Romillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Romillé
Romillé
La mairie.
Blason de Romillé
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Rennes
Canton Montauban-de-Bretagne
Intercommunalité Rennes Métropole
Maire
Mandat
Marie-Hélène Daucé
2014-2020
Code postal 35850
Code commune 35245
Démographie
Gentilé Romilléen
Population
municipale
3 891 hab. (2016 en augmentation de 6,02 % par rapport à 2011en augmentation de 6,02 % par rapport à 2011)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 12′ 57″ nord, 1° 53′ 31″ ouest
Altitude Min. 60 m
Max. 142 m
Superficie 28,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Romillé

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Romillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Romillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Romillé
Liens
Site web www.romille.fr

Romillé est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne, peuplée de 3 891 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Romillé est une petite ville à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Rennes, préfecture départementale et régionale.

Communes limitrophes de Romillé
Miniac-sous-Bécherel La Chapelle-Chaussée Langan
Bédée, Irodouër Romillé Gévezé
Pleumeleuc Parthenay-de-Bretagne
Carte de la commune de Romillé.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Romillé se trouve intégralement dans le bassin de la Vilaine et se partage entre le sous-bassin du Meu et celui de la Flûme. La Vaunoise (affluent du Meu) prend sa source au nord sur la commune d’Irodouër sous le nom de ruisseau du Bois Rouget. Elle rejoint le ruisseau du Pont ès Pies pour former l’étang de la Perronnaye à l’ouest du bourg avant de couler vers le sud[1].

Transport[modifier | modifier le code]

Romillé est traversé d’est en ouest par la D 28. La D 21 part du bourg vers le sud jusqu’à L'Hermitage.

Depuis le , à la suite de son entrée dans Rennes Métropole, la commune est desservie par les lignes de bus 81 et 82 du réseau STAR.

Toponymie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le nom de la localité est attesté sous la forme Ecclesiam Romiléo en 1122.

Origine gallo-romane ; de Romilius- et du suffixe de localisation -acum.

À Romillé se trouve un lieu-dit « Launay-Pas de l’Oie ». Le ruisseau du Temple passe tout près de ce lieu qui devait être planté d’aulnes. Il est probable qu’il y ait eu un gué, d’où « le passage de l’eau (l’oie) »[Note 2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie et l'ancien manoir du Perron à Romillé appartiennent successivement à la famille Colin, au XVe siècle, à Pierre de La Douesnellière, seigneur du Fail, en 1500 et à Thomas Trémaudan en 1677.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Les dix communes du canton de Bécherel ont créé en 1990 le Syndicat intercommunal pour le Développement du pays de Bécherel, qui s'est transformé le en Communauté de communes du Pays de Bécherel[2].

Celle-ci a été dissoute au et Romillé, ainsi que Bécherel, Langan, La Chapelle-Chaussée, Miniac-sous-Bécherel ont intégré Rennes Métropole[3], [4].

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1965 1977 Pierre Daucé CDS Agriculteur
1977 1989 Albert Baudais SE Boulanger
1989[5] 1995 Christian Stern PS Retraité
1995[6] mars 2001 Marie-Hélène Daucé UDF Secrétaire générale de mairie, conseillère générale
mars 2001[7] mars 2014 Pierre Daucé PS Retraité
mars 2014 En cours Marie-Hélène Daucé[8] UDI Secrétaire générale de mairie, ancienne conseillère générale (1992-2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2016, la commune comptait 3 891 habitants[Note 3], en augmentation de 6,02 % par rapport à 2011 (Ille-et-Vilaine : +5,55 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 4742 5462 3442 3372 4512 3872 2562 2162 212
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 1652 2202 2512 3212 3302 2882 3612 3782 325
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 2642 3052 2291 9751 9951 9541 8951 9341 739
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 7531 7871 7432 1832 4392 6883 2403 3193 709
2016 - - - - - - - -
3 891--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Romillé possède un édifice protégé en tant que monument historique, le château de Perronnay datant de la fin du XVIIe siècle, inscrit en 1948[13],[14],[15] (48° 12′ 52,54″ N, 1° 55′ 14,98″ O).

On trouve plusieurs autres monuments[16],[17] :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016, légale en 2019.
  2. C’est l’aqua latine qui est à l’origine de notre eau. Ses variantes sont nombreuses comme le montre l’extrait ci-contre. La forme « oie » peut être rapprochée de l’iau gallèse encore usitée de nos jours dans les campagnes.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Vaunoise (J73-0310) »
  2. « La communauté de communes du Pays de Bécherel en quelques mots… » [archive du ], sur http://www.cc-paysdebecherel.fr (consulté le 24 juillet 2014)
  3. « De la communauté de communes du pays de Bécherel à Rennes Métropole », Mairie et démarches, mairie de Romillé (consulté le 24 juillet 2014)
  4. « Cinq nouvelles communes intègrent la Métropole », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2014).
  5. « Avis de décès - 4 février 2016 - Christian Stern », sur avis-de-deces.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 décembre 2018)
  6. « Marie-Hélène Daucé retrouve son siège de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 décembre 2018)
  7. « Romillé. Pierre Daucé, maire, ne sera pas candidat aux municipales », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 décembre 2018)
  8. « L'annuaire des élus 2014 d'Ille-et-Vilaine », Dimanche Ouest-France, no 849,‎ , p. 24
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. Notice no PA00090760, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. Notice no IA00007977, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. Notice no IA00007977, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  16. Notice no IA00059422, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. Notice no IA00059422, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  18. Notice no IA00007975, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. Notice no IA00007975, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  20. Notice no PM35000515, base Palissy, ministère français de la Culture
  21. Notice no IA00007979, base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. Notice no IA00007979, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  23. Notice no IA00007978, base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. Notice no IA00007978, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  25. Notice no IA00007982, base Mérimée, ministère français de la Culture
  26. Notice no IA00007982, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  27. Notice no IA00007981, base Mérimée, ministère français de la Culture
  28. Notice no IA00007981, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  29. Notice no IA00007980, base Mérimée, ministère français de la Culture
  30. Notice no IA00007980, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  31. Notice no IA00007974, base Mérimée, ministère français de la Culture
  32. Notice no IA00007974, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  33. Notice no IA00008171, base Mérimée, ministère français de la Culture
  34. Notice no IA00008171, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  35. Notice no IA00007983, base Mérimée, ministère français de la Culture
  36. Notice no IA00007983, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  37. Notice no IA00007987, base Mérimée, ministère français de la Culture
  38. Notice no IA00007987, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  39. Notice no IA00007986, base Mérimée, ministère français de la Culture
  40. Notice no IA00007986, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  41. Notice no IA00007984, base Mérimée, ministère français de la Culture
  42. Notice no IA00007984, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  43. Notice no IA00007985, base Mérimée, ministère français de la Culture
  44. Notice no IA00007985, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  45. Notice no IA35030578, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Baudais, La vie quotidienne à Romillé au XIXe siècle, Rennes, 1985, (Archives d'I&V - Mémoire 2 J 990).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]