Sporting club hazebrouckois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sporting Club Hazebrouckois
Logo du Sporting Club Hazebrouckois
Généralités
Nom complet Sporting Club Hazebrouckois
Surnoms SCH
Fondation 1907
Couleurs Noir et blanc
Stade Stade Auguste Damette
(2 200 places)
Siège Stade Auguste Damette
59190 Hazebrouck
Championnat actuel Régionale 1 (R1)
Président Jacques Claeys
Entraîneur Frédéric Persoon
Site web sch-foot.com

Le Sporting Club Hazebrouckois (ou SC Hazebrouck) est un club de football français fondé en 1907. Le club du président Jacques Claeys évolue au plus haut niveau du championnat régional de la Ligue des Hauts de France. Le club possède plus de 500 licenciés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Sporting Club Hazebrouckois (SCH) a été créé en 1907 sous le nom de l’Union Sportive Hazebrouckoise, par Mr Théodore VANLERBERGHE. L’union est dissoute durant la guerre 1914/1918, un groupe de dirigeant la relance.

La ville ne pouvant se soucier de créer un stade, avec l’aide de fermiers, une pâture fut aménagée en terrain de football au lieu-dit « Le VERT VALLON ». L’art du jeu du foot a été appris par les soldats anglais durant la guerre. Le , l’US Hazebrouckoise est inscrite à la Ligue du Nord de Football sous le n°357 et à la Fédération Française de Football Association sous le n°3785, le . En 1930, le premier stade fut construit par la ville, le stade Léon Piquet, rue du Maréchal Delattre de Tassigny, l’US Hazebrouckoise changera de nom pour devenir le Sporting Club Hazebrouckois (SCH) et adopter les couloirs noires et blanches sous la présidence de Mr LESAGE.

En 1931, le SCH gagnait son premier titre, le titre du championnat de 4e division. En 1933, Maurice CARON devient le Président et ce jusqu’en 1938. En 1934, il s’assurait le titre de champion intergroupe de la 3e division de la Ligue du Nord. Premier de son groupe, le dernier match joué à Hazebrouck contre l’US Estaires réunira 600 spectateurs. En 1936, le Sporting a été champion de 2e division et en 1937 champion de Division d’Honneur de la Ligue du Nord, le plus haut rang. La guerre coupera malheureusement le club dans son élan. De 1938 à 1945, le docteur VANLERBERGHE fut le président durant la guerre 1939/1945. Le club continuera à pratiquer le football dans la difficulté de l’époque de cette guerre. Néanmoins en 1942, le Sporting avait déjà très fière allure.

En 1945, après la Libération, il fut reclassé en 2e division par la Ligue du Nord de football. De 1946 jusqu’en 1951, le SCH évoluera en championnat de District Flandre sous la présidence de Mr André WULLEMAN, assisté de Mr Emile DOUTRELAND. Le siège du club était situé au café de la Bourse, place du Général de Gaulle. En 1950, l’équipe première avait belle allure, avec quelques renforts d’Auchel et César URBANIAK, ex-pro du C.O.R.T (CO Roubaix Tourcoing), qui assurait les fonctions d’entraineur. L’équipe était composée entre autres de Fred SANSSEN, Jean SAMSOEN, WAZIK, JOSÉ ou Maxime LEGRAND. À la fin de la saison 1950/1951, Mr André WULLEMAN pour raisons professionnelles, céda la présidence à Mr Georges DEGROOTE, rejoint dans le comité par Marcel PANNEQUIN et Maxime CAMERLYNCK. En 1957, le Sporting accède en Promotion d’Honneur. Le Président Geogres DEGROOTE cède en fin de saison la présidence à Mr Maurice SERGHERAERT de 1958 à 1964 avec le docteur COTAERE.

À la fin de l’année 1964, Mr DEGROOTE revient à la présidence du club. En 1968, avec notamment le retour de Christian SERGHERAERT en provenance de Dunkerque, l’équipe, composée entre autres de Régis CAULIER, José ANDRÉ, Alain SOHIER, Christian DEVYNCK, André FOULON, Henri BOURDON, Pascal DRUANT, Bernanrd BOLLIER, Coco VANWORMOUT, Bernard IOOS ou encore Jacky MEDEZ, finit champion et accède en Division d’Honneur. De plus, ils remportent la Coupe des Flandres, battant Oignies 3 buts à 0 à Merville. La saison 1968/1969 voit arriver Mr Jean PARISSEAUX en tant que nouvel entraineur. En 1969/1970, deux recrues importantes arrivent au club, Michel DARCNICOURT, gardien de but, et Jean-Pierre DAIRIN, libéro. À l’issue de cette saison, le SCH accède à la 3e division, et élimine le LOSC en Coupe des Flandres.

À la suite de la montée en D3 en 1970/1971, la municipalité procède à l’éclairage du stade et l'érection d'une tribune de 1 000 places assises en 1973. L’inauguration eut lieu le 10/11/1970 avec un match amical contre le LOSC. Le , l’équipe de France Féminine dispute leur première rencontre international officiel face aux Pays-Bas au Stade Damette. Les françaises acquirent leur qualification pour leur première Coupe de Monde au Mexique ce jour-là en l’emportant 4 buts à 0. En 1971/1972, lors de la deuxième saison en 3e division, le club termine à la 5e place et note les arrivées des frères LIONET (Pierre, Bernard, Jean et Marc accompagnés du tout jeune Irénée). La saison 1972/1973 se termina en apothéose avec une accession en deuxième division (D2) terminant champion de D3 devant Reims, Valenciennes et Abbeville. 3 926 spectateurs assistent aux débuts du club en Division 2 à domicile face aux voisins de Dunkerque (1 – 1). En 1973/1974, grâce à une dernière victoire à Poitiers 3 buts à 1, le SCH se maintient en D2. Georges DEGROOTE cède la présidence à Mr Jacques SAMAILLE pour la saison 1974/1975, présidence qu’il assumera jusqu’au terme de la saison 1977/1978, année de la descente du club en Division 3 (D3).

Hazebrouck jouera donc cinq saisons consécutives en Division 2, de 1973 à 1977 et connaitra son premier parcours en Coupe de France. En effet, pour la première fois de son histoire, le SCH atteint les 32e de finale de la Coupe de France en 1975 mais est sorti par Lille OSC à Dunkerque (1-4). Au cours de leur troisième année en D2, après l'arrivée de Pierre Mankowski à l'intersaison, le club se retrouve troisième pour finir à une honorable septième place avec dans ses rangs des joueurs tels que Bruno Metsu, Alex Dupont ou Jean-Marc Nobilo, qui ont ensuite fait les beaux jours de clubs professionnels ou de nations en tant qu’entraineur.  La saison suivante, Hazebrouck finit dernier et retrouve la D3. Il s'ensuit le départ de beaucoup de joueurs ainsi que du président Samaille. Mr Jean-Pierre VANDEVOORDE lui succède et assume la présidence de 1978 à 1985. Fin 77/78, Michel Dumont prend les rênes de l'équipe qu'il constitue de jeunes joueurs et quelques cadres restés au club (Bourdon, Sergheraert, Bogaert, Lionet et Willems). Le club connaitra de nouveau deux nouveaux 32e de finale en 1982 en étant éliminé par Chaumont (D3) 2 – 0 en prolongations à Sedan puis en 1983 une nouvelle fois par le LOSC (D1), toujours à Dunkerque (0 – 2). En 1985, Mr Jean-Pierre VANDEVOORDE quitte la présidence, lui succèdera un triumvirat composé de Mr Pierre LIONET, Mr Christian SERGHERAERT et Mr Pierre GALBRUN.

Le SCH resta en D3 jusqu’en 1984/1985, redescendit en 1986/1987 en D4 puis remonta immédiatement en D3 en 1986/1987. La saison qui suivit fut présidée par Pierre LIONET et Christian SERGHERAERT. Pierre LIONNET assuma seul la présidence en 1988/1989 en D4 puis en Division d’Honneur (DH) de 1989 à 1991. C’est en 1991 que Mr Jean-Pierre VANDEVOORDE repris la présidence et ce jusque la saison 1997/1998 toujours en Division d’Honneur. Il laissa la succession à Mr Michel BOUVE de la saison 1998/1999 jusqu’à la saison 2004/2005. Puis Régis MAHIEU prit la présidence en 2005 avec Jacques CLAEYS président délégué. En 2006/2007 avec Philippe LEMETTRE, revenu à la tête du club, le Sporting retrouve un niveau national avec l’accession en CFA2 à la suite du titre de champion de Division d’Honneur au printemps 2017 pour le centenaire du club.

Cependant après 4 ans en CFA2 et une belle 4e place en 2008/2009, où le SCH manque de peu de monter en CFA, suivi d'une 5e place en 2009/2010, il finira ensuite 15e sur 16 de sa poule en 2010/2011, le SCH se retrouve en championnat de Division d'Honneur (DH). Régis MAHIEU quitta la présidence du club au début de la saison 2011/2012, c’est Jacques CLAEYS qui occupe depuis la fonction.  Le Sporting connaitra une nouvelle descente en 2012/2013 au terme d'une saison difficile qui verra le club terminer bon dernier de DH connaissant la démission de son entraineur Philippe LEMETTRE peu après le début de saison. Il a été remplacé par Frédéric PERSOON.

Le SCH se retrouve donc en DHR pour la saison 2013/2014, division qu'il n'avait plus connu depuis plus de 60 ans. En 2014/2015, le SCH termine à la 3e place du championnat ce qui lui permettra de retrouver la Division d'Honneur (DH) après 2 saisons en DHR. En 2015/2016, pour son retour en Division d'Honneur (DH), le SCH enregistrera son maintien lors de la dernière journée grâce à sa 9eplace sur 14, dans un championnat exceptionnel qui connaitra 5 descentes en division inférieure. La saison 2015/2016 aura cependant été mémorable pour les Hazebrouckois grâce à leur parcours en Coupe de France où ils élimineront successivement Arras (CFA), Le Touquet (DH) et Aubervilliers (CFA). Le parcours s'arrêtera aux portes des 32e de finale, avec une courte défaite 1 but à 0 face à Dunkerque (National) au 8e tour.

En 2016/2017, le SCH continua son parcours en Coupe de France en prenant sa revanche et en éliminant Dunkerque 1 but à 0 lors du 5e tour de Coupe de France au Stade Damette. Le parcours en championnat est tout aussi brillant avec une 3e place obtenue à la fin de la saison.

En 2017/2018, année du 110e anniversaire du club, le Sporting Club d'Hazebrouck connaitra de grandes émotions, toujours en Coupe de France. En effet, le SCH réalise un grand exploit et élimine Quevilly Rouen Métropole, club de Ligue 2, sur le score de 2 buts à 1 lors du 7e tour de la Coupe de France devant plus de 2500 spectateurs. Au tour suivant, la magie de la Coupe de France opérera toujours puisqu’ils viendront à bout de Beauvais (N2, ex-CFA). Le Sporting Club d'Hazebrouck se qualifie donc pour le 4e 32e de finale de son histoire, 35 ans après le dernier. Le tirage au sort offrira une rencontre de prestige aux hazebrouckois avec la venue du SM Caen, club de Ligue 1 au Stade Damette devant plus de 3000 spectateurs. Après une superbe prestation, les joueurs de Frédéric PERSOON, entraineur depuis 6 ans, s’inclineront avec les honneurs 2 buts à 0 dans un stade complètement acquis à leur cause.

Identité du club[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Résultats sportifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnat

  • Champion Division 3-Nord : 1973
  • Vice-Champion de Division 4 groupe A 1986
  • Champion DH-Nord Pas-de-Calais : 2007
  • Vice-champion DH-Nord Pas-de-Calais : 1970

Coupe des Flandres

  • Vainqueur en 1967

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Parcours en coupes nationales[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

  • 1975 : alors qu'il est en 2e division, le club est éliminé en 32e de finale par le LOSC (D1) à Dunkerque sur le score de 4-1.
  • 1982 : cette année-là, SC Hazebrouck se fait éliminer en 32e de finale par un club de la même division qu'elle (D3). L'équipe perd 2-0 après prolongation face à Chaumont au stade de Sedan.
  • 1983 : toujours en 3e division, le club se fait une nouvelle fois éliminer en 32e de finale sur le score de 3-0 à Dunkerque face au LOSC, club de 1re division.

Coupe Gambardella[modifier | modifier le code]

  • 32e de Finale 2005 :

le SC Hazebrouck est éliminé par l’En Avant Guingamp (0-5)

  • 32e de Finale 1990 :

le SC Hazebrouck est éliminé par le Paris SG (0-3)

  • 32e de Finale 2011 :

le SC Hazebrouck est éliminé par le Valenciennes FC (0-4)

  • 16e de Finale 2020 :

le SC Hazebrouck est éliminé par l’En Avant Guingamp (0-0) (TAB: 4-5)

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • 1963-1969: Drapeau : France Joseph Samsoen
  • 1969-1978 : Drapeau : France Jean Parisseaux
  • 1978-1980 : Drapeau : France Michel Dumont
  • 1980-1983 : Drapeau : France Bernard Placzek
  • 1983-1985 : Drapeau : France Maryan Ostrowski et Drapeau : France André Charlet
  • 1985-1990 : Drapeau : France Michel Lepoutre
  • 1990-1991: Drapeau : France Philippe Lemettre
  • 1991-1993 : Drapeau : France Maryan Ostrowski
  • 1993-1994 : Drapeau : France Bernard Hermetz
  • 1994 -1996 : Drapeau : France Tony Gianquinto
  • 1997 - 1998 : Drapeau : France Jérome Zuin sous la houlette de Maryan Ostrowski
  • 1998-2003 : Drapeau : France Philippe Lemettre
  • 2003-2006 : Drapeau : France Patrick Dehongher
  • 2007-2012 : Drapeau : France Philippe Lemettre
  • 2012 - : Drapeau : France Frédéric Persoon

Joueurs vedettes[modifier | modifier le code]

Effectif 2019/2020[modifier | modifier le code]

Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[1] Nom Date de naissance Sélection[2]


999 G Gomez Serrano, CorentinCorentin Gomez Serrano
999 G Djumegue, PatricePatrice Djumegue
999 D Qrita, AdilAdil Qrita
999 D Fortuna, BenjaminBenjamin Fortuna
999 D Deliessche, FlorianFlorian Deliessche
999 D Khessouma, BilelBilel Khessouma
999 D Thellier, ThéoThéo Thellier
999 D Poix, RomaricRomaric Poix
999 M Yetna, MichelMichel Yetna
999 M Willemot, ValentinValentin Willemot
999 M Rajiallah, TarikTarik Rajiallah
999 M Oudina, HeidiHeidi Oudina
999 M Bouzid, MendyMendy Bouzid
999 M Isenbrandt, MaxenceMaxence Isenbrandt
999 A Dezitter, FlorianFlorian Dezitter
999 A Desruelle, AdrienAdrien Desruelle
999 A Camara, AboubacarAboubacar Camara
999 A Roye, RémiRémi Roye
999 A Fontaine, ThomasThomas Fontaine
999 A Nsangou, AdnaneAdnane Nsangou
Entraîneur(s)
  • Drapeau : France Frédéric Persoon
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Patrick Mullet
  • Drapeau : France Mickaël Maison

Légende

Consultez la documentation du modèle


Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.