Jean Ier de Bourbon-La Marche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Ier.
Jean et son épouse Catherine

Jean de Bourbon, né en 1344 et mort le , est un membre de la Maison de Bourbon, comte de La Marche (Jean Ier 1362-1393), de Vendôme et de Castres (Jean VII 1372-1393), pair de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il combat à la bataille de Poitiers où il est fait prisonnier. Libéré, il a eu pout lieutenants Bertrand Du Guesclin et le maréchal Arnoul d'Audrehem quand il a commandé les troupes françaises qui ont combattu en Castille, entre 1366 et 1369, pour venger la mort de la reine Blanche de Bourbon, épouse du roi de Castille Pierre le Cruel et soutenir Henri de Trastamare face au roi .

De retour en France, il conduit une armée royale en Artois contre des Flamands, et en Guyenne contre les Anglais. Il s'est signalé à la bataille de Roosebeke, en 1382. Il a été de l'expédition de Charles VI en Gueldre et Juliers, en 1388, puis du Languedoc, en 1391.

À partir de 1372, il administre les comtés de Vendôme et de Castres, conjointement avec sa femme qui en est l'héritière. Dans le Vendômois, il fait reconstruire les châteaux de Vendôme et de Lavardin.

Descendance[modifier | modifier le code]

Fils de Jacques Ier, comte de La Marche, et de Jeanne de Châtillon, il est l'ancêtre par les mâles du roi Henri IV de France

Le à Paris, il épouse Catherine de Vendôme (vers 1350 - 1412), dont il a :

Bibliographie[modifier | modifier le code]