Base aérienne 103 Châteauroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La base aérienne 103 Chateauroux était un site opérationnel de l'Armée de l'air, situé sur le territoire de la commune de Déols, près de la ville de Châteauroux.

Elle était active de 1905 à 1936.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée le 25 octobre 1915, au camp de La Martinerie, étendue ensuite à Déols, la base aérienne de Châteauroux est opérationnelle sans discontinuer, jusqu'à sa remise aux forces aériennes américaines, en 1951. Le 23 mars 1967, les installations sont confiées à des unités de l'Armée de terre. Une activité privée de stockage industriel utilise une partie du terrain, depuis le 1er juin 1968. Le 517e Régiment du train y prend ses quartiers en 1998[1], jusqu'à sa dissolution en 2012.

Durant la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

À compter du 25 octobre 1915, le terrain accueille l'École d'aviation militaire de Châteauroux, spécialisée dans l'observation, y compris photographique. Elle délivre 2.450 brevets d'observateurs, en deux années (1916-1918).

Entre les deux guerres[modifier | modifier le code]

En 1920, la base voit le stationnement du 3e Régiment d'aviation de chasse.

En octobre 1932, la 32e escadre remplace le 3e RAC, qui part pour Dijon. À la veille de la guerre, les moyens de la 32e escadre se rapprochent du front.

En février 1937, les activités aériennes se concentrent sur le site de Déols[2].

Durant la Deuxième Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Durant les premiers mois suivant la défaite, la base aérienne stocke des appareils de l'Armée de l'air française. Le 11 novembre 1942, une école de chasse de l'armée de l'air allemande prend ses quartiers.

Après la Deuxième Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 24 janvier 1945 s'ouvre une première école de pilotage française ; puis, en mars 1946, une école de transmissions.

La base sert également d'entrepôt pour des aéronefs militaires.

En 1961, Châteauroux devient une base de l'OTAN en France[1]. L'United States Air Forces y est opérationnelle jusqu'au départ des forces américaines, le 23 mars 1967. La piste d'envol est bétonnée.

En 1976, des unités logistiques (matériel) de l'Armée de terre s'installent.

Le 517e Régiment du train y stationne de 1998 à sa dissolution, en 2012.

L'ancienne base aérienne, de nos jours[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

Unités activées sur la base aérienne[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens internes / Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]