Arès (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arès (homonymie).
Arès
Réalisation Jean-Patrick Benes
Scénario Jean-Patrick Benes
Allan Mauduit
Benjamin Dupas
Acteurs principaux
Sociétés de production Gaumont Distribution
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Science-fiction
Durée 80 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Arès est un film de science-fiction français réalisé par Jean-Patrick Benes, sorti en 2016.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Présentant un futur dystopique, le film se déroule dans le Paris de 2035. La France connait alors un chômage massif, un climat de violence et de révolte et l’État a été racheté par des sociétés privées. Des combats télévisés très violents accaparent une partie de la population et le dopage y est légal. Le personnage principal Arès est un ancien combattant vivant de petits-boulots, notamment au sein de la police, jusqu'à ce que sa sœur soit arrêtée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production et tournage[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a été relativement bien accueilli. Le site Allociné le note 3,2 sur 5 à partir de quatorze critiques de presse et 3,6 pour la note du public. Le public sur Imdb lui donne la note de 6,9 sur 10 et celui de Sens critique 6,2 sur 10[1].

Pour Le Monde, si le film « se présente comme un divertissement – efficace, original, avec un travail de photographie centré sur ce Paris qui est presque le nôtre –, Arès n’en propose pas moins une réflexion passionnante ». Cela dit, pour L'Écran fantastique, le film « s'avère divertissant et bien mis en scène, qui plus est porté par une distribution solide et un univers graphiquement abouti, mais souffre d'un manque de consistance ou de jusqu'au-boutisme assumé ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]