Château de la Possonnière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manoir de la Possonnière
ou Maison natale de Ronsard
Image illustrative de l’article Château de la Possonnière
Nom local Château de Ronsard
Période ou style Renaissance italienne
Type Manoir
Début construction 1515
Propriétaire initial Loys de Ronsard (père de Pierre de Ronsard)
Propriétaire actuel Communauté d'agglomération Territoires vendômois
Destination actuelle Site touristique et culturel
Protection Logo monument historique Classé MH (1862)
Maison des Illustres depuis 2019[1]
Logo Maisons des illustres.svg
Site web https://www.territoiresvendomois.fr/maison-natale-de-ronsard
Coordonnées 47° 44′ 48″ nord, 0° 41′ 32″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Vendômois
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Commune Vallée-de-Ronsard
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Manoir de la Possonnière ou Maison natale de Ronsard

Le manoir de la Possonnière ou maison natale de Ronsard est un manoir du XVIe siècle de style Renaissance italienne et un parc, situés à Vallée-de-Ronsard dans le Loir-et-Cher. Le poète Pierre de Ronsard (1524-1585) y est né le . Le manoir est classé monument historique depuis 1862[3].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1515 Loys de Ronsard (chevalier au service des rois Louis XII puis François Ier) fait construire ce manoir qui domine Couture-sur-Loir près de Vendôme, avec un corps de logis rectangulaire, des dépendances creusées dans le tuffeau, des cuisines troglodytes avec portes ornées de sculptures Renaissance italienne.

Le , sixième enfant de Loys de Ronsard et de Jeanne Chaudrier, Pierre de Ronsard naît au manoir et y vit les douze premières années de sa vie avant de devenir en 1536, à l'âge de 12 ans, page du dauphin Charles II d'Orléans (troisième fils du roi François Ier).

Au XIXe siècle, le manoir est fortement restauré par la famille Hallopeau.

En 2004 le rosiériste André Eve y créé les « jardins de la Possonnière » avec une roseraie de plus de 200 variétés de roses anciennes et modernes[4].

La maison natale de Ronsard obtient le Label de "Maison des Illustres" en 2019 par le ministère de la culture, mettant en exergue "les maisons qui conservent et transmettent la mémoire de femmes et d’hommes qui les ont habitées et se sont illustrés dans l’histoire politique, sociale et culturelle de la France"[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Huit nouvelles Maisons des Illustres labellisées », communiqué de presse du Ministère de la Culture, 21 janvier 2019
  2. Source IGN
  3. « Château de la Possonnière, dit aussi Château de Ronsard », notice no PA00098428, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « André Eve “père” des rosiers de Ronsard » La nouvelle République, 5 août 2015.
  5. « Huit nouvelles Maisons des Illustres labellisées - Ministère de la Culture », sur www.culture.gouv.fr (consulté le )