Bataille de Quimperlé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La bataille de Quimperlé est une bataille de la guerre de Succession de Bretagne, guerre régionale qui s'inscrit dans la rivalité franco-anglaise de la guerre de Cent Ans. Elle oppose en avril 1342 une armée anglo-bretonne aux ordres de Jeanne de Flandre, épouse de Jean de Montfort à une force franco-bretonne soutenant le parti de Charles de Blois et commandée par Louis d'Espagne.

La bataille est relatée dans les Chroniques de Jean Froissart[1], mais sa réalité historique est sujette à caution, car non avérée par d'autres sources.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Alors qu'il pille les environs de Quimperlé avec 6 000 soldats castillans, Louis d'Espagne et ses troupes rencontrent, lors d'un retour d'expédition, une armée de 3000 archers anglais. La bataille voit la victoire des Anglais. Les Castillans n'ont d'autre choix que de fuir grâce à leurs vaisseaux amarrées dans le port ou sur la côte de Quimperlé. Malgré la capture de la plupart des vaisseaux par Wauthier de Masny, Louis d'Espagne réussit à s'échapper avec un vaisseau qu'il abandonnera par la suite.

Suite à la victoire du camp montfortiste, Wauthier de Masny rejoindra Jeanne de Flandre à Hennebont afin de la secourir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Manuscrit d’Amiens – Livre I, tome II.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) [1] site : Société d'archéologie et d'Histoire du Pays de Lorient