Coupe de France de football 2001-2002

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe de France 2001-2002
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Fédération française de football
Éditions 85e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison 2001-2002
Participants 5 848[1]
Épreuves 14 tours au total
Site(s) Finale au
Stade de France
Palmarès
Vainqueur FC Lorient (1er titre)
Finaliste SC Bastia

Navigation

La Coupe de France 2001-2002 était la 85e édition de la coupe de France, et a vu le FC Lorient l'emporter sur le SC Bastia en finale, le 11 mai 2002.

Ce fut la toute première Coupe de France remportée par les Merlus.

Trente-deuxièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des trente-deuxièmes de finale se sont joués les 14, 15 et 16 décembre 2001. Les 18 clubs de 1re division firent leur entrée en lice. La grande surprise de ces trente-deuxièmes de finale fut la victoire de l'US Montagnarde, équipe évoluant en division d'honneur, face au SM Caen (équipe de D2) sur le score de 2 buts à 1.

Équipe 1 Score Équipe 2
SC Bastia (D1) 3 - 1 FC Nantes (D1)
ES Troyes AC (D1) 0 - 0 OGC Nice (D2) 2-0 **
FC Metz (D1) 5 - 0 Grenoble Foot (D2)
Montpellier HSC (D1) 3 - 2 FC Martigues (D2)
US Boulogne (CFA) 1 - 5 FC Sochaux (D1) *
Valenciennes FC (CFA) 0 - 1 RC Lens (D1)
Vesoul HSF (CFA) 2 - 3 AS Monaco (D1) *
Tours FC (CFA) 2 - 2 EA Guingamp (D1) 1-4 **
AS Saint-Priest (CFA) 0 - 0 AJ Auxerre (D1) 5-3 **
ES Fréjus (CFA) 0 - 6 Girondins de Bordeaux (D1)
FC Libourne-Saint-Seurin (CFA) 2 - 0 Lille OSC (D1)
Balma SC (CFA) 0 - 1 Stade rennais (D1) *
SC Douai (CFA2) 1 - 3 FC Lorient (D1) *
US Saint-Malo (CFA2) 0 - 6 Olympique lyonnais (D1)
Football Club Chalonnais (CFA2) 2 - 3 CS Sedan-Ardennes (D1) *
Luçon Stade (DH) 0 - 2 Paris SG (D1)
Olympique de Marseille (D1) 2 - 0 FC Saint-Leu (DHR)
RC Strasbourg (D2) 3 - 1 Le Mans UC (D2) *
AS Nancy-Lorraine (D2) 3 - 1 Chamois niortais FC (D2) *
Le Havre AC (D2) 0 - 0 Nîmes Olympique (D2) 3-5 **
CS Louhans-Cuiseaux (Nat.) 1 - 0 AS Saint-Étienne (D2) *
Trélissac FC (CFA) 0 - 1 Amiens SC (D2)
Vendée Fontenay Foot (CFA) 0 - 1 Stade lavallois (D2)
RC La Flèche (CFA2) 0 - 1 LB Châteauroux (L2)
US Montagnarde (DH) 2 - 1 SM Caen (D2) *
Millau SO (DHR) 0 - 1 AC Ajaccio (D2)
Stade de Reims (Nat.) 1 - 0 RC France (Nat.)
La Roche Vendée Football (Nat.) 1 - 0 Clermont Foot (Nat.) *
SR Creutzwald (CFA2) 0 - 0 US Lusitanos Saint-Maur (Nat.) 3-1 **
AS Yzeure (CFA2) 2 - 1 AS Cannes (Nat.)
Aurillac FCA (CFA) 1 - 3 US Changéenne (CFA2) *
FC Issy-les-Moulineaux (DSR) 2 - 1 CS Avion (CFA) *

* - après prolongation
** - aux tirs au but

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des seizièmes de finale se sont joués les 19, 26 et 30 janvier 2002.

Équipe 1 Score Équipe 2
SC Bastia (D1) 2 - 1 a.p. FC Sochaux (D1)
RC Lens (D1) 0 - 1 Olympique de Marseille (D1)
AS Monaco (D1) 2 - 1 Montpellier HSC (D1)
Stade rennais (D1) 1 - 2 FC Lorient (D1)
CS Sedan-Ardennes (D1) 1 - 0 AC Ajaccio (D2)
RC Strasbourg (D2) 1 - 0 a.p. ES Troyes AC (D1)
Olympique lyonnais (D1) 0 - 2 LB Châteauroux (D2)
US Lusitanos Saint-Maur (Nat.) 2 - 0 Girondins de Bordeaux (D1)
CS Louhans-Cuiseaux (Nat.) 2 - 0 EA Guingamp (D1)
FC Libourne-Saint-Seurin (CFA) 2 - 1 a.p. FC Metz (D1)
AS Yzeure (CFA2) 0 - 1 Paris SG (D1)
Stade lavallois (D2) 0 - 0 a.p. Nîmes Olympique (D2) 3-5 **
AS Saint-Priest (CFA) 0 - 2 AS Nancy-Lorraine (D2)
FC Issy-les-Moulineaux (DHR) 0 - 1 Amiens SC (D2)
US Changéenne (CFA2) 0 - 3 Stade de Reims (Nat.)
US Montagnarde (DH) 4 - 2 La Roche Vendée Football (Nat.)

** - aux tirs au but

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des huitièmes de finale se sont joués les 9 et 10 février 2002.

Équipe 1 Score Équipe 2
Paris SG (D1) 1 - 1 a.p. Olympique de Marseille (D1) 7-6 *
US Montagnarde (DH) 0 - 1 AS Monaco (D1)
Amiens SC (D2) 0 - 2 Nîmes Olympique (D2)
SC Bastia (D1) 2 - 0 AS Nancy-Lorraine (D2)
Stade de Reims (Nat.) 1 - 1 a.p. CS Sedan-Ardennes (D1) 3-4 *
CS Louhans-Cuiseaux (Nat.) 2 - 2 a.p. FC Lorient (D1) 5-6 *
RC Strasbourg (D2) 2 - 1 a.p. US Lusitanos Saint-Maur (Nat.)
FC Libourne-Saint-Seurin (CFA) 2 - 0 LB Châteauroux (D2)

* - aux tirs au but

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des quarts de finale se sont joués les 9 et 10 mars 2002.

Équipe 1 Score Équipe 2
FC Libourne-Saint-Seurin (CFA) 0 - 1 a.p. SC Bastia (D1)
Paris SG (D1) 0 - 1 FC Lorient (D1)
CS Sedan-Ardennes (D1) 1 - 0 RC Strasbourg (D2)
Nîmes Olympique (D2) 1 - 1 a.p. AS Monaco (D1) 3-1 *

* - aux tirs au but

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Les matchs des demi-finales se sont joués le 30 mars 2002.

Équipe 1 Score Équipe 2
SC Bastia (D1) 1 - 0 a.p. CS Sedan-Ardennes (D1)
FC Lorient (D1) 1 - 0 Nîmes Olympique (D2)

Finale[modifier | modifier le code]

La finale s'est tenue au Stade de France à Saint-Denis, le 11 mai 2002. Le FC Lorient, alors relégué en deuxième division, l'a emporté face au SC Bastia grâce à un but de Jean-Claude Darcheville (1-0).

La Marseillaise, traditionnellement exécutée avant la finale, a été sifflée par une grande partie des supporters, entraînant l'ire du président de la République, Jacques Chirac. Le match a finalement eu lieu après les excuses officielles de Claude Simonet, alors président de la Fédération.

Clubs FC Lorient - SC Bastia
Score 1-0 (1-0)
Date
Stade Stade de France, Saint-Denis
66 215 spectateurs
Arbitre France M. Éric Poulat
Buts Jean-Claude Darcheville (41') pour Lorient.
FC Lorient Sébastien Hamel - Loïc Druon (puis Pascal Delhommeau, 64'), Arnaud Le Lan, Antony Gauvin, Richard Martini - Pape Malick Diop, Pascal Bedrossian (puis Nicolas Esceth-N'Zi, 84'), Pascal Feindouno, Seydou Keita - Éli Kroupi (puis Johan Cavalli, 58'), Jean-Claude Darcheville Capitaine
Entraîneur: Yvon Pouliquen
SC Bastia Ali Boumnijel - Cédric Uras, Morlaye Soumah, Frédéric Mendy, Christophe Deguerville (puis Nicolas Dieuze, 53'), Fabrice Jau, Lilian Nalis, Michael Essien, Cyril Jeunechamp Capitaine (puis Patrick Beneforti, 75') - Tony Vairelles, Prince Daye (puis Demetrius Ferreira, 87')
Entraîneur: Robert Nouzaret


Anecdote[modifier | modifier le code]

Lors de la finale, une personne (Rémi Gaillard) s'est introduit sur le stade à la fin du match déguisé en joueur de Lorient et a fait le tour du stade avec les joueurs victorieux. Il a soulevé la coupe et serré la main de Jacques Chirac qui l'a félicité ("Vous avez très bien joué"). Et a même signé des autographes[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, Coupe de France : la folle épopée, L'Équipe, , 431 p. (ISBN 2915535620), p. 419
  2. https://www.dailymotion.com/playlist/x4svk_nqtv_impostures/video/x2fnf9_imposture-foot-remi-gaillard_fun Vidéo tirée de l'émission de TF1 sans aucun doute - Rémi Gaillard - imposture lors de la finale de la coupe de France