Limoges Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Limoges FC
Généralités
Nom complet Limoges Football Club
Noms précédents Fusion entre l'Union Sportive Athlétique de Limoges et le Red Star Athlétique de Limoges
Fondation 31 mai 1947
Statut professionnel 1957 - 1987
Couleurs Rouge, noir et blanc
Stade Stade Saint-Lazare[1]
(3 000 et 9 872 places)
Siège Stade Saint-Lazare
rue Jules Noël
87000 Limoges
Championnat actuel CFA2
Président Drapeau : France Gérard Chevalier
Joueur le plus capé Bernard Delcampe (103)
Meilleur buteur Alexis Bob (21)
Site web limogesfc.fr
Palmarès principal
National[2] Division 2 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France amateur de football 2014-2015
0

Le Limoges Football Club, est un club français de football fondé en 1947 et basé à Limoges en Haute-Vienne. Le club est actuellement présidé par Gérard Chevalier. Le LFC évolue en CFA 2 pour la saison 2015-2016. C'est également le club de football phare de la région. Il possède de nombreuses équipes de jeunes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Genèse (1917-1947)[modifier | modifier le code]

En 1917, Georges Verju, Limougeaud d'origine et joueur du Red Star avant-guerre, fonde le Red Star Limoges. Le rival local du Red Star Limoges est la Section Athlétique Universitaire de Limoges datant de 1906. Ce dernier semble prendre l'ascendant en 1929 à la suite d'une sombre histoire criminelle impliquant des joueurs du Red Star...

En 1934, le SAUL est rebaptisé Star Limousin Université Club (SLUC) tandis que le Red Star devient le Red Star Athlétique de Limoges. En 1943, le SLUC devient l'Union Sportive Athlétique de Limoges.

Débuts (1947-1957)[modifier | modifier le code]

L'Union Sportive Athlétique et le Red Star limougeauds fusionnent le au sein du Limoges Football Club[3]. Le LFC pose une première fois sa candidature au statut professionnel en 1954 mais doit attendre 1957 pour passer pro. Le LFC évolue alors au Stade Municipal pouvant accueillir 14 000 spectateurs. Après quelques travaux d'aménagement, le record d'affluence du stade est porté à 17 592 spectateurs payants à l'occasion de la visite du Stade de Reims en 1960.

Le professionnalisme (1957-1987)[modifier | modifier le code]

En 1957, le club adopte le statut professionnel et intègre la Division 2[4]. L'international français Pierre Flamion est nommé entraîneur-joueur du groupe professionnel[5]. Sous sa direction, le club est promu en D1 dès 1958. Limoges parvient à se maintenir trois saisons au plus haut niveau avant de connaître la relégation.

Retour à l'amateurisme (1987-2003)[modifier | modifier le code]

Après plus de vingt saisons en Division 2 et quatre en Division 3 de 1973 à 1977, le LFC dépose le bilan en en raison d'une dette cumulée de plus de cinq millions de Francs[6].

Le club repart alors en D4 sous le nom Limoges Foot 87.

En 1999, avec 97 points[7], le Limoges Foot 87 termine deuxième de son groupe et se qualifie pour les barrages d'accession au National[8]. Le LF87 commence toutefois par une défaite 1-0 face à la GSI Pontivy malgré une première mi-temps maîtrisée[9], puis affronte le Stade de Reims, ce dernier étant promu.

La saison 1999-2000 est marquée par la réception du Paris Saint-Germain Football Club pour le compte des 32e de finale de la Coupe de France. Le Limoges Foot 87 est battu 3-4 après avoir pourtant mené 3-2[10],[11]. En championnat, le LF87 finit dixième du groupe C[12].

Reconstruction au sein du Limoges Football Club (Depuis 2003)[modifier | modifier le code]

À la fin de l’exercice 2002/2003, il sera rétrogradé en Division d'honneur avec la dissolution du Limoges Foot 87 qui laissera place à nouveau au Limoges Football Club.

En 2007, à la suite de l'arrivée d'un nouveau président, Gérard Chevalier, le Limoges FC se lance dans une phase de reconstruction afin de retrouver un rang honorable.

Saison 2010-2011, à la fin d'une saison difficile, le Limoges FC termine deuxième du championnat de DH et accède au CFA 2, grâce à une place de meilleur second.

Le 7 janvier 2012, Limoges se qualifie pour les 16e de finale de la Coupe de France en éliminant l'US Boulogne CO sur le score de 1-0 et sera battu 0-2 par l'équipe de Jeanne d'Arc de Drancy.

Premier à la trêve[13], et deuxième du groupe F de CFA 2 lors de la saison 2013-2014, place acquise à la dernière journée, après avoir pourtant été premier une bonne partie de la saison, le club monte en CFA pour la saison 2014-2015. La saison est difficile et le club est finalement relégué à nouveau en CFA 2 pour la saison 2015-2016.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste le palmarès du club, actualisé en juillet 2012, dans les principales compétitions officielles auxquelles il participe.

Compétitions nationales Compétitions régionales Compétitions féminines

Compétitions disparues

  • Vainqueur à 17 reprises de la Coupe de Haute-Vienne[16].

Parcours en Coupe de France[modifier | modifier le code]

Le meilleur résultat du club est une participation aux quart de finale en Coupe de France de football 1969-1970 contre le Stade rennais, après avoir éliminé Nantes en trente-deuxièmes et Concarneau en seizièmes.

Le club fut aussi battu par le Paris SG en trente-deuxièmes de finale en 1999-2000.

Durant l'édition 2011-2012, le LFC remporte son trente-deuxièmes de finale contre l'US Boulogne (L2) sur le score de 1-0, mais se fait éliminer après en seizièmes contre la JA Drancy (CFA) 0-2.

Lors de l'édition 2015-2016, le club élimine l'AJ Auxerre au septième tour (2-1), et se hisse en trente-deuxièmes de finale où il affronte l'Olympique lyonnais à Poitiers. Le Limoges Football Club s'incline 0-7 contre cette équipe.

Championnat disputé[modifier | modifier le code]

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Championnat professionnel[modifier | modifier le code]

Le meilleur résultat du Limoges FC en trois saisons de Division 1 est 10e en 1959-1960.

Le meilleur résultat du Limoges FC en vingt-trois saisons de Division 2 est 3e en 1957-1958.

Le meilleur résultat du Limoges FC en quatre saisons de Division 3 est 1er en 1976-1977.

Structure du club[modifier | modifier le code]

Structures sportives[modifier | modifier le code]

Le Limoges FC n'a eu que deux stades, celui de Beaublanc et celui de Saint-Lazare.

Stade[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade Saint-Lazare.

Jusqu'en 1990 le stade du Limoges FC fut le stade de Beaublanc[19].

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Statut juridique et légal[modifier | modifier le code]

Éléments comptables[modifier | modifier le code]

Équipementier[modifier | modifier le code]

L'équipementier du club est le danois Hummel.

Sponsors[modifier | modifier le code]

Le Limoges FC a 12 partenaires économiques[20].

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Les entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le Limoges FC a eu 28 entraîneurs[réf. nécessaire], Eddie Hudanski est resté 7 ans à ce poste, Slobodan Stojovic est lui resté 6 mois.

Entraineurs du Limoges FC[21].
Rang Nom Période
1 Drapeau de la France Pierre Flamion 1957-1962
2 Drapeau de la France Maurice Blondel 1962-1966
3 Drapeau de la France Roger Meerseman 1966-1968
4 Drapeau de la France Maurice Blondel 1968-1970
5 Drapeau de la France Maurice Cailleton 1969-1970
6 Drapeau de la France Yvon Goujon 1970-1972
7 Drapeau de la France Maurice Cailleton 1972-1974
8 Drapeau de la France Henri Kowal 1974- janvier 1975
9 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Stojovic janvier 1975- juin 1975
10 Drapeau de la France Henri Kowal 1975-1978
11 Drapeau de la France Henri Skiba 1978-1981
12 Drapeau de la France Robert Dewilder 1981-1984
13 Drapeau de la France Francis Smerecki 1984-1985
14 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Ivica Todorov 1985-1986
Rang Nom Période
15 Drapeau de la France Robert Dewilder 1986-1987
16 Drapeau de la France Pierre Soria 1987-1988
17 Drapeau de la France Guillaume Lassalle 1988-1989
18 Drapeau de la France Bastien Lassalle 1989-1990
19 Drapeau de la France Eddie Hudanski 1990-janvier 1997
20 Drapeau de la France Colbert Marlot janvier 1997-2000
21 Drapeau de la France Jean-Yves Kerjean 2000-2001
22 Drapeau de la France Jacky Lemée 2001-2002
23 Drapeau de la France Christophe Matl 2002-2003
24 Drapeau de la France Stéphane Roussy 2003-2006
25 Drapeau de la France Jean-Jacques Eydelie 2006-2007
26 Drapeau de la France Pierre Soria 2007-2009
27 Drapeau de la France Christophe Lassudrie 2009-2011
28 Drapeau de la France Vincent Gaudron nov. 2011-déc. 2014

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

À la fin des années 1950, l'équipe du Limoges FC en Division 1 compte notamment les internationaux français Armand Penverne, Raymond Cicci et Paul Sauvage[22]. De 1958 à 1961, Guy Roux joue également au LFC, mais dans l'équipe amateur, en CFA. Il n'intègre pas le groupe professionnel en raison de sa « lenteur »[22].

En 1964-1965, en Division 2, le Limoges FC compte dans ses effectifs l'international français et buteur emblématique du RC Strasbourg Casimir Koza, venu finir sa carrière au club[23].

Présidents[modifier | modifier le code]

Présidents du Limoges FC[24].
Rang Nom Période
1 Drapeau de la France Gerard Chevalier 2007-

Effectif CFA 2014/2015[modifier | modifier le code]

Effectif actuel du Limoges Football Club[21].
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[25] Nom Date de naissance Sélection[26] Club précédent
1 G Drapeau de la France Pénichon, LoïcLoïc Pénichon 20/11/1989 (26 ans)
AS Aixe-sur-Vienne
16 G Drapeau de la France Brun, MathieuMathieu Brun 9/4/1993 (23 ans)
Formé au club
4 D Drapeau de la France Crouchet, KevinKevin Crouchet 12/1/1992 (24 ans)
Châteauroux
5 D Drapeau du Maroc Hamdi, MohamedMohamed Hamdi 8/5/1993 (23 ans)
Monaco
999 D Drapeau de la France , Sandy PaillotSandy Paillot 27/2/1987 (29 ans) France Espoirs Paris FC
999 D Drapeau de la France Pivard, DylanDylan Pivard 30/4/1988 (28 ans)
Caen
999 D Drapeau de la France Hinard, DorianDorian Hinard 4/1/1996 (20 ans)
Formé au club
999 D Drapeau de la France Frossard, RomainRomain Frossard 3/2/1983 (33 ans)
Louhans-Cuiseaux
999 D Drapeau de la France Doyennel, ThomasThomas Doyennel 14/12/1989 (26 ans)
Brive
999 D Drapeau de la France Sauve, BertrandBertrand Sauve 7/7/1989 (27 ans)
Formé au club
999 D Drapeau de la France Bisson, BenoîtBenoît Bisson 6/1/1993 (23 ans)
Formé au club
999 D Drapeau de la France Machado, KevinKevin Machado 21/8/1990 (25 ans)
Formé au club
6 D Drapeau de la France Jarry, ThomasThomas Jarry 3/9/1993 (22 ans)
Chamois Niort
3 D Drapeau de la France Calogine, EddyEddy Calogine 8/5/1990 (26 ans)
Formé au club
999 M Drapeau de la France Vézine, SébastienSébastien Vézine 6/12/1985 (30 ans)
CS Feytiat
10 M Drapeau de la France Caloin, DimitriDimitri Caloin 8/5/1990 (26 ans)
Toulouse FC
8 M Drapeau du Maroc , Nabil BerkakNabil Berkak 13/1/1984 (32 ans)
Bergerac
11 M Drapeau de la Tunisie Abdelmoula, MalikMalik Abdelmoula 9/10/1992 (23 ans)
Formé au club
999 M Drapeau de la France Alexis, AnthonyAnthony Alexis 4/3/1994 (22 ans)
Sochaux
999 M Drapeau de la France Pagnon, SylvainSylvain Pagnon 24/2/1982 (34 ans)
US Oradour-sur-Glane
999 M Drapeau de la Mauritanie N'Diaye, OumarOumar N'Diaye 9/12/1988 (27 ans) Mauritanie Luzenac
12 A Drapeau du Cameroun Mbouemboué, JeanJean Mbouemboué 11/11/1986 (29 ans)
Brive
9 A Drapeau du Maroc Belfoul, OussamaOussama Belfoul 30/10/1982 (33 ans)
Bergerac
13 A Drapeau du Suriname Abelinti, ArnoldArnold Abelinti 9/9/1991 (24 ans)
Saint-Pryvé Saint-Hilaire FC
Entraîneur(s)
  • Drapeau : Inconnu
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Nicolas Le Bellec
    Drapeau : France Fabrice Allouis
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Docteur Fontaine
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Eric Blanchet
Médecin(s)
  • Drapeau : France David Gravette



Légende

Consultez la documentation du modèle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Stade Saint-Lazare », sur france.stades.free.fr (consulté le 3 décembre 2012)
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. « Limoges Football-Club : des lumières de la Ligue 1 à l'anonymat du CFA2 », sur lavoixdunord.fr,‎ (consulté le 18 février 2016)
  4. « Limoges Football Club », sur histoire.maillots.free.fr (consulté le 21 février 2016)
  5. « Flamion, Paillot, N’Dioro… ont connu les deux clubs », sur lepopulaire.fr,‎ (consulté le 21 février 2016)
  6. « L'ÉQUIPE DU DIMANCHE APRÈS-MIDI. LIMOGES FOOTBALL CLUB 1986-87 », sur thevintagefootballclub.blogspot.fr,‎ (consulté le 23 février 2016)
  7. « CFA Gr. C 1999 », sur footballenfrance.fr (consulté le 28 février 2016)
  8. « Limoges Foot 87 Cherche buteur désespérément », sur letelegramme.fr,‎ (consulté le 28 février 2016)
  9. « Le match parfait », sur letelegramme.fr,‎ (consulté le 28 février 2016)
  10. « Feuille de match Coupe de France », sur psgstat.fr (consulté le 3 décembre 2012)
  11. Marie-France Tharaud, « Coupe de France : le Limoges Football Club rencontrera l'Olympique Lyonnais en 32èmes de finale », sur france3-regions.francetvinfo.fr,‎ (consulté le 28 février 2016)
  12. « CFA Gr. C 2000 », sur footballenfrance.fr (consulté le 28 février 2016)
  13. Marjorie Queuille, « Gérard Chevalier, président du Limoges FC », sur lamontagne.fr,‎ (consulté le 28 février 2016)
  14. « Le palmarès du championnat DH du Centre-Ouest », sur lco.fff.fr (consulté le 31 octobre 2013)
  15. « Le palmarès de la coupe du Centre-Ouest », sur lco.fff.fr (consulté le 31 octobre 2013)
  16. « Le palmares de la coupe de Haute-Vienne sur le site du district de Haute-Vienne », sur foot87.fff.fr (consulté le 31 octobre 2013)
  17. « Le palmares du Championnat régional de football féminin de la Ligue du Centre-Ouest », sur lco.fff.fr (consulté le 31 octobre 2013)
  18. « Le palmarès de la coupe régionale de football féminin de la Ligue du Centre-Ouest », sur lco.fff.fr (consulté le 31 octobre 2013)
  19. « Limoges Football Club », sur pari-et-gagne.com (consulté le 7 décembre 2012)
  20. « Nos Partenaires », sur limoges.fr (consulté le 7 décembre 2012)
  21. a et b « Effectif CFA 2 », sur limogesfc.fr (consulté le 3 décembre 2012)
  22. a et b Fabien Friconnet, « Guy Roux raconte son Limoges FC : « j’étais trop lent pour jouer en première division » », sur lepopulaire.fr,‎ (consulté le 23 février 2016)
  23. « Casimir Koza », sur racingstub.com (consulté le 23 février 2016)
  24. « Organigramme Administratif », sur limoges.fr (consulté le 7 décembre 2012)
  25. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  26. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externes[modifier | modifier le code]