Bataille d'Ardres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La bataille d'Ardres se déroule le 6 juin 1351 entre le France et l'Angleterre près d'Ardres. Les Français en sortent victorieux.

Prélude[modifier | modifier le code]

John de Beauchamp, seigneur anglais[1] récemment nommé gouverneur de Calais, mène un raid près d'Ardres et attaque les environs de Saint-Omer avec 300 fantassins et 300 archers sous ses ordres. Les Français, menés par le seigneur de Beaujeu, les découvrent alors que les Anglais se retirent ; ils les cernent. Beaujeu met à pied tous ses hommes : lors d'une précédente bataille à Lunalonge en 1349, les Français avaient perdu dans des conditions similaires en gardant beaucoup de leurs hommes à cheval et avaient ainsi divisé leurs forces trop vite.

La bataille[modifier | modifier le code]

Lors du combat, de Beaujeu est tué mais l'arrivée de renforts de la garnison de Saint-Omer fait basculer l'issue de la bataille en faveur des Français. John de Beauchamp figure parmi les nombreux prisonniers faits par les vainqueurs. [2]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Avranchin monumental et historique, Volume 2, par Édouard Le Hericher, p.9.
  2. « Timeline of the Hundred Years War 1351-55 » (consulté le 27 mars 2017)