Coupe de France de football 1918-1919

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe de France
1918-1919
Généralités
Sport Football
Éditions 2e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison 1918-1919
Participants 59 clubs
Épreuves 6 tours au total
Site(s) Finale au Parc des Princes

Palmarès
Tenant du titre Olympique (1)
Vainqueur CASG Paris (1)
Finaliste Olympique de Paris-Pantin

Navigation

La Coupe de France de football 1918-1919 est la seconde édition de la coupe de France de football, remportée au Parc des Princes par le CASG Paris.

Trente-deuxièmes de finale (premier tour)[modifier | modifier le code]

Les trente-deuxièmes de finale ont eu lieu le 6 octobre 1918.

Le CFI ne donnant accès à sa compétition qu’aux clubs dûment affiliés à leurs Ligues régionales, beaucoup de clubs n'étant pas encore affiliés doivent déclarer forfait lors de ces 32e de finale.

5 clubs (Ol. Marseille, SC Marseille, Le Havre AC, AS Brest et SC Troyes) sont exemptés de ce 1er tour et sont directement qualifiés pour les seizièmes de finale.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu
Légion Saint-Michel Paris 4 - 0 Étoile des Deux Lacs à Paris
AS française 4 - 0 SO audonien Paris
CASG Paris Forfait Enghien Sports à Paris
CS des Terreaux 5 - 0 US Saint-Bruno Lyon à Lyon
UA Cognac 1 - 4 * JA Angoulême à Cognac
SS Stade Jean-Macé Forfait AJ auxerroise à Troyes
Stade toulousain ** ES Mont-de-Marsan à Toulouse
US rennaise 1 - 3 CS Malouin St-Servan à Rennes
Red Star AC 1 - 0 USA Clichy à Saint-Ouen
AS Casino 20 - 0 Éveil Lyon à Saint-Étienne
Stade rennais UC 6 - 0 Tour d'Auvergne Rennes à Rennes
Cadets de Bretagne Forfait CS Rennes à Rennes
Stade français Forfait Renault FA à Paris
Club français 4 - 0 Cosmopolitan Club à Vanves
Olympique de Paris 8 - 0 Margarita club Vésinet à Pantin
Gallia club 4 - 2 CA Vitry au Perreux-sur-Marne
FC Lyon 19 - 1 Vaillante de Lyon à Lyon
AS lyonnaise 3 - 2 Lyon OU à Lyon
Stade lavallois Forfait US du Mans à Laval
Raincy sports Forfait Championnet sports au Raincy
SC Choisy-le-Roi 4 - 2 US Suisse à Thiais
VGA du Médoc 3 - 0 Stade bordelais UC à Bordeaux
AVS auxerroise 4 - 2 ES Dijon à Auxerre
Patronage Olier 2 - 5 CS argenteuillais à Paris
CSA Montluçon Forfait AS Michelin à Montluçon
RC France 4 - 3 Royal excelsior FC à Colombes
CA Paris 3 - 0 CG Entraînement à Maisons-Alfort

* Déclaré vainqueur par pénalité, après le match.
** Déclaré vainqueur par pénalité, sans jouer.

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les seizièmes de finale ont eu lieu le 3 novembre 1918.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu
CS des Terreaux 2 - 1 FC Lyon à Lyon
CS Malouin St-Servan 3 - 4 Stade rennais UC à Saint-Servan
RC France 4 - 0 * CS argenteuillais à Colombes
CASG Paris 5 - 1 SC Choisy-le-Roi à Paris
CA Paris 18 - 1 Raincy sports à Maisons-Alfort
AS française 3 - 0 Légion Saint-Michel Paris à Paris
SS Stade Jean-Macé 3 - 0 SC Troyes à Troyes
AS lyonnaise 3 - 1 AS Casino à Lyon
Red Star AC 0 - 4 Stade français à Saint-Ouen
Le Havre AC 8 - 0 Club français au Havre
UA Cognac Forfait Cadets de Bretagne à Tours
AS Brest 4 - 3 Stade lavallois à Rennes
VGA du Médoc Forfait Stade toulousain à Bordeaux
AVS auxerroise Forfait CSA Montluçon à Auxerre
Olympique de Marseille 2 - 1 SC Marseille à Marseille
Olympique de Paris 7 - 2 Gallia club à Pantin

* Déclaré battu 4 - 0 après avoir quitté le terrain.

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les huitièmes de finale ont eu lieu le 1er décembre 1918.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
CASG Paris 2 - 0 Stade français (Paris)
Olympique de Paris 4 - 3 RC France (Boulogne)
Stade rennais UC 5 - 0 AS Brest Route de Lorient (Rennes)
CA Paris Forfait * Le Havre AC (Saint-Ouen)
SS Stade Jean-Macé 1 - 4 AS française (Troyes)
AVS auxerroise 1 - 7 CS des Terreaux (Auxerre)
VGA du Médoc 12 - 0 UA Cognac (Bordeaux)
Olympique de Marseille 2 - 1
puis disqualifié **
AS lyonnaise Stade de l'Huveaune (Marseille)

* Le Havre AC est déclaré forfait pour s'être présenté sur le terrain hors-délais, à cause du retard de son train. Les deux équipes ont cependant joué le match en amical (0-0). Elles étaient censées se retrouver le 15/12/1918 à Paris, mais Le Havre A.C., cette fois, ne vint pas.
** L'Olympique de Marseille est disqualifié pour avoir utilisé Henric le gardien de but du SC Marseille.

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les quarts de finale ont eu lieu le 5 janvier 1919. Trois équipes de la LFA pour une seule de l'USFSA qualifiées en demi-finales[1].

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
Olympique de Paris 2 - 1 CA Paris (Paris)
CASG Paris 4 - 2 AS française Rue Olivier-de-Serres (Paris)
VGA Médoc 3 - 1 CS des Terreaux Stade Jean-Bouin[2] (Paris)
Stade rennais UC 1 - 0 AS lyonnaise Stade de Charentonneau (Maisons-Alfort)

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Les demi-finales ont eu lieu le 2 février 1919.

Équipe 1 Score Équipe 2 Lieu Spectateurs
VGA du Médoc 3 - 4 Olympique de Paris (Bordeaux)
Stade rennais UC 3 - 4 CASG Paris Route de Lorient (Rennes) 1 151[3]

Finale[modifier | modifier le code]

Clubs CASG Paris - Olympique de Paris-Pantin
Score 3 - 2 ( 1 - 0 ; 1 - 1 ) après prolongation
Date
Stade Parc des Princes, Paris
10 000 spectateurs
Arbitre Drapeau : France M. Thibeaudeau
Buts Devic (20e) , Hatzfeld (110e et 118e) pour CA Société générale ; Darques (60e), Dewaquez (100e) pour Olympique de Paris-Pantin
CA Société générale Lucien Ganneval, John Mentha (cap.), Célestin Frizon, Hadden, Alphonse Schmer, Émilien Devic, Eugène Devicq, Paul Deydier, Louis Hatzfeld, Jean Boyer, Julien Devicq
Olympique de Paris-Pantin Blochet, Émile Fiévet, Henri Vasselin, Marcel Jousserand, Maurice Ninot, Van Steck, Jules Dewaquez, Paul Landauer, Marcel Mainguet, Louis Darques (cap.), Eugène Dartoux

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Petit Parisien, No 6 janvier 1919, p. 2 sur gallica.bnf
  2. Ne pas confondre ce Stade Jean-Bouin, actif entre 1916 et 1925 et situé sur l'actuel site du stade Roland-Garros, avec l'actuel Stade Jean-Bouin de Paris, inauguré en 1925. [1]
  3. Claude Loire, Le Stade rennais : fleuron du football breton 1901-1991, Rennes, Éditions Apogée, , 488 p. (ISBN 978-2-909275-40-6), p. 77