Coupe de France de football 1935-1936

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe de France 1935-1936
Description de l'image Logo Coupe de France de Football.svg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Fédération française de football
Édition 19e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison 1935-1936
Site(s) Finale au Stade olympique Yves-du-Manoir
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur RC Paris
Finaliste FCO Charleville

Navigation

La Coupe de France 1935-1936 a vu s'affronter 636 clubs amateurs et professionnels à travers la France. Ce fut la 19e édition de la coupe de France, dont la finale s'est déroulée au Stade olympique Yves-du-Manoir, le 3 mai 1936. Cette édition a vu gagner l'équipe du RC Paris, qui signe un doublé Coupe-Championnat.

3e tour[modifier | modifier le code]

Les 80 matchs du 3e tour se sont joués le 3 novembre 1935 et ont opposé 160 équipes. Parmi elles, on trouve 9 clubs professionnels de Division 2. Les 32 autres clubs professionnels sont exemptés de ce tour.

4e tour[modifier | modifier le code]

Les matchs du 4e tour se sont joués le 24 novembre 1935.

Équipe 1 Score Équipe 2
SC Nîmes (D2) 0 - 3 SC St Étienne (DH Lyonnais)
US Bédarieux (DH Sud-Est) 7 - 0 US Revel (DH Midi)

Trente-deuxièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des trente-deuxièmes de finale se sont joués le 15 décembre 1935 avec deux matchs joués le 22 (Cannes-St-Étienne SC et le match rejoué Fives-Caudry).

Équipe 1 Score Équipe 2
AS Brestoise (DH Ouest) 3 - 1 FC Bordeaux Bouscat (DH Sud-Ouest)
FCO Charleville (D2) 3 - 1 ES Bully (DH Nord)
Sporting Club Fivois (D1) 0 - 0 SC Caudry (DH Nord)
Sporting Club Fivois (D1) 6 - 0 SC Caudry (DH Nord)
Olympique lillois (D1) 5 - 0 AS Amicale (DH Paris)
RC Paris (D1) 5 - 1 FC Lorient (DH Ouest)
Excelsior AC Roubaix (D1) 9 - 0 SC Sélestat (PH Alsace)
Red Star Olympique (D1) 10 - 1 EF Bergerac (DH Sud-Ouest)
FC Sochaux (D1) 4 - 0 FC Nancy (D2)
RC Roubaix (D2) 3 - 2 US Liévin (PH Nord)
AS Cannes (D1) 5 - 1 SC Saint-Étienne (DH Lyonnais)
AS Saint-Étienne (D2) 5 - 2 AS Valentigney (DH Fr.Comté-Bourgogne)
Olympique de Marseille (D1) 8 - 1 FC Scionzier (DH Lyonnais)
SM Caen (D2) 3 - 0 US Bruay (DH Nord)
Stade rennais UC (D1) 4 - 2 Stade Quimpérois (DH Ouest)
Amiens SC (D2) 7 - 1 ASSB Oignies (PH Nord)
US Valenciennes-Anzin (D1) 6 - 1 US Quevilly (DH Normandie)
CA Paris (D2) 6 - 2 CA Lisieux (PH Normandie)
RC Lens (D2) 2 - 0 UL Moyeuvre (DH Lorraine)
FC Rouen (D2) 12 - 4 SCO Angers (DH Ouest)
RC Calais (D2) 3 - 0 FC Dieppe (DH Normandie)
Lyon Olympique Villeurbanne (D2) 2 - 0 FC Vidauban (PH Sud-Est)
AS Troyes (D2) 4 - 1 RCFC Besançon (DH Fr.Comté-Bourgogne)
FC Mulhouse (D1) 3 - 0 US Annemasse (DH Lyonnais)
CO Billancourt (DH Paris) 1 - 0 Lorient Sports (DH Ouest)
Olympique Alésien (D1) 5 - 2 SC Cogolin (DH Sud-Est)
RC Strasbourg (D1) 6 - 1 USL Dunkerque (D2)
US Boulogne (D2) 4 - 3 Stade Havrais (DH Normandie)
FC Sète (D1) 5 - 0 US Bédarieux (DH Sud-Est)
Stade français (DH Paris) 5 - 2 Stade de Reims (D2)
FC Antibes (D1) 0 - 0 OGC Nice (D2)
FC Antibes (D1) 1 - 0 OGC Nice (D2)
CS Metz (D1) 2 - 1 SR Colmar (DH Alsace)
Montpellier HSC (D2) 7 - 3 FC Montois (DH Sud-Ouest)

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des seizièmes de finale se sont joués le 5 janvier 1936, sauf le match AS Brestoise-CA Paris (12 janvier). Le match à rejouer entre l'OM et le FC Sète a lieu le 16 janvier.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu
AS Brestoise (DH Ouest) 4 - 0 CA Paris (D2)
FCO Charleville (D2) 4 - 2 RC Lens (D2) à Lille
Sporting Club Fivois (D1) 4 - 1 FC Rouen (D2) à Amiens
Olympique lillois (D1) 3 - 0 RC Calais (D2) à Dunkerque
RC Paris (D1) 3 - 0 Lyon Olympique Villeurbanne (D2) à Tours
Excelsior AC Roubaix (D1) 4 - 1 AS Troyes (D2) à Strasbourg
Red Star Olympique (D1) 4 - 1 FC Mulhouse (D1) à Nancy
FC Sochaux (D1) 9 - 0 CO Billancourt (DH Paris) à Lyon
RC Roubaix (D2) 2 - 0 Olympique Alès (D1) à Troyes
AS Cannes (D1) 3 - 1 RC Strasbourg (D1) à Marseille
AS Saint-Étienne (D2) 3 - 1 US Boulogne (D2) à Metz
Olympique de Marseille (D1) 1 - 1 FC Sète (D1) à Paris
Olympique de Marseille (D1) 1 - 0 FC Sète (D1)
SM Caen (D2) 4 - 1 Stade français (DH Paris) au Havre
Stade rennais UC (D1) 2 - 0 FC Antibes (D1) à Bordeaux
Amiens SC (D2) 2 - 1 CS Metz (D1) à Reims
US Valenciennes-Anzin (D1) 3 - 2 Montpellier HSC (D2) à Saint-Étienne

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des huitièmes de finale se sont joués le 2 février 1936. Le match a rejoué entre Sochaux et Valenciennes se tient le 20 février.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu
AS Brestoise (DH Ouest) 4 - 1 RC Roubaix (D2)
FCO Charleville (D2) 1 - 0 AS Cannes (D1)
Sporting Club Fivois (D1) 3 - 1 AS Saint-Étienne (D2)
Olympique lillois (D1) 3 - 1 Olympique de Marseille (D1)
RC Paris (D1) 5 - 1 SM Caen (D2) à Rouen
Excelsior AC Roubaix (D1) 2 - 0 Stade rennais UC (D1)
Red Star Olympique (D1) 3 - 1 Amiens SC (D2)
FC Sochaux (D1) 2 - 2 a.p. US Valenciennes-Anzin (D1)
FC Sochaux (D1) 6 - 2 US Valenciennes-Anzin (D1)

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des quarts de finale se sont joués le 1er mars 1936. Le match rejoué du RCP contre Lille se tient le 12 mars ; Le premier match rejoué entre Sochaux et Five a lieu le 28 mars et le second le 1er avril.

Équipe 1 Score Équipe 2
RC Paris (D1) 2 - 2 a.p. Olympique lillois (D1)
RC Paris (D1) 3 - 0 Olympique lillois (D1)
FCO Charleville (D2) 2 - 0 Excelsior AC Roubaix (D1)
FC Sochaux (D1) 0 - 0 a.p. Sporting Club Fivois (D1)
FC Sochaux (D1) 2 - 2 a.p. Sporting Club Fivois (D1)
FC Sochaux (D1) 1 - 0 Sporting Club Fivois (D1)
Red Star Olympique (D1) 4 - 2 AS Brestoise (DH Ouest)

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Les matchs des demi-finales se sont joués les 4 (RCP-Sochaux au Parc des Princes) et 5 avril (Charleville-Red Star à Colombes) 1936.

Équipe 1 Score Équipe 2
RC Paris (D1) 3 - 0 FC Sochaux (D1)
FCO Charleville (D2) 2 - 1 Red Star Olympique (D1)

Finale[modifier | modifier le code]

La finale a eu lieu au Stade olympique Yves-du-Manoir à Colombes, le 3 mai 1936 devant 39 275 spectateurs. Couard est l'unique buteur du match mais Veinante s'impose comme le meilleur joueur de la finale. Pour Lucien Gamblin, « Veinante dépasse le football français. Il réussirait sûrement dans n'importe quelle équipe anglaise de Division 1. »¹

Feuille de match[modifier | modifier le code]

Équipes RC Paris - FCO Charleville
Score 1-0
Date
Stade Stade olympique Yves-du-Manoir, Colombes
39 725 spectateurs
Arbitre Drapeau : France M. Georges Capdeville
But Roger Couard (67e)
RC Paris Rodolphe Hiden, Maurice Dupuis, Raoul Diagne, Maurice Banide, Auguste Jordan, Edmond Delfour (cap.), Henri Ozenne, Frederick Kennedy, Roger Couard, Émile Veinante, Jules Mathé
Entraîneur : George Kimpton
FCO Charleville Julien Darui, Alphonse Languillat, Helenio Herrera (cap.), Pierre Brembilla, Karl Mrkvicka, Armand Frelin, Charles Woerth, Augustin Dujardin, Marcel Dufrasse, Erich Bieber, Georges Merveille
Entraîneur-joueur : Erich Bieber

Notes[modifier | modifier le code]

¹ Lucien Gamblin dans Football, cité par coll., La Coupe a 50 ans, Paris, L'Équipe, 1967, p. 33

Sources[modifier | modifier le code]

  • coll., La Coupe a 50 ans, Paris, L'Équipe, 1967, p. 33
  • coll., La Coupe de France de football, Paris, FFF, 1993, p. 77-80
  • Hubert Beaudet, L'aventure fantastique de la Coupe de France de football, Paris, Carrère, 1989, p. 46-47