Arguedas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arguedas (homonymie).
Arguedas
Blason de Arguedas
Héraldique
Ermitage basilique de la Vierge du Joug
Ermitage basilique de la Vierge du Joug
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipalité[1]
Communauté autonome Navarre Navarre
Province Navarre Navarre
Comarque Tudèle (Ribera de Navarre)
District judic. Tudèle (région 64)
Maire
Mandat
Fernando José Mendoza Rodríguez (PSN-PSDE)
2015-2019
Code postal 31513
Démographie
Gentilé (es) Arguedano, -na
Population 2 313 hab. (2014)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 10′ 36″ nord, 1° 35′ 54″ ouest
Altitude 243 m
Superficie 6 643 ha = 66,43 km2
Rivière(s) Èbre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Arguedas

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Arguedas
Liens
Site web arguedas.es

Arguedas (Arketas en basque) est une municipalité de la Communauté forale de Navarre au nord de l'Espagne. Elle est située dans la merinda de Tudèle dans la Ribera de Navarre[2]. Sa population est d'environ 2 300 habitants.

Elle est située dans la zone non bascophone de la province. Le castillan est la seule langue officielle alors que le basque n’a pas de statut officiel.

Géographie[modifier | modifier le code]

Grottes autrefois habitées.
Vue sur Arguedas depuis l'Ermitage Notre-Dame-du-Joug.

La municipalité (catégorie historique de villa[3]) d'Arguedas est située à une distance de 80 kilomètres de Pampelune[3], capitale de Navarre. Son territoire est borné au nord et à l'est par le parc national des Bardenas Reales, au sud par Tudèle et à l'ouest par Valtierra. Le bourg est sis sur la rive gauche de l'Èbre dans la plaine alluviale au pied du mont del Yugo[2]. Plusieurs zones se trouvent plus basses que l'Èbre, notamment le quartier de Venise, où le terrain plutôt plat occasionne des inondations récurrentes. Les sols sont argileux[4]. Le climat est méditerranéen. La température moyenne annuelle est de 14oC. Le vent dominant, appelé cierzo (es), provient du nord-ouest. Le vent du sud, nommé bochorno, est chaud et désagréable[5]. La flore est dense aux abords de l'Èbre comportant peupliers, tamariniers et où les habitats comprennent des canards, des lapins et des grues. Dans la plaine, la végétation est plus clairsemée et se compose d'arbrisseaux comme le romarin, le thym et l'alfa. Les aires en montagne sont peuplées de pins[6].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Édifice au clocher.

Arguedas est accessible par la route régionale NA-134[3]. L'aire habitée se situe en retrait du fleuve. La localité compte plusieurs édifices d'intérêt architectural et patrimonial, notamment la maison consistoriale (XVIe siècle et XVIIIe siècle) située à la Plaza de los Fueros, le palais des Bobadillas (XVIIIe siècle), la maison Muruzábal, l'ermitage du Joug ou Basilique Notre-Dame-du-Joug (XVIIe siècle), l'église de San Esteban (es), de style gothique-renaissance, et la basilique San Miguel (XVIe siècle), qui abrite le centre culturel La Capilla[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Torque celtibère trouvé à Arguedos.
Christ en croix dans l'église de San Esteban.

Le toponyme de la ville proviendrait du mot ibère arecorada. Des vestiges celtibères de l'âge de fer (300 av. J.-C.), de même que des artefacts d'habitation, de poterie et de monnaie romaines datant de l'époque de Tibère, ont été trouvés aux environs d'Arguedas. La ville actuelle d'Arguedas et son château existe depuis le milieu du IXe siècle. En 1084, le roi Sanche Ier d'Aragon conquiert la ville ainsi que d'autres territoires du bas domaine musulman de la Vallée de l'Èbre (es) alors sous contrôle des Maures. Rodrigo Díaz de Vivar, dit Le Cid, participe à une baitaille visant à reprndre cette place stratégique[8]. Après la séparation du royaume de Pampelune et du royaume d'Aragon sous García V de Navarre en 1134, Tudèle et sa comarque font partie du royaume de Pampelune, connu à partir de 1158 comme le royaume de Navarre sous le règne de Sanche VI de Navarre[9].

Politique[modifier | modifier le code]

Arguedas fait partie du district judiciaire et de la merindad de Tudèle[3]. Fernando José Mendoza Rodríguez, du Parti socialiste de Navarre, est maire depuis 2011, ayant succédé à José Antonio Rapún León, de l'Union du peuple navarrais, alors en poste depuis 1995. Le castillan est la langue officielle alors que le basque n’a pas de statut officiel.

Maires d'Arguedas (1991-2015)
Période Identité Étiquette Qualité
1991 1995 María Josefa Setas PSN-PSDE  
1995 2011 José Antonio Rapún León UPN-PP  
2011 en cours Fernando José Mendoza Rodríguez PSN-PSDE  
Les données manquantes sont à compléter.
Résultats électoraux, Arguedas[10]
Parti 1995 1999 2003 2007 2011 2015
Parti socialiste de Navarre-PSOE (PSN-PSOE) 28,06 % 3 33,71 % 4 32,21 % 3 35,03 % 4 54,68 % 6 64,35 % 7
Union du peuple navarrais (UPN) 52,33 % 6 64,54 % 7 64,62 % 8 49,14 % 6 39,29 % 5 33,20 % 4
Parti populaire (PP) 3,95 % -
Grupo Independiente Arguedano (GIAR) 12,85 % 1
Agrupación Independiente de Arguedas (AIA) 18,02 % 2

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la municipalité s'élève à 2 313 habitants (2014)[3].

Population totale, Arguedas, 1897-2014[11]

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie d'Arguedas a toujours été principalement agricole. En 1951, la Coopérative agricole de San Esteban (Cooperativa Agrícola de San Esteban) est créée, stimulant le développement économique de la ville, alors qu'en 1970 est institué le Trujal Cooperativo. Les terres agricoles se répartissent ainsi : 1 759 ha en terres irrigables ou en champs, 1 893 ha en terrains secs et 4 652 ha en bardenas. Les cultures irriguées occupent les superficies suivantes : maïs 704,46 ha, riz 387,13 ha, légumes 362,66 ha, tournesol 74,48 ha, blé 64,07 ha, et en terrains secs : céréales 1 695,65 ha, vigne 2,77 ha, olive 32,29 ha et amande 55,19 ha. Pour ce qui est de l'élevage, le cheptel compte 8 859 ovins, 62 caprins, 6 162 porcins, 190 taureaux de combat, 114 bovins de reproduction et vaches laitières, 21 chevalins et 62 000 poulets. Au cours des dernières années, de nouvelles industries se sont implantées. La zone industrielle d'Arguedas, situé au nord-est de la ville, occupe une superficie de 6 hectares et celle-ci serait portée à 15 hectares. Le tourisme est une activité économique importante d'Arguedas, étant l'une des principales destinations de tourisme rural de Navarre, se trouvant à la porte du parc national des Bardenas Reales et comptant plusieurs attraits comme Sendaviva (es), le plus grand jardin zoologique-parc d'attractions d'Espagne, El Yugo, avec son belvédère exceptionnel, les grottes, lessuertes (1000 ans de communisme) et les balconicos maures[12].

Culture[modifier | modifier le code]

Église San Esteban.
  • Église "San Esteban" de style gothique-renaissance

Société[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Vue générale d'Arguedas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les données de la fiche proviennent de (es) Municipalité d'Arguedas, « Datos de interés », sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
  2. a et b (es) Municipalité d'Arguedas, « Enclave », Geografía, sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
  3. a, b, c, d et e (es) Municipalité d'Arguedas, « Datos de interés », sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
  4. (es) Municipalité d'Arguedas, « Paisaje », Geografía, sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
  5. (es) Municipalité d'Arguedas, « Clima », Geografía, sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
  6. (es) Municipalité d'Arguedas, « Flora y Fauna », Geografía, sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
  7. (es) Municipalité d'Arguedas, « Monumentos », Monumentos, sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
  8. (es) Municipalité d'Arguedas, « Curiosidades », Historia, sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
  9. (es) José María Lacarra, Historia del Reino de Navarra en la Edad Media, Caja de Ahorros de Navarra, (ISBN 84-500-7465-7)
  10. a. (es) « Resultados elecciones municipales Arguedas 1995 », Ministère de l'Intérieur d'Espagne (consulté le 21 août 2015).
    b. (es) « Resultados elecciones municipales Arguedas 1999 », Ministère de l'Intérieur d'Espagne (consulté le 21 août 2015).
    c. (es) « Resultados elecciones municipales Arguedas 2003 », Ministère de l'Intérieur d'Espagne (consulté le 21 août 2015).
    d. (es) « Resultados elecciones municipales Arguedas 2007 », Ministère de l'Intérieur d'Espagne (consulté le 21 août 2015).
    e. (es) « Resultados elecciones municipales Arguedas 2011 », Ministère de l'Intérieur d'Espagne (consulté le 21 août 2015).
    f. (es) « Resultados elecciones municipales Arguedas 2015 », ara.cat (consulté le 21 août 2015).
  11. a. (es) Navarre - Arguedas.
    b. (es) Instituto de Estadística de Navarra.
  12. a. (es) Municipalité d'Arguedas, « Descubre Arguedas », Información turística, sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).
    b. (es) Municipalité d'Arguedas, « Otros Atractivos Turísticos », Información turística, sur Ayuntamiento de Arguedas (consulté le 2 mars 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bardenas Reales Rose des vents
Valtierra N Bardenas Reales
O    Arguedas    E
S
Castejón Tudèle