Cintré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cintré
L'église paroissiale Saint-Melaine.
L'église paroissiale Saint-Melaine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Rennes
Canton Le Rheu
Intercommunalité Rennes Métropole
Maire
Mandat
Jacques Ruello
2014-2020
Code postal 35310
Code commune 35080
Démographie
Gentilé Cintréen
Population
municipale
2 162 hab. (2012)
Densité 260 hab./km2
Population
aire urbaine
395 710 hab.
Géographie
Coordonnées 48° 06′ 20″ N 1° 52′ 20″ O / 48.10551952, -1.8721719648° 06′ 20″ Nord 1° 52′ 20″ Ouest / 48.10551952, -1.87217196
Altitude 35 m (min. : 25 m) (max. : 63 m)
Superficie 8,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Cintré

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Cintré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cintré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cintré
Liens
Site web www.ville-cintre.fr

Cintré est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en Région Bretagne. D'une population municipale de 2162 habitants en 2012, elle est une des 43 communes de Rennes Métropole.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cintré est situé à 37 mètres d'altitude et voisine des communes de la Chapelle-Thouarault et de Mordelles.

La plus grande ville à proximité de Cintré est la ville de Rennes située au sud-est de la commune à 12 km. La rivière le Meu et la Vaunoise sont les principaux cours d'eau qui traverse la ville de Cintré.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cintré
Breteil La Chapelle-Thouarault
Talensac Cintré
Mordelles
Carte de la commune.

Transports[modifier | modifier le code]

Desservie par les bus du réseau service des transports en commun de l'agglomération rennaise (STAR) de Rennes Métropole :

  • Ligne 54 Cintré (Chêne Vert) <> Le Rheu <> Rennes (Charles de Gaulle) du lundi au samedi.
  • Ligne 154ex Cintré (Chêne Vert) <> Le Rheu <> Rennes (République) du lundi au vendredi.
  • Ligne 53 Rennes (République) > Vezin le Coquet > L'Hermitage > La Chapelle Thouarault > Cintré > Le Verger le vendredi et samedi soir.
  • Taxi 54 Cintré (Chêne Vert) <> Le Rheu (Brassens) Correspondance avec la Ligne 54 vers Rennes (Charles de Gaulle) le dimanche et jour férié.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces remontent à 1152, à l’époque un prieuré appartenait à l'abbaye Saint-Melaine de Rennes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 en cours Jacques Ruello[1]   Retraité
mars 2001 mars 2014 Alain Pestel   Retraité
mars 1989 mars 2001 Maryvonne Maurais   Retraité
 ??  ??  ??    
décembre 1919[2]  ?? M. Hubert    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 2 162 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
669 674 684 694 700 696 702 763 755
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
715 700 723 706 723 703 741 724 690
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
652 626 598 550 543 554 539 545 526
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
520 533 857 1 069 1 170 1 467 1 985 2 021 2 054
2012 - - - - - - - -
2 162 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


2 162 Cintréens et Cintréennes résident sur la commune sur une superficie de 8,3 km2 (soit 247 hab⋅km-2).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint Melaine, une des plus anciennes églises d'Ille-et-Vilaine[réf. souhaitée] dont des parties remontent au XIIe siècle[5],[6].

Le manoir du Plessis construit à la fin du XVIIIe siècle[7].

La commune ne compte aucun monument historique protégé.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]