Armée de l'air royale danoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kongelige Danske Flyvevåbnet
Période 1950 - présent
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Allégeance Forsvaret
Type Force aérienne
Rôle Défense du territoire
Supériorité aérienne
Effectif ~ 3 400 personnes
Surnom RDAF
Couleurs Royal Danish Air Force Roundel.svg Flag of Denmark (state).svg
Équipement 94 aéronefs
Guerres Opération Allied Force
Guerre d'Afghanistan
Intervention militaire en Libye
Commandant Général Peter Bartram
Commandant historique Major-général Henrik Røboe Dam

La Flyvevåbnet (anglais : Royal Danish Air Force, RDAF) désigne la force aérienne royale de Danemark qui a pour rôle la défense du territoire, la sécurité intérieure et les opérations internationales.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Toute l'aviation militaire ayant été interdite pendant l'occupation nazie, de 1940 à 1945, au Jour de la Victoire, les forces armées danoises n'avaient aucun avion, mais la Luftwaffe avait construit ou agrandi des bases aériennes au Danemark.

Les forces armées danoises reçurent 38 Supermarine Spitfire Mk HF. IXE [1] et 3 P.R.Mk. XI en 1947-48 [2] qui ont été exploités par les unités de la Hærens Flyvertropper ('corps aérien de l'armée', fondée le 02/07/1912) [3] et par la Marinens Flyvevæsen ('aéronautique navale', fondée le 14/12/1911)[4]. Quatre cellules d'aéronef supplémentaires ont été acquises pour l'instruction au sol.

Les deux services aériens ont été fusionnées en 1950 pour former le Royal Danish Air Force (RDAF)[2] comme une branche indépendante et tous les Spitfire ont été retirés du service en 1956.

Guerre froide[modifier | modifier le code]

Durant les années 1960 et 1970, la RDAF a exploité un certain nombre de Lockheed F-104G Starfighter, North American F-100D et F-100F Super Sabre, et plusieurs autres types financés par les États-Unis. En 1971, l'armée danoise créa le Royal Flying Service de l'armée danoise, première unité aérienne n'appartenant pas à la Force aérienne, depuis sa création en 1950. Cette unité possédait des hélicoptères et des avions d'observation d'artillerie. En 1977, la Danish Naval Air Squadron a été extraite de l'escadron 722 à la marine danoise, escadron qui possédait des hélicoptères embarqués. En janvier 1980, quatre pays de l'OTAN mirent en place un accord commun pour acheter des armes : le Danemark, la Norvège, les Pays-Bas et la Belgique ont décidé d'introduire dans leur force aérienne respective, un avion multirôle commun, le General Dynamics F-16 Fighting Falcon. Le F-16 a été racheté plus tard par d'autres pays de l'OTAN : la Grèce et la Turquie également membres de l'OTAN exploitent le F-16.

Réorganisation et entrée dans le XXIe siècle[modifier | modifier le code]

En 1999, après la fin de la guerre froide, la Royal Danish Air Force a été réorganisée pour être un corps « expéditionnaire », capable de soutenir des opérations internationales à travers le monde – mais en même temps en étant capable de défendre le territoire national et la sécurité intérieure.

En 2002, le Danemark a rejoint le programme commun du F-35 Joint Strike Fighter Team, afin éventuellement d'acheter 48 F-35 pour remplacer le F-16.

En octobre 2002, une force tri-nationale de 18 F-16 chasseurs-bombardiers norvégiens, danois et néerlandais, accompagnés d'un avion-ravitailleur KC-10 de la Koninklijke Luchtmacht, s'est envolée pour la base aérienne de Manas au Kirghizistan, pour appuyer les forces terrestres de l'OTAN en Afghanistan dans le cadre de l'opération Enduring Freedom.

AW-101 de la RDAF effectue un exercice de treuillage depuis un bateau lors d'une présentation.

En 2003, 16 H-500 Cayuse et 13 Eurocopter AS550C2 Fennec de la Hærens Flyvetjeneste ('aviation de l’armée danoise') et huit Westland Lynx Mk. 90B du Søværnets Flyvetjeneste ('aviation de la marine danoise') devaient être transférés dans la Force aérienne. Les 16 Cayuse et les 13 Fennec ont été transférés à la nouvelle re-formation de l'escadron danois 724. Les huit hélicoptères Lynx étaient censés entrer dans un autre escadron reformé, l'escadron 728, mais pour des raisons politiques, ces hélicoptères sont restés dans la Marine. Ce changement de propriété de ces hélicoptères embarqués devrait se dérouler à compter du 1er janvier 2011 si ces derniers constitueront l'Escadrille 723 selon l'accord politique de défense[5]. L'Acquisition de la Défense et de l'organisation logistique (DALO) danoise, a établi une courte liste pour remplacer le Lynx par 5 nouveaux types d'appareils. Le Sikorsky/Lockheed MH-60R, le NH90/NFH, le H-92, le AW159 et le AW101. La demande de propositions a été publiée le 30 septembre 2010. Une décision est attendue en 2011[6],[7].

En 2004, l'ancienne flotte de trois avions de transport C-130H Hercules (achetés par le gouvernement en 1973) a été remplacée par trois avions de transport C-130J. Un quatrième a rejoint la RDAF en 2007.

En 2005, un programme de modifications a été réalisé sur les F-16. Le programme de modifications, commencé en 1995, a introduit un nouvel ordinateur de bord, des écrans couleur multifonctions, et d'autres améliorations de l’avionique. Malgré les modifications et améliorations, le RDAF envisage le remplacement des 48 chasseurs par un autre plus avancé. Les chasseurs présentit inclut les Boeing F/A-18EF Super Hornet, Lockheed Martin F-35 Lightning II ou encore le Saab Aviation Gripen. L'Eurofighter Typhoon a été retiré de la compétition.

En 2005, les 16 Cayuse et un des Fennec ont été retirés du service. Les 12 autres Fennecs ont repris bon nombre de tâches des Cayuse, y compris le soutien de la police du Danemark.

En juin 2007, six hélicoptères de transport EH101 danois ont été transférés à la Royal Air Force britannique pour répondre au besoin urgent d'hélicoptères de transport supplémentaires[8].

En juin 2010, l'hélicoptère de recherche et de sauvetage, Sikorsky S-61 a été retiré du service.

F-16 danois au décollage en 1995.

Opérations[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, la RDAF a participé à plusieurs opérations :

  • De 1960 à 1964, les hélicoptères S-55 danois ont effectué des missions pour dans l'opération des Nations unies au Congo durant la guerre civile congolaise.
  • En 1999, 9 chasseurs F-16 survolent le Kosovo à partir de la base de Grazzanise, en Italie dans le cadre de l'opération Allied Force.
  • En 2002 et 2003, 6 chasseurs-bombardiers F-16 ont effectué 743 sorties contre les talibans d'Al-Qaïda en Afghanistan à partir de Ganci AB, au Kirghizistan au cours de l'opération Enduring Freedom.
  • De juillet à octobre 2004, quatre F-16 danois participèrent à la sûreté aérienne de l’espace aérien des pays baltes dans le cadre de l'OTAN.
  • 4 hélicoptères AS550C2 Fennec appartenant à l'escadron de la 724e Escadre d'hélicoptères ont été déployés en Afghanistan, le 11 juin 2008. Ces hélicoptères, basés à Camp Bastion, au nord-ouest de Lashkar Gah, capitale de la province de l'Helmand, et ont été chargés d'assurer à haute altitude l'observation pour les forces terrestres danoises, ainsi que du transport.
  • En mars 2010, quatre F-16AM des Eskadrille 727 et Eskadrille 730 participèrent à la sûreté aérienne de l’espace aérien de l'Islande dans le cadre de l'OTAN.
  • Le 19 mars 2011, six avions F-16 de l'escadre de chasse de Skrydstrup, ont décollé du Danemark afin d'aider au maintien de la zone d'exclusion aérienne sur la Libye dans le cadre de l'intervention militaire de 2011 en Libye; au 20 juin 2011, ils ont effectué 311 sorties et largué 529 bombes[9]; au 22 aout 2011, le bilan est de 488 sorties et de 796 bombes[10]; au 10 septembre 2001, ils ont effectué 533 sorties (dont 2 air-air, le reste air-sol) et utilisé 851 bombes.

Aéronefs [Quand ?][modifier | modifier le code]

Aéronefs Origine Type En service[11] Versions Notes
Avion de chasse
Lockheed F-16 Fighting Falcon Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau de la Belgique Belgique Avion de chasse multirôle 30 F-16AM
F-16BM
Lot initial de 58 construit sous licence par la SABCA.
Avion-école
Saab MFI-17 Safari Drapeau de la Suède Suède Avion d'entraînement 27 MFI-17
Avion de transport
Lockheed C-130 Hercules Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport 4 C-130J-30
Bombardier Challenger 600 Drapeau du Canada Canada Transport de VIP 3 CL-604
Hélicoptère
Eurocopter AS550 Fennec Drapeau de la France France Hélicoptère d'observation 8 AS 550C2 ex-Hæren
AgustaWestland EH101 Drapeau de l'Italie Italie/Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Hélicoptère multirôle 14 Mk 512 Total de 14 appareils en attente d'être livrés.
Westland Lynx Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Hélicoptère embarqué 8 Super Lynx Mk 90B ex-Søværnet

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]