Base aérienne 186 Nouméa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
base aérienne 186 Lieutenant-Paul-Klein
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Nouméa
Coordonnées 22° 00′ 57″ sud, 166° 12′ 58″ est
Altitude 16 m (52 ft)

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Calédonie

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Calédonie)
NOU
NOU
Pistes
Direction Longueur Surface
11/29 3 250 m (10 663 ft) enrobé
Informations aéronautiques
Code AITA NOU
Code OACI NWWW
Type d'aéroport militaire
Gestionnaire Armée l'air

La base aérienne 186 Lieutenant Paul Klein est une base aérienne située sur l'actuel aéroport de Nouméa - La Tontouta au lieu dit La Tontouta sur la commune de Païta à 52 km au nord-ouest de Nouméa en Nouvelle-Calédonie dépendant de l'Armée l'air depuis le 23 août 2011. Elle était nommée auparavant base d'aéronautique navale de la Tontouta ou BAN Tontouta et était une base d'aéronautique navale de la Marine nationale française.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est créée en 1941 par les Forces aériennes françaises libres (FAFL) puis agrandie pour les forces armées des États-Unis durant la guerre du Pacifique, mise en gardiennage de 1969 à 1975, puis reconstruite au sud de la piste et inaugurée le 1er avril 1976 avant de passer sous le contrôle de l'armée de l'air française en 2011.

La base aérienne 186 Lieutenant-Paul-Klein, du nom d’un lieutenant calédonien engagé pour la France libre au sein du Special Air Service en décembre 1940,  est en effet créée le . Il s'agit d'une simple transformation car des moyens aériens étaient déjà déployés sur la base aéronavale de Tontouta dans le cadre du commandement des éléments air en Nouvelle-Calédonie (EA 376) de Nouméa. L'emprise de l'armée de l'air d'une superficie de 191 hectares[1] accueille trois SA330 Puma et deux CASA CN-235 de transport. Plus de 200 personnes y travaillent. Deux Falcon 20 de la flottille 25F de la marine nationale française y sont stationnés[2],[3].

Les unités présentes sur le site[modifier | modifier le code]

  • Escadrille 9S (août 1957-août 2000)
  • Flottille 25F (depuis septembre 2000)
  • Escadron de Transport outre-mer 00.052 Tontouta (depuis avril 1976)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charline Redin, « Une base aérienne voit le jour en Nouvelle-Calédonie », Armée de l'air, (consulté le 17 août 2011)
  2. Philippe Chapleau, « Bases aériennes: 3 à 1. Les fermetures l'emportent... », (consulté le 17 août 2011).
  3. « Évolution du dispositif des FANC : la BAN Tontouta devient la BA 186 », État-Major des Armées, (consulté le 1er septembre 2011)