Base aérienne 923 Meaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Base aérienne 923 Meaux
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Date d'ouverture 1945-1949
Coordonnées 48° 55′ 39″ nord, 2° 50′ 07″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Base aérienne 923 Meaux
Base aérienne 923 Meaux
Pistes
Direction Longueur Surface
07L/25R 1 145 m (3 757 ft) Herbe
07R/25L 1 145 m (3 757 ft) Herbe
19L/34R 1 020 m (3 346 ft) Herbe
19R/34L 1 020 m (3 346 ft) Herbe
Informations aéronautiques
Code OACI LFPE
Type d'aéroport Militaire et Civil
Gestionnaire Aéroports de Paris - ex-Armée de l'air

La base aérienne 923 Meaux est une ancienne base aérienne utilisée par l'Armée de l'air près de Meaux et d'Esbly en Seine-et-Marne.

La BA 923 a été créée en 1945 à la Libération et fermée par le décret no 49610 du 2 avril 1949. Maintenant, la base s'appelle l'Aérodrome de Meaux-Esbly et de nombreux amateurs du Cessna s'y exercent.

La BA 923 était une base de radars située à Chambry, actuellement remplacée par une station radio. Il y a eu une implantation administrative en ville, où se situait entre autres le centre mobilisateur air no 222, transféré par la suite à Chartres. L'aérodrome d'Esbly a été créé à l'initiative de l'aéroclub de Meaux en 1936. La base aérienne de Meaux Esbly semble être restée à l'état de projet : les terrains prévus pour construire son casernement n'ont finalement pas été acquis. En revanche, un terrain d'opérations a été créé à Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux. Ce dernier était en 1939-40 le siège du Quartier général de l'armée de l'Air. L'aérodrome d'Esbly a été recréé dans les années 1950, pour l'aviation légère et sportive.

Notes et références[modifier | modifier le code]