Siège d'Hennebont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Guerre de succession de Bretagne.
Siège d'Hennebont
Description de cette image, également commentée ci-après
Siège d'Hennebont
Informations générales
Date mai-juin 1342
Lieu Hennebont (Bretagne)
Issue Victoire des Bretons monfortistes
Levée du siège
Belligérants
Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg Bretons blésistes
Blason pays fr FranceAncien.svg Royaume de France
Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg Bretons monfortistes
Commandants
Jeanne de Flandre

Guerre de succession de Bretagne

Batailles

Guerre de Cent Ans

Coordonnées 47° 48′ nord, 3° 17′ ouest

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Siège d'Hennebont

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Siège d'Hennebont

Le siège d'Hennebont de 1342 est un épisode de la Guerre de succession de Bretagne. Les forces de Charles de Blois retiennent Jeanne de Flandre dans la cité, alors que celle-ci attend des renforts anglais. L'arrivée de ces derniers en juin 1342 provoque la levée du siège.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jeanne de Flandre est réfugiée à Hennebont et attend le renfort d'Amaury de Clisson et des troupes anglaises. Le siège de la ville est fait par des partisans de Charles de Blois. À la suite d'une ruse, elle parvient à sortir de la ville assiégée, et à se rendre à Auray pour y trouver des renforts. Ceux-ci rentrent à Hennebont 5 jours plus tard, toujours grâce à une ruse.

Le siège se poursuit jusqu'à l'arrivée des renforts anglais, qui pénètrent dans le Blavet (futur Port-Louis) en juin.

Le siège est alors levé, et les assiégeants prennent la route d'Auray pour aller prêter main-forte à Charles de Blois qui y tient alors un siège.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]