Sofia Kenin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sofia Kenin
Image illustrative de l’article Sofia Kenin
Sofia Kenin aux Internationaux de France en 2019.
Carrière professionnelle
Depuis 2016
Nom de naissance Sofia Anna Kenin
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance (22 ans)
Moscou, Russie
Taille 1,70 m (5 7)
Prise de raquette droitière, revers à deux mains
Entraîneur Alex Kenin
Gains en tournois 5 930 775 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 2
Meilleur classement 4e (09/03/2020)
En double
Titres 2
Finales perdues 0
Meilleur classement 32e (02/03/2020)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V (1) F (1) 1/32 1/8
Double 1/8 1/16 1/16 1/8
Mixte 1/16

Sofia Kenin, née le à Moscou, est une joueuse de tennis américaine, professionnelle sur le circuit WTA depuis 2017.

À ce jour, elle compte cinq titres en simple et deux titres en double dames sur le circuit WTA. Elle remporte l'Open d'Australie 2020 à Melbourne alors qu'elle n'avait jamais dépassé les huitièmes de finale en Grand Chelem. Elle devient ainsi la plus jeune lauréate en Australie depuis Maria Sharapova en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière junior et débuts progressifs sur le circuit professionnel[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière junior, Sofia Kenin remporte la Fed Cup junior et l'Orange Bowl en 2014, puis elle atteint la 2e place mondiale en 2015, avec notamment une finale à l'US Open. En parallèle, elle joue ses premiers tournois ITF dès 2013, remportant ses premiers matches professionnels à l'âge de 14 ans et ses premiers titres en 2016. Elle obtient une wild card à deux reprises pour le tableau senior de l'US Open, s'inclinant au premier tour en 2015 comme en 2016, respectivement face à Mariana Duque Mariño et Karolína Plíšková.

Elle commence réellement sa carrière professionnelle sur le circuit senior en 2017, continuant essentiellement sur le circuit secondaire ITF. Cette année-là, après avoir échoué en qualifications à Roland-Garros et à Wimbledon, elle bénéficie à nouveau d'une invitation pour l'US Open, où elle atteint le troisième tour en battant ses compatriotes Lauren Davis et Sachia Vickery avant de perdre contre Maria Sharapova.

Éclosion en 2018[modifier | modifier le code]

En 2018, elle continue sa progression, débutant sa saison avec deux victoires dans le tournoi WTA d'Auckland, notamment face à Varvara Lepchenko.

Durant cette saison, elle participe pour la première fois aux trois autres tournois du Grand Chelem. Si elle perd dès le premier tour à Melbourne contre Julia Görges puis à Roland-Garros contre Naomi Osaka, elle gagne son premier match à Wimbledon contre María Sákkari avant de s'incliner contre Vitalia Diatchenko, puis elle atteint à nouveau le troisième tour de l'US Open en éliminant Madison Brengle et encore María Sákkari avant de tomber contre Karolína Plíšková.

Elle réalise plusieurs performances prometteuses durant cette saison. En mars, elle se qualifie pour le tournoi Premier Mandatory d'Indian Wells puis passe un tour dans le tableau principal, ce qui lui permet d'entrer pour la première fois dans le top 100 du classement WTA. Dans la même catégorie de tournoi, elle enchaîne la semaine suivante à Miami, où elle passe à nouveau par les qualifications avant d'écarter Stefanie Voegele puis la 11e mondiale Daria Kasatkina.

En juin, elle atteint pour la première fois les demi-finales d'un tournoi WTA à Majorque : après un passage en qualification, elle élimine successivement Kateryna Kozlova, Alison Van Uytvanck et surtout Caroline Garcia, 6e mondiale et tête de série no 1 du tournoi, avant de s'incliner face à Tatjana Maria.

En septembre, elle atteint à nouveau les demi-finales d'un tournoi WTA à Québec, où elle est désignée tête de série no 5. Elle élimine Mona Barthel, Françoise Abanda et Mónica Puig (tête de série no 3), avant de s'incliner contre Jessica Pegula. À l'issue de ce parcours, elle s'approche alors du top 50 mondial avec une 62e place.

Au tournoi Premier 5 de Wuhan, elle sort des qualifications puis elle bat Hsieh Su-wei et Julia Görges, respectivement 28e et 10e au classement mondial, avant de perdre contre la future vainqueure Aryna Sabalenka. Fin octobre, elle fait son entrée dans le top 50 à la 49e place.

2019. Premiers titres WTA[modifier | modifier le code]

Le samedi , Sofia Kenin remporte le premier titre de sa carrière à Hobart, en Australie, dominant en finale la Slovaque Anna Karolína Schmiedlová en deux sets (6-3, 6-0)[1]. Elle s'incline (3-6, 7-65, 4-6) face à Simona Halep lors de l'Open d'Australie. Le , elle s'incline en finale du tournoi d'Acapulco, dominée en trois sets par la Chinoise Wang Yafan (6-2, 3-6, 5-7)[2].

À Roland-Garros, après avoir battu Giulia Gatto-Monticone au premier tour en trois sets, elle se qualifie pour le troisième tour grâce au forfait de son adversaire Bianca Andreescu. Le , elle crée l'exploit en battant sa compatriote Serena Williams, vainqueure de 23 tournois du Grand Chelem (6-2, 7-5)[3], avant de s'incliner face à l'Australienne Ashleigh Barty lors du tour suivant (3-6, 6-3, 0-6) qui remportera le tournoi[4].

Le , elle remporte un deuxième titre WTA au tournoi de Majorque en battant la Suissesse Belinda Bencic en finale (62-7, 7-65, 6-4) en sauvant notamment trois balles de match[5].

En août à Toronto, elle va jusqu'en demi-finale après des victoires sur la numéro 1, Ashleigh Barty (65-7, 6-3, 6-4)[6], puis les Ukrainienne Dayana Yastremska et Elina Svitolina. Elle s'incline en plus de deux heures face à la locale Bianca Andreescu (4-6, 65-7), qui remportera la finale sur abandon face à Serena Williams[7]. Elle enchaîne à Cincinnati avec de nouveau une demi-finale en battant Elina Svitolina et sur abandon la no 1 mondiale, Naomi Osaka[8]. Elle s'incline en 1 h 23 face à sa compatriote Madison Keys (5-7, 4-6) qui remportera sa finale[9].

Le , elle remporte un troisième titre WTA au tournoi de Guangzhou en venant à bout de l'Australienne Samantha Stosur en finale (64-7), 6-4, 6-2)[10].

Après avoir participé au Masters bis de Zhuhai, Kenin dispute le Masters de Shenzhen lors du forfait de Bianca Andreescu après son deuxième match à cause d'une blessure au genou[11]. Elle s'inclinera (5-7, 610-7) en plus de deux heures face à la future finaliste, Elina Svitolina[12].

2020. 1re victoire en Grand Chelem à Melbourne et top 4[modifier | modifier le code]

À l'entame de l'Open d'Australie, l'Américaine arrive à Melbourne sans réelle performance malgré son 15e rang mondial. Elle se qualifie pour les quarts de finale en battant en un peu plus de deux heures (65-7, 6-3, 6-0) sa jeune compatriote de 15 ans, Cori Gauff, tombeuse au tour d'avant de la tenante du titre, Naomi Osaka[13]. Puis atteignant le dernier carré après sa victoire sur Ons Jabeur (6-4, 6-4) en 1 h 32, et révélation du tournoi[14],[15]. Elle crée la sensation en venant à bout de la no 1 mondiale et locale, Ashleigh Barty (7-66, 7-5) en 1 h 45 de jeu après avoir sauvé 4 balles de set[16]. Se qualifiant du même coup pour sa première finale d'un tournoi du Grand Chelem[17].

Le , Kenin s'impose en finale en battant Garbiñe Muguruza en finale (4-6, 6-2, 6-2) après deux heures de jeu[18]. Elle remporte ainsi son premier tournoi du Grand Chelem à 21 ans, ce qui fait d'elle la plus jeune joueuse à s'imposer à Melbourne depuis Maria Sharapova en 2008[19],[20]. Victorieuse de son premier titre du Grand Chelem à Melbourne, la jeune Américaine Sofia Kenin (21 ans) intègre le top 8 du classement WTA pour la première fois de sa carrière, occupant la septième place[21].

Après des défaites d'entrée à Dubaï et Doha, Kenin revient au tournoi de Lyon. Qu'elle remporte avec des victoires compliquées, au mental face à des joueuses comme la qualifiée Jaqueline Cristian, la Française Océane Dodin, la Belge Alison Van Uytvanck et en finale Anna-Lena Friedsam. Elle devient la seule joueuse de la saison à remporter plus d'un seul titre et grâce à cette victoire, elle occupe, le lundi suivant, la 4e place mondiale, son meilleur classement[22].

Le 10 octobre 2020, à Roland-Garros, elle est battue en finale par la surprise du tournoi, la polonaise Iga Swiatek, 19 ans, par un score de 6/4, 6/1.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 07-01-2019 Hobart International, Hobart Intern'l 250 000 Dur (ext.) Drapeau : Slovaquie Anna Karolína Schmiedlová 6-3, 6-0 Parcours
2 17-06-2019 Mallorca Open, Calvià Intern'l 226 750 Gazon (ext.) Drapeau : Suisse Belinda Bencic 62-7, 7-65, 6-4 Parcours
3 16-09-2019 Guangzhou International’s Women Open, Guangzhou Intern'l 226 750 Dur (ext.) Drapeau : Australie Samantha Stosur 64-7, 6-4, 6-2 Parcours
4 20-01-2020 Australian Open, Melbourne G. Chelem 71 000 000 Dur (ext.) Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza 4-6, 6-2, 6-2 Parcours
5 02-03-2020 Open 6e sens, Lyon Intern'l 271 750 Dur (int.) Drapeau : Allemagne Anna-Lena Friedsam 6-2, 4-6, 6-4 Parcours

Finale en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 25-02-2019 Abierto Mexicano TELCEL presentado por HSBC, Acapulco Intern'l 226 750 Dur (ext.) Drapeau : République populaire de Chine Wang Yafan 2-6, 6-3, 7-5 Parcours
2 27-09-2020 Roland-Garros, Paris G. Chelem 38 409 679 Terre (ext.) Drapeau : Pologne Iga Świątek 6-4, 6-1 Parcours

Titres en double dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 31-12-2018 ASB Classic
Auckland
Intern'l 250 000 Dur (ext.) Drapeau : Canada Eugenie Bouchard Drapeau : Nouvelle-Zélande Paige Mary Hourigan
Drapeau : États-Unis Taylor Townsend
1-6, 6-1, [10-7] Parcours
2 28-09-2019 China Open
Pékin
PREMIER* 7 430 905 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Bethanie Mattek-Sands Drapeau : Lettonie Jeļena Ostapenko
Drapeau : Ukraine Dayana Yastremska
6-3, 65-7, [10-7] Parcours

Finale en double dames[modifier | modifier le code]

Aucune

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Titre (1)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2020 Open d'Australie Daphne Akhurst Memorial Cup (Australian Open - Women's single).svg Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza 4-6, 6-2, 6-2

Finale (1)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2020 Roland-Garros Drapeau : Pologne Iga Świątek 6-4, 6-1

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Colombie Mariana Duque Mariño
2016 1er tour (1/64) Drapeau : Tchéquie Karolína Plíšková
2017 3e tour (1/16) Drapeau : Russie Maria Sharapova
2018 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Julia Görges 1er tour (1/64) Drapeau : Japon Naomi Osaka 2e tour (1/32) Drapeau : Russie Vitalia Diatchenko 3e tour (1/16) Drapeau : Tchéquie Karolína Plíšková
2019 2e tour (1/32) Drapeau : Roumanie Simona Halep 1/8 de finale Drapeau : Australie Ashleigh Barty 2e tour (1/32) Drapeau : Ukraine Dayana Yastremska 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis Madison Keys
2020 Victoire Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza Finale Drapeau : Pologne Iga Świątek Annulé 1/8 de finale Drapeau : Belgique Elise Mertens

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Vickery
Drapeau : Belgique K. Flipkens
Drapeau : Roumanie M. Niculescu
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Vickery
Drapeau : Russie V. Diatchenko
Drapeau : Russie M. Gasparyan
2019 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne Mona Barthel
Drapeau : Tchéquie L. Hradecká
Drapeau : Russie E. Makarova
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne A. Petkovic
Drapeau : Tchéquie L. Hradecká
Drapeau : Slovénie A. Klepač
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne A. Petkovic
Drapeau : Ukraine N. Kichenok
Drapeau : États-Unis A. Spears
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne Tatjana Maria
Drapeau : Taipei chinois Chan H-c.
Drapeau : Taipei chinois L. Chan
2020 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis B. Mattek-Sands
Drapeau : Tchéquie B. Krejčíková
Drapeau : Tchéquie K. Siniaková
Annulé 2e tour (1/8)
Drapeau : Biélorussie V. Azarenka
Drapeau : Allemagne L. Siegemund
Drapeau : Russie V. Zvonareva

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati Wuhan
Doha
2018 2e tour (1/32)
Drapeau : République populaire de Chine Zhang S.
3e tour (1/16)
Drapeau : Tchéquie P. Kvitová
            3e tour (1/8)
Drapeau : Biélorussie A. Sabalenka
2019 2e tour (1/32)
Drapeau : Ukraine E. Svitolina
2e tour (1/32)
Drapeau : Canada B. Andreescu
1er tour (1/32)
Drapeau : Tchéquie P. Kvitová
3e tour (1/8)
Drapeau : Ukraine E. Svitolina
3e tour (1/8)
Drapeau : Slovaquie V. Kužmová
3e tour (1/8)
Drapeau : Tchéquie Ka. Plíšková
1/2 finale
Drapeau : Canada B. Andreescu
1/2 finale
Drapeau : États-Unis M. Keys
3e tour (1/8)
Drapeau : Australie A. Barty
2020 Annulé
Annulé
Annulé
Annulé
2e tour (1/16)
Drapeau : Ukraine D. Yastremska
2e tour (1/16)
Drapeau : Biélorussie V. Azarenka
Annulé
2e tour (1/16)
Drapeau : France A. Cornet
Annulé

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 27/10/2019 Shiseido WTA Finals Shenzhen, Shenzhen 14 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite) Drapeau : Ukraine Elina Svitolina 7-5, 7-610 Parcours

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2018 - Finale (groupe mondial) - République tchèque - États-Unis - 3 : 0
1 10/11/2018 Drapeau : Tchéquie Prague Dur (int.) Parcours
Drapeau : Tchéquie Barbora Strýcová Drapeau : États-Unis Sofia Kenin 65-7, 6-1, 6-4
Drapeau : Tchéquie Kateřina Siniaková Drapeau : États-Unis Sofia Kenin 7-5, 5-7, 7-5

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Premier
Intern'l
Fed Cup
# Drapeau : États-Unis Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 62 Drapeau : République populaire de Chine Wuhan 2018 Dur Drapeau : Allemagne Julia Görges no 10 1/16 6-3, 2-6, 6-4 Tableau
2 no 35 Drapeau : France Roland-Garros 2019 Terre battue Drapeau : États-Unis Serena Williams no 10 1/16 6-2, 7-5 Tableau
3 no 29 Drapeau : Canada Toronto 2019 Dur Drapeau : Australie Ashleigh Barty no 1 1/16 65-7, 6-3, 6-4 Tableau
4 Drapeau : Ukraine Elina Svitolina no 7 1/4 7-62, 6-4
5 no 22 Drapeau : États-Unis Cincinnati 2019 Dur Drapeau : Ukraine Elina Svitolina no 7 1/8 6-3, 7-63 Tableau
6 Drapeau : Japon Naomi Osaka no 1 1/4 6-4, 2-6, 2-0 ab.
7 no 15 Drapeau : Australie Open d'Australie 2020 Dur Drapeau : Australie Ashleigh Barty no 1 1/2 7-66, 7-5 Tableau

Classements WTA en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2015 2016 2017 2018 2019
Rang en simple 620 en augmentation 214 en augmentation 113 en augmentation 52 en augmentation 14
Rang en double - 1076 en augmentation 237 en augmentation 138 en augmentation 39

Source : (en) Classements de Sofia Kenin sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hobart : premier titre pour Sofia Kenin », sur L'Équipe, .
  2. « Tournoi WTA d'Acapulco : Wang Yafan s'offre son premier titre sur le circuit », sur L'Équipe, .
  3. « Éliminée par Kenin, Williams devra encore patienter pour son 24e Grand Chelem », sur Eurosport, .
  4. « Roland-Garros : Ashleigh Barty s'impose face à Sofia Kenin et rejoint les quarts de finale », sur L'Équipe, .
  5. « Tournoi WTA de Majorque : Sofia Kenin s'impose en finale face à Belinda Bencic », sur L'Équipe, .
  6. « Toronto : sortie d'entrée par Sofia Kenin, Ashleigh Barty risque de perdre sa place de numéro 1 mondiale », sur L'Équipe, .
  7. « Andreescu domine Kenin et file en finale », sur Eurosport, .
  8. « Osaka abandonne et (s')inquiète pour l'US Open », sur Eurosport, .
  9. « Cincinnati : Madison Keys qualifiée pour la finale après sa victoire sur Sofia Kenin », sur L'Équipe, .
  10. « WTA : Sofia Kenin remporte le tournoi de Canton face à Samantha Stosur », sur L'Équipe, .
  11. (en) « Bianca Andreescu 'very disappointed' as she withdraws from WTA Finals », sur wtatennis.com, .
  12. « Masters (F) : Elina Svitolina domine Sofia Kenin », sur L'Équipe, .
  13. « Gauff n'a pas tenu la distance », sur Eurosport, .
  14. « Kenin stoppe le rêve de Jabeur », sur Eurosport, .
  15. « Kenin – Barty : la novice et la patronne », sur Eurosport, .
  16. « Barty et toute l'Australie tombent à la renverse », sur Eurosport, .
  17. « A la recherche de sa gloire perdue, Muguruza veut ramener Kenin sur terre », sur Eurosport, .
  18. « Kenin, un premier sacre tout en audace », sur Eurosport, .
  19. « Kenin : "Je suis au septième ciel" », sur Eurosport, .
  20. « Le sacre de Sofia Kenin à l'Open d'Australie symbolise l'instabilité au sommet du tennis féminin », sur L'Équipe, .
  21. « WTA : l'Américaine Sofia Kenin grimpe à la 7e place mondiale », sur L'Équipe, .
  22. « Open 6e Sens : Sofia Kenin s'impose en finale contre Anna-Lena Friedsam », sur L'Équipe, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Classements WTA au 23 novembre 2020
Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : Australie Ashleigh Barty 8 717
2 en stagnation Drapeau : Roumanie Simona Halep 7 255
3 en stagnation Drapeau : Japon Naomi Osaka 5 780
4 en stagnation Drapeau : États-Unis Sofia Kenin 5 760
5 en stagnation Drapeau : Ukraine Elina Svitolina 5 260
6 en stagnation Drapeau : Tchéquie Karolína Plíšková 5 205
7 en stagnation Drapeau : Canada Bianca Andreescu 4 555
8 en stagnation Drapeau : Tchéquie Petra Kvitová 4 516
9 en stagnation Drapeau : Pays-Bas Kiki Bertens 4 505
10 en stagnation Drapeau : Biélorussie Aryna Sabalenka 4 220
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : Taipei chinois Hsieh Su-wei 9 010
2 en stagnation Drapeau : Tchéquie Barbora Strýcová 8 945
3 en stagnation Drapeau : France Kristina Mladenovic 8 115
4 en stagnation Drapeau : Hongrie Tímea Babos 7 955
5 en stagnation Drapeau : Biélorussie Aryna Sabalenka 7 575
6 en stagnation Drapeau : Belgique Elise Mertens 7 490
7 en stagnation Drapeau : Tchéquie Barbora Krejčíková 5 955
8 en stagnation Drapeau : Tchéquie Kateřina Siniaková 5 865
9 en stagnation Drapeau : République populaire de Chine Xu Yifan 5 820
10 en stagnation Drapeau : Canada Gabriela Dabrowski 5 675