Laurent Paganelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laurent Paganelli
Image illustrative de l’article Laurent Paganelli
Laurent Paganelli recueille les impressions du Marseillais Ronald Zubar.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (58 ans)
Lieu Aubenas (Ardèche)
Taille 1,66 m (5 5)[1]
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1972-1978Drapeau : France MJC Avignon
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1978-1983Drapeau : France AS Saint-Étienne083 (18)
1983-1988Drapeau : France SC Toulon110 (19)
1988-1989Drapeau : France FC Grenoble008 0(1)
1989-1991Drapeau : France Olympique avignonnais025 0(2)
1995-1997Drapeau : France Nyons FC001 0(2)
Total 227 (42)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1978Drapeau : France France -16 ans
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Laurent Paganelli, né le [2] à Aubenas (Ardèche) , est un footballeur français reconverti comme consultant télé pour Canal+.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts comme footballeur[modifier | modifier le code]

Surnommé « Tom Pouce », « le petit Mozart » ou encore « Paga »[3], il se fait remarquer à l'occasion de sa participation au Tournoi de Montaigu, en 1978, à l'issue duquel l'AS Saint-Étienne lui propose un contrat[4].

Il débute en Division 1 le à quinze ans, dix mois et cinq jours au Parc des Princes en entrant à la mi-temps à la place de Dominique Rocheteau blessé au cours d'un match PSG-AS Saint-Étienne. De très grands espoirs sont ainsi placés sur ce joueur alors qu'il vient juste de rejoindre les Verts en provenance de la MJC Avignon.

International juniors puis espoirs, il est champion de France 1981 avec les Verts. Il quitte le Forez en 1983 pour le SC Toulon puis Grenoble Foot 38. Il rejoint l'Olympique avignonnais, alors en troisième division, en 1988. Il continue à jouer deux saisons en amateurs avec Avignon et travaille ensuite pendant quatre ans comme éducateur spécialisé à la MJC Avignon, s'occupant de jeunes délinquants.

Reconversion comme journaliste[modifier | modifier le code]

Il est depuis l'homme de terrain de Canal+ à l'occasion des grandes affiches de football diffusées par la chaîne cryptée.

Il prête sa voix de commentateur dans la série de jeux vidéo de football FIFA produits par Electronic Arts avec Hervé Mathoux. À l'automne 2007, il prête pour la première fois sa voix à la célèbre saga du jeu de foot virtuel Pro Evolution Soccer. Il est accompagné de Christian Jeanpierre.

Le , il rejoint Laurent Ruquier sur Europe 1 afin de participer à l'émission On va s'gêner.

Il s'engage en dans les élections municipales à Avignon sur la liste du maire Marie-Josée Roig et est élu au conseil municipal.

En 2008-2009, une rubrique lui est consacrée dans l'émission de Canal+ consacrée au football Canal Football Club : Le défi de Paga. Chaque dimanche soir et en direct depuis un stade de Ligue 1, il doit réaliser un défi insolite.

Le , il crée l’événement sur le plateau du Grand Journal de Michel Denisot, qui le lança à l'antenne sur Canal+, en se mettant intégralement nu lors de la promotion de son livre après l'avoir fait quelques minutes plus tôt dans l'émission « Fabulous sport » de Darren Tulett.

Il est le parrain de la première section sports (2008-2009) de l'école de journalisme de Nice (EDJ).

Le , il est élu « Lucarne d'or » du meilleur journaliste en bord de terrain[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Après avoir été Champion de France de division 3 en 1980 avec l'équipe réserve de l'AS Saint-Étienne, Laurent Paganelli est champion de France en 1981 et finaliste de la Coupe de France en 1981 et 1982 avec l'équipe première. Il est le meilleur buteur du Festival international espoirs en 1982 et 3e du Festival international espoirs en 1983.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]