Coupe de France de football 1936-1937

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe de France 1936-1937
Description de cette image, également commentée ci-après
Le RC Strasbourg (short blanc) et le FC Sochaux-Montbéliard en finale
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 20e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison 1936-1937
Site(s) Finale au stade olympique à Colombes

Palmarès
Vainqueur FC Sochaux-Montbéliard (1er titre)
Finaliste RC Strasbourg

Navigation

La Coupe de France 1936-1937 était la 20e édition de la coupe de France, et a vu la victoire finale du FC Sochaux.

Tours préliminaires[modifier | modifier le code]

  • 1er tour : Dimanche 5 septembre 1936 (64 équipes)[1],[2]
  • 2e tour : Dimanche 27 septembre 1936[3]
  • 3e tour : ?
  • 4e tour : Dimanche 8 novembre 1936 (80 matchs, entrée de certains clubs professionnels de deuxième division)[4]
  • 5e tour : Dimanche 29 novembre 1936 (entrée de certains clubs professionnels de première division)[5]

Trente-deuxièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs sont joués les 19 et 20 décembre 1936

Équipe 1 Score Équipe 2
Red Star Olympique (D1) 3-1 Union sportive normande (D1, ligue de Normandie)
FC Lorient 1-2 SM Caen (D2)

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les matchs sont joués les 16 et 17 janvier 1937

Équipe 1 Score Équipe 2
SM Caen 1 - 3 Red Star Olympique

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Le club de Boulogne (D2) créé une nouvelle fois la surprise en éliminant le RC Paris.

Équipe 1 Score Équipe 2
US Boulogne (D2) 1 - 0 RC Paris (D1)
FC Rouen (D1) 2 - 0 Olympique de Dunkerque (D2)
FC Sochaux (D1) 0 - 0 a.p., 3 - 1 AS Cannes (D1)
RC Strasbourg (D1) 3 - 1 Red Star Olympique (D1)

Demi-finale[modifier | modifier le code]

Les matchs des demi-finales se sont joués le 4 et 5 avril 1937.

La demi-finale entre Sochaux et Boulogne s'est tenue à Paris. Celle opposant Strasbourg à Rouen s'est tenue à Lille.

Ce tour annonce la fin de l'aventure pour les joueurs boulonnais, qui auront réussit le tour de force d'éliminer 3 clubs de D1.

Équipe 1 Score Équipe 2
FC Sochaux (D1) 6 - 0 US Boulogne (D2)
RC Strasbourg (D1) 3 - 1 FC Rouen (D1)

Finale[modifier | modifier le code]

La finale s'est tenue au Stade olympique Yves-du-Manoir à Colombes, le 9 mai 1937, arbitré par Eugène Olive.

Le FC Sochaux l'a emporté sur le score de 2 buts à 1 face au Racing Club de Strasbourg.

Les deux buts sochaliens ont été inscrits par Miguel Angel Lauri et Bernard Williams. Le but en faveur des strasbourgeois a été marqué par Oskar Rohr.

Il s'agit de la première Coupe de France gagnée par Sochaux.

Clubs FC Sochaux - Racing Club de Strasbourg
Score 2-1
Date
Stade Stade olympique Yves-du-Manoir, Colombes
39 520 spectateurs
Arbitre Drapeau : France Eugène Olive
Buts Oskar Rohr But inscrit après 31 minutes 31e pour Strasbourg ; Miguel Angel Lauri But inscrit après 38 minutes 38e, Bernard Williams But inscrit après 87 minutes 87e pour Sochaux.
FC Sochaux Laurent Di Lorto, Gabriel Lalloué, Étienne Mattler (cap.), Maxime Lehmann, János Szabó - Roger Hug, Miguel Angel Lauri, Vojtěch Bradáč, Roger Courtois, André Abegglen, Bernard Williams. Entraîneur : Conrad Ross
RC Strasbourg Ferenc Mayer, Alphonse Lohr, Lucien Halter (cap.), Alexander Schwartz, Karl Humenberger, Henri Roessler, Fritz Keller, Johann Hoffmann, Oskar Rohr, Oscar Heisserer, Ernest Waechter. Entraîneur : Josef Blum

Notes et références[modifier | modifier le code]