Base aérienne 104 Dugny-Le Bourget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Base aérienne 104 Dugny-Le Bourget
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Date d'ouverture 1914
Date de fermeture 2011
Coordonnées 48° 57′ 25″ nord, 2° 25′ 35″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Base aérienne 104 Dugny-Le Bourget
Base aérienne 104 Dugny-Le Bourget

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Base aérienne 104 Dugny-Le Bourget
Base aérienne 104 Dugny-Le Bourget
Informations aéronautiques
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire Armée de l'air

La Base aérienne 104 Dugny-Le Bourget était une base aérienne de l'Armée de l'air française, créée en 1914 et fermée en 1985 (à ne pas confondre avec la base Aérienne 725 Chambéry-Le Bourget-du-Lac, également fermée en 1985). Elle a partagé le terrain (notamment la piste 03/21) avec la base d'aéronautique navale Dugny, créée le 1er janvier 1955 et fermée en juin 2011.

Historique[modifier | modifier le code]

Charles Lindbergh y a été accueilli en 1927, lors de son atterrissage au Bourget, après la première traversée de l'atlantique en avion[1].

Durant la seconde Guerre Mondiale, les Allemands occupent la base militaire de Dugny que les alliés bombardent en 1943, détruisant la ville à plus de 98 %[1].

De 1947 à 1953, s'y trouve le Groupe de Transport "Maine", GT II/61, qui contribuera à la création de la 61e Escadre de Transport, sur la base aérienne 123 Orléans-Bricy. La 64e Escadre de Transport a regroupé les groupes de transport: n°1/64 "Béarn" (équipé de Nord 2501 "Noratlas") et 2/64 "Maine 'équipé de Bréguet "Deux ponts" et d'un Douglas DC 6B). La 64e escadre a quitté la BA 104 le 1er novembre 1967, pour la BA 105 Evreux-Fauville.

Le 1er janvier 1955, l'Aéronavale s'installe également sur ce terrain, avec la BAN de Dugny[2]. La base ferme le 30 juin 2011[3].

Elle a abrité de nombreuses unités de l'Armée de l'Air, dont le Centre d'instruction militaire de la Cité de l'Air, déplacé en 1984 sur la Base aérienne 122 Chartres-Champhol.

Les hangars de l'ancienne base accueillent actuellement les réserves du Musée de l'air et de l'espace.

La base abrite depuis octobre 2016 un centre Airbus Helicopters barycentré sur les pales d'hélicoptères.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La base militaire de Dugny, c'est fini! », sur le site du quotidien Le Parisien, (consulté le 26 avril 2013).
  2. « B.A.N. Dugny le Bourget », sur aeronavale-porteavions.com, (consulté le 26 avril 2013).
  3. « Historique de l'EAN Dugny-Le Bourget », sur le site du ministère de la Défense, (consulté le 26 avril 2013).