Cori Gauff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cori Gauff
Image illustrative de l’article Cori Gauff
Cori Gauff à la Mouratoglou Academy.
Carrière professionnelle
Depuis 2019
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (16 ans)
Atlanta, Géorgie
Taille 1,75 m (5 9)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Gains en tournois 803 530 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 49e (24/02/2020)
En double
Titres 2
Finales perdues 0
Meilleur classement 42e (03/02/2020)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 Q2 1/8 1/16
Double 1/4 1/32 - 1/8
Mixte - - 1/32 1/8

Cori Gauff[1], également surnommée Coco Gauff, est une joueuse de tennis américaine, née le à Atlanta.

À ce jour, elle compte deux titres en double dames sur le circuit WTA. Elle remporte son premier titre en simple sur le circuit WTA à Linz en Autriche face à Jeļena Ostapenko.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cori Gauff est née le . Son prénom est inspiré par celui de son père, Corey.[réf. nécessaire]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Repérée par Patrick Mouratoglou[2] en 2015, Cori Gauff s'entraîne dans son académie de tennis à Sophia Antipolis[3],[4].

En septembre 2017, elle atteint la finale de l'US Open junior, mais s'incline devant sa compatriote Amanda Anisimova.

En juin 2018, à l'âge de 14 ans et 2 mois, elle remporte le tournoi de Roland Garros junior en battant sa compatriote Caty McNally en finale[5]. Seules Martina Hingis (victorieuse à 12 ans et 8 mois en 1993, puis à 13 ans et 8 mois en 1994), Jennifer Capriati (à 13 ans et 2 mois en 1989) et Gabriela Sabatini (à 14 ans en 1984) ont remporté ce titre à un âge inférieur.

En décembre 2018, elle remporte l'Orange Bowl en battant en finale la Chinoise Qinwen Zheng, de deux ans son ainée. Ce titre lui permet de finir l'année à la deuxième place du classement junior mondial, derrière la Française Clara Burel, alors qu'elle n'a encore que 14 ans[6].

Débuts sur le circuit senior[modifier | modifier le code]

Le 21 mars 2019, Cori Gauff, alors âgée de 15 ans et 8 jours, remporte son premier match d'un grand tableau sur le circuit WTA en dominant sa compatriote Caty McNally, 17 ans, 3-6, 6-3, 6-4, au premier tour du Masters 1000 de Miami[7]. En mai, à Roland-Garros, elle tente pour la première fois de se qualifier pour le tableau senior d'un tournoi du Grand Chelem : elle passe un tour contre l'Indienne Ankita Raina avant de s'incliner face à la Slovène Kaja Juvan lors des qualifications.

En juillet 2019, alors âgée de 15 ans, elle parvient à se qualifier pour le tournoi de Wimbledon en écartant notamment Aliona Bolsova et Greet Minnen, respectivement têtes de série no 1 et 19 des qualifications. Dans le tableau principal, elle affronte d'abord l'une de ses idoles, l'Américaine Venus Williams, qu'elle bat en deux sets (6-4, 6-4), devenant la plus jeune joueuse à remporter un match en Grand Chelem depuis Anna Kournikova en 1996[8],[9]. Elle enchaîne au 2e tour en écartant en deux sets la Slovaque Magdaléna Rybáriková (6-3, 6-3) puis elle réalise un nouvel exploit en se qualifiant pour les huitièmes de finale après avoir écarté deux balles de matchs contre la Slovène Polona Hercog pour s’imposer finalement 3-6, 7-6, 7-5[10].

Elle s'impose, à 15 ans, lors du tournoi Citi Open à Washington associée à Caty McNally, remportant son premier titre en double sur le circuit WTA.

2020. Révélation au plus haut niveau[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 07-10-2019 Upper Austria Ladies Open, Linz Intern'l 426 750 Dur (int.) Drapeau : Lettonie Jeļena Ostapenko 6-3, 1-6, 6-2 Parcours

Finale en simple dames[modifier | modifier le code]

Aucune

Titres en double dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 29-07-2019 Citi Open
Washington
Intern'l 226 750 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Catherine McNally Drapeau : États-Unis Maria Sanchez
Drapeau : Hongrie Fanny Stollár
6-2, 6-2 Parcours
2 14-10-2019 BGL BNP Paribas Luxembourg Open
Luxembourg
Intern'l 226 750 Dur (int.) Drapeau : États-Unis Catherine McNally Drapeau : États-Unis Kaitlyn Christian
Drapeau : Chili Alexa Guarachi
6-2, 6-2 Parcours

Finale en double dames[modifier | modifier le code]

Aucune

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 Q2 Drapeau : Slovénie Kaja Juvan 1/8 de finale Drapeau : Roumanie Simona Halep 3e tour (1/16) Drapeau : Japon Naomi Osaka
2020 1/8 de finale Drapeau : États-Unis Sofia Kenin

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 1er tour (1/32)
Drapeau : France L. Bencheikh
Drapeau : République populaire de Chine Han Xinyun
Drapeau : République populaire de Chine Wang Yafan
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis C. McNally
Drapeau : Biélorussie V. Azarenka
Drapeau : Australie Ashleigh Barty
2020 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis C. McNally
Drapeau : Hongrie Tímea Babos
Drapeau : France K. Mladenovic

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis C. Eubanks
Drapeau : Pologne Alicja Rosolska
Drapeau : Croatie Nikola Mektić
2019 1er tour (1/32)
Drapeau : Royaume-Uni J. Clarke
Drapeau : Lettonie J. Ostapenko
Drapeau : Suède R. Lindstedt

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati Wuhan
Doha
2019   2e tour (1/32)
Drapeau : Russie D. Kasatkina
             

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier
Elite Trophy
Intern'l
Fed Cup
# Drapeau : États-Unis Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 110 Drapeau : Autriche Linz 2019 Dur Drapeau : Pays-Bas Kiki Bertens no 8 1/4 7-61, 6-4 Tableau
2 no 67 Drapeau : Australie Open d'Australie 2020 Dur Drapeau : Japon Naomi Osaka no 4 1/16 6-3, 6-4 Tableau

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son prénom est parfois orthographié Cory.
  2. (en-US) Ben Rothenberg, « Cori Gauff: 10 Things to Know About the Newest Tennis Phenom », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 12 juillet 2019)
  3. Par Jeremy JeanningrosLe 2 juillet 2019 à 18h36, « Wimbledon : qui est Cori Gauff, la révélation du premier tour ? », sur leparisien.fr, (consulté le 17 mars 2020)
  4. (en) « 15-Year-Old Cori Gauff Lost at Wimbledon—But We Will Probably See Her Again. Here’s What to Know About Tennis' New Star », sur Time (consulté le 12 juillet 2019)
  5. « Roland-Garros : Cori Gauff, 14 ans, s'impose chez les juniors », L'Équipe, 9 juin 2018.
  6. «Cori Gauff s'adjuge l'Orange Bowl», L'Équipe, 10 décembre 2018.
  7. « Miami : Cori Gauff, 15 ans et au 2e tour », sur L'Équipe, (consulté le 22 mars 2019).
  8. « Wimbledon : Cori Gauff s'offre Venus Williams pour sa première en Grand Chelem », sur lequipe.fr,
  9. Laurent Favre, « Coco Gauff, talent en herbe », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne)
  10. « Wimbledon : proche de la sortie, la révélation Cori Gauff continue sa route », sur lequipe.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :