlieue d'Orléans, le .

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • De la centralisation administrative en France, Paris, Dondey-Dupré, 1833, br. in-8°.
  • Des finances des États-Unis comparées à celles de la France, Paris, Dondey-Dupré, 1833. Extrait de la Revue britannique.
    Fenimore Cooper a réfuté cet écrit.
  • Des routes et des chemins de fer en France et des moyens de les améliorer, Paris, Dondey-Dupré, 1835, br. in-8°. Extrait de la Revue britannique.

Notes et références[modifier | modifier le code]