Chissey-sur-Loue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chissey et Loue (homonymie).
Chissey-sur-Loue
L'église Saint-Christophe.
L'église Saint-Christophe.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Dole
Canton Mont-sous-Vaudrey
Intercommunalité Communauté de communes du Val d'Amour
Maire
Mandat
Jean-Claude Pichon
2014-2020
Code postal 39380
Code commune 39149
Démographie
Population
municipale
328 hab. (2014 en diminution de 7,34 % par rapport à 2009)
Densité 8,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 01′ 19″ nord, 5° 43′ 18″ est
Altitude Min. 223 m
Max. 282 m
Superficie 38,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chissey-sur-Loue

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chissey-sur-Loue

Chissey-sur-Loue est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Chissey est une commune rurale, dans la plaine alluviale de la Loue. Le territoire est partagé entre des pâturages destinés à l'élevage bovin et des cultures céréalières.

Tout le nord de la commune est occupé par une partie de la forêt de Chaux, ZNIEFF de type II. La vallée de la Loue de Quingey à Parcey, une autre ZNIEFF de type II, se trouve au sud.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Chissey-sur-Loue
Étrepigney Plumont, Fraisans Courtefontaine
Chatelay
Germigney
Chissey-sur-Loue Fourg (Doubs)
Liesle (Doubs)
Arc-et-Senans (Doubs)
Chamblay Écleux, Villers-Farlay

Histoire[modifier | modifier le code]

Trois sites gallo-romains ont été retrouvés à Chissey, dont une grosse villa du Ier siècle. Au IIIe siècle, une tribu de Chamaves s'installa dans cette portion de la vallée de la Loue, lui donnant le nom d'Amaous qui allait se transformer en Val d'Amour.

Comme la Loue pouvait être traversée à Chissey, le village eu un rôle local assez important en particulier au Moyen Âge pour le transport du sel comtois. Le saint patron du village fut ainsi saint Christophe, dont la légende fait un passeur.

Au XIIIe siècle, à l'époque de la construction de l'église, Chissey est le siège d'une prévôté de basse et moyenne justice.

En 1924, un aérodrome a été installé sur la commune, qui a été utilisé par l'Armée entre 1936 et juin 1940[1].

Le film La Ligne de démarcation fut en partie tourné à Chissey.

Le mardi 30 mars 1947, dans l'après midi, le feu détruisait l'antique ferme de Paul Demontron. Avec elle disparait le dernier vestige de l'ancien Chissey bâti jadis en bordure de foret de chaux.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Chissey-sur-Loue.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

D'argent aux trois émanches de sable en chef chargées chacune d'une quintefeuille d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs de Chissey-sur-Loue
Période Identité Étiquette Qualité
1947 1974 Henri Jouffroy[2] PPUS puis RGR
puis CDP
Exploitant agricole
Député (1969-1973 puis 1977-1978)
(Suppléant de Jacques Duhamel)
Conseiller général du Canton de Montbarrey (1949-1973)
années 1980 1995 Émile Boilley   Agriculteur
1995 1996 Camille Dhote   Cadre
1996 2014 Luc Boilley   Viticulteur
2014 en cours Jean-Claude Pichon DVD Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2014, la commune comptait 328 habitants[Note 1], en diminution de 7,34 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
718 739 741 802 842 838 830 847 810
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
769 772 741 750 722 644 675 567 572
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
621 598 579 511 461 464 469 440 445
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
376 369 299 335 336 350 356 337 328
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le plus gros chêne de la forêt de Chaux se situe sur la commune, avec 18 m de circonférence.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

Les données géographiques sont tirées de la page sur Chissey-sur-Loue sur le site de l'Institut géographique national.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]