Sac de Quimper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le sac de Quimper désigne la prise et le pillage de Quimper, le , dans le cadre de la guerre de Succession de Bretagne.

L'évêque Geoffroy de Kermoysan, favorable au parti blésiste, avait auparavant refusé d'accueillir Jean de Montfort, qui parvient toutefois à soumettre la ville en 1341. Trois ans plus tard, Charles de Blois, soutenu par les Français, assiège à son tour Quimper dans le but d'isoler Jean de Montfort. La ville tombe le et est livrée au pillage, au cours duquel 2 000 habitants sont massacrés par les troupes blésistes.[1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Favier, La guerre de Cent Ans, Fayard, , p. 137.