Coupe de France de football 1981-1982

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Coupe de France
1981-1982
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 65e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison 1981-1982
Site(s) Finale au Parc des Princes, Paris

Palmarès
Vainqueur Paris Saint-Germain FC (1er titre)
Finaliste AS Saint-Étienne

Navigation

La Coupe de France 1981-1982 est la 65e édition de la Coupe de France de football, et voit le Paris Saint-Germain l'emporter aux tirs au but face à l'AS Saint-Étienne en finale le 15 mai 1982.

Pour la première fois, il n'est pas prévu que la finale de la Coupe de France soit rejouée en cas d'égalité après prolongation. Ce changement est décidé afin d'alléger le calendrier pour les internationaux français en vue du stage de préparation à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) pour la Coupe du Monde en Espagne. La finale se terminant sur un score nul après prolongation, la première séance de tirs au but de l'histoire de la Coupe de France pour départager les deux finalistes a donc lieu.

Résultats[modifier | modifier le code]

Trente-deuxièmes de finale[modifier | modifier le code]

Division Club Score Club Division
Division 1 (D1) AS Monaco FC 1 - 0 a.p. FC Martigues Division 2 (D2)
Division 3 (D3) CA Lisieux 0 - 0 a.p., 9-8 tab Lille OSC Division 1 (D1)
Division 1 (D1) US Valenciennes-Anzin 3 - 0 AEP Le Bourg-sous-la-Roche Division 3 (D3)
Division 1 (D1) FC Metz 1 - 0 FC Sochaux-Montbéliard Division 1 (D1)
Division 2 (D2) Olympique de Marseille 1 - 0 Olympique avignonnais Division 3 (D3)
Division 2 (D2) Le Havre AC 1 - 0 US Orléans Division 2 (D2)
Division 1 (D1) Stade lavallois 3 - 1 Stade quimpérois Division 2 (D2)
Division 2 (D2) Calais RUFC 1 - 1 a.p., 4-2 tab AS Creil Division 3 (D3)
Division 1 (D1) Stade brestois 0 - 0 a.p., 3-1 tab Limoges FC Division 2 (D2)
Division 1 (D1) FC Girondins de Bordeaux 4 - 0 FC Périgueux Division 4 (D4)
Division 2 (D2) EDS Montluçon 2 - 0 AAJ Blois Division 2 (D2)
Division 1 (D1) AJ Auxerre 2 - 0 Véloce vannetais US Division 3 (D3)
Division 2 (D2) US Noeux-les-Mines 2 - 1 FC Nantes Division 1 (D1)
Division 2 (D2) CS Thonon-les-Bains 2 - 1 CS Papeete DH Tahiti (D5)
Division 1 (D1) FC Tours 5 - 2 a.p. RC Lens Division 1 (D1)
Division 2 (D2) SC Toulon 1 - 0 a.p. Montauban FC Division 3 (D3)
Division 3 (D3) RC Paris 0 - 3 AS Saint-Étienne Division 1 (D1)
Division 3 (D3) Stade briochin 2 - 1 Toulouse FC Division 2 (D2)
Division 4 (D4) US Concarneau 1 - 1 a.p., 7-6 tab UCK Vannes Division 3 (D3)
Division 4 (D4) ESA Brive-la-Gaillarde 2 - 1 FCAS Grenoble Division 2 (D2)
Division 2 (D2) RCFC Besançon 5 - 2 SR Saint-Dié-des-Vosges Division 2 (D2)
Division 1 (D1) SEC Bastia 1 - 0 USM Malakoff Division 3 (D3)
Division 3 (D3) Entente Chaumont AC 2 - 0 a.p. SC Hazebrouck Division 3 (D3)
Division 2 (D2) US Dunkerque 3 - 2 a.p. Stade poitevin PEPP Division 3 (D3)
Division 2 (D2) CS Fontainebleau 3 - 1 SO Merlebach Division 3 (D3)
DHR (D6) US Sanary-sur-Mer 0 - 0 a.p., 7-6 tab Montpellier PSC Division 1 (D1)
Division 1 (D1) Olympique lyonnais 1 - 0 RC Strasbourg Division 1 (D1)
Division 2 (D2) Stade de Reims 2 - 1 AS Beaune Division 4 (D4)
Division 4 (D4) US Maubeuge 0 - 0 a.p., 5-4 tab AS Red Star Division 3 (D3)
Division 1 (D1) Paris Saint-Germain FC 1 - 1 a.p., 4-3 tab Nîmes Olympique Division 2 (D2)
Division 1 (D1) OGC Nice 2 - 0 CA Digne Division 3 (D3)
Division 1 (D1) AS Nancy-Lorraine 3 - 0 FC Mulhouse 1893 Division 2 (D2)

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Division Club Aller Total Retour Club Division
Division 1 (D1) AJ Auxerre 2 - 1 3 - 4 1 - 3 FC Tours Division 1 (D1)
Division 1 (D1) AS Monaco FC 2 - 0 3 - 1 1 - 1 OGC Nice Division 1 (D1)
Division 2 (D2) US Noeux-les-Mines 0 - 1 0 - 3 0 - 2 Paris Saint-Germain FC Division 1 (D1)
Division 1 (D1) FC Metz 3 - 1 3 - 1 0 - 0 US Dunkerque Division 2 (D2)
Division 2 (D2) CS Thonon-les-Bains 1 - 3 1 - 6 0 - 3 AS Nancy-Lorraine Division 1 (D1)
Division 2 (D2) Calais RUFC 1 - 3 1 - 9 0 - 6 Stade lavallois Division 1 (D1)
Division 3 (D3) CA Lisieux 0 - 0 0 - 5 0 - 5 FC Girondins de Bordeaux Division 1 (D1)
Division 3 (D3) Stade briochin 0 - 2 2 - 6 2 - 4 Olympique lyonnais Division 1 (D1)
Division 4 (D4) US Maubeuge 3 - 2 4 - 5 1 - 3 US Valenciennes-Anzin Division 1 (D1)
Division 4 (D4) ESA Brive-la-Gaillarde 1 - 3 1 - 4 0 - 1 SEC Bastia Division 1 (D1)
Division 4 (D4) US Concarneau 0 - 3 1 - 8 1 - 5 Stade brestois Division 1 (D1)
DHR (D6) US Sanary-sur-Mer 0 - 2 0 - 6 0 - 4 AS Saint-Étienne Division 1 (D1)
Division 2 (D2) CS Fontainebleau 2 - 1 2 - 4 0 - 3 Le Havre AC Division 2 (D2)
Division 2 (D2) Stade de Reims 1 - 0 1 - 2 0 - 2 RCFC Besançon Division 2 (D2)
Division 2 (D2) Olympique de Marseille 2 - 0 6 - 2 4 - 2 EDS Montluçon Division 2 (D2)
Division 3 (D3) Entente Chaumont AC 0 - 0 1 - 4 1 - 4 SC Toulon Division 2 (D2)

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Division Club Aller Total Retour Club Division
Division 1 (D1) FC Girondins de Bordeaux 2 - 1 4 - 2 2 - 1 AS Monaco FC Division 1 (D1)
Division 1 (D1) AS Saint-Étienne 2 - 0 5 - 3 3 - 3 Stade brestois Division 1 (D1)
Division 1 (D1) SEC Bastia 2 - 0 4 - 3 2 - 3 Olympique lyonnais Division 1 (D1)
Division 1 (D1) FC Tours 4 - 1 6 - 5 2 - 4 FC Metz Division 1 (D1)
Division 2 (D2) Olympique de Marseille 0 - 1 1 - 4 1 - 3 Paris Saint-Germain FC Division 1 (D1)
Division 2 (D2) SC Toulon 2 - 1 4 - 2 2 - 1 AS Nancy-Lorraine Division 1 (D1)
Division 1 (D1) US Valenciennes-Anzin 2 - 0 4 - 2 2 - 2 Le Havre AC Division 2 (D2)
Division 1 (D1) Stade lavallois 2 - 1 2 - 1 0 - 0 RCFC Besançon Division 2 (D2)

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Le Sporting Toulon Var est le dernier club de D2 encore en lice à ce stade la compétition.

Division Club Aller Total Retour Club Division
Division 1 (D1) Paris Saint-Germain FC 2 - 0 3 - 2 1 - 2 FC Girondins de Bordeaux Division 1 (D1)
Division 2 (D2) SC Toulon 1 - 1 2 - 3 1 - 2 FC Tours Division 1 (D1)
Division 1 (D1) AS Saint-Étienne 1 - 0 1 - 0 0 - 0 Stade lavallois Division 1 (D1)
Division 1 (D1) US Valenciennes-Anzin 1 - 0 1 - 3 0 - 3 SEC Bastia Division 1 (D1)

Demi-finale[modifier | modifier le code]

Division Club Score Club Division
Division 1 (D1) AS Saint-Étienne 2 - 0 SEC Bastia Division 1 (D1)
Division 1 (D1) Paris Saint-Germain FC 0 - 0 a.p., 2-1 tab FC Tours Division 1 (D1)

Finale[modifier | modifier le code]

Samedi 15 mai 1982 Paris Saint-Germain FC (D1) 2 - 2 a.p. AS Saint-Étienne (D1) Parc des Princes, Paris
Toko But inscrit après 58 minutes 58e
Rocheteau But inscrit après 120 minutes 120e
(0 - 0, 1 - 1) But inscrit après 76 minutes 76e But inscrit après 99 minutes 99e Platini Spectateurs : 46 160
Arbitrage : Michel Vautrot
Bathenay Réussi
Renaut Réussi
Rocheteau Réussi
Šurjak Réussi
Fernandez Réussi
Pilorget Réussi
Tirs au but
6-5
Réussi Battiston
Réussi Zanon
Réussi Rep
Réussi Larios
Réussi Platini
Manqué Lopez
Dominique Baratelli- Luis Fernandez, Philippe Col (puis Éric Renaut, 118e), Jean-Marc Pilorget, Dominique Bathenay Capitaine, Jean-Claude Lemoult, Nabatingue Toko, Saar Boubacar, Dominique Rocheteau, Ivica Šurjak, Mustapha Dahleb (puis Michel N'Gom, 84e) Équipes Jean Castaneda- Patrick Battiston, Patrice Lestage, Bernard Gardon (puis Raoul Noguès, 67e), Christian Lopez Capitaine, Jean-Louis Zanon, Gérard Janvion, Laurent Paganelli (puis Laurent Roussey, 67e), Michel Platini, Jean-François Larios, Johnny Rep

Entraîneur :
Georges Peyroche
Entraîneur :
Robert Herbin

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • C'est la première Coupe de France remportée par le PSG. L'ASSE s'incline quant à elle pour la deuxième fois d'affilée en finale après celle de l'édition 1981.
  • Durant la finale, Francis Borelli, le président du PSG, embrassa la pelouse lors de l'égalisation de Dominique Rocheteau à la 120e minute de jeu. Des supporters parisiens envahirent également la pelouse, ce qui entraîna l'arrêt du match pendant plusieurs minutes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]