Bataille de Meung-sur-Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La bataille de Meung-sur-Loire se déroula le 15 juin 1429 durant la guerre de Cent Ans. Ce fut une des nombreuses batailles qui suivit le siège d'Orléans.

Prélude[modifier | modifier le code]

Meung-sur-Loire est une petite ville située sur la rive nord de la Loire légèrement à l'ouest d'Orléans. Il contrôlait un pont sur le fleuve d'importance stratégique durant cette phase de la guerre. Le village avait été conquis quelques années plus tôt par les Anglais comme prélude à une invasion du Sud de la France.

À la fin de 1428, la quasi-totalité du nord de la France était sous occupation anglaise. À la suite de la destruction du pont d'Orléans, les Français ne pouvaient franchir la Loire et perdaient de fait le contrôle de la Loire. Une série de trois batailles précédant celle de Patay permit aux français de reprendre l'initiative dans cette région et constituent le prélude à la future reconquête de Paris et Reims. À la suite de cette campagne, de nombreux Anglais périrent et des officiers tombèrent en disgrâce. De plus, les archers d'élites anglais subirent un lourd tribut lors de cette campagne. La campagne de la vallée de la Loire est découpée en cinq batailles :

La bataille[modifier | modifier le code]

Les défenses anglaises à Meung-sur-Loire s'établissaient sur trois niveaux : la ville fortifiée, la fortification près du pont et un grand château à l'extérieur du village. Le château servait de quartier général à John Talbot et Thomas Scales, les commandants anglais.

Du côté français, les troupes étaient sous le commandement de Jeanne d'Arc et du duc Jean II d'Alençon. L'armée française comprenait de nombreux capitaines victorieux à Orléans. Les estimations sur le nombre de soldats français sont assez vagues, sûrement 6 à 7000 hommes dont une quantité non négligeable de non combattants. Après avoir capturé la ville et le château, les Français organisèrent l'assaut frontal face au pont qui fut conquis après une journée de combat. Dès la conquête, les Français établirent une garnison à Meung-sur-Loire. Cette victoire entrava encore plus les projets anglais de conquête du Sud de la France et les obligeait à mener une campagne défensive.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]