Etchalar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Etxalar - Echalar

Etxalar
Escudo de Vera de Bidasoa.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(eu) EtxalarVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Comarque
Merindades
Communauté forale
Partie de
Intermunicipalité de l'Euskara de Bortziriak (d), Intercommunalité Bortziriak pour la gestion des déchets solides urbains (d), Intercommunalité des services sociaux de Bortziriak (d), Udalerri Euskaldunen Mankomunitatea (UEMA) (d), zone bascophone de NavarreVoir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
47,05 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
97 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
827 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
17,6 hab./km2 ()
Gentilé
EtxalartarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Miguel Maria Irigoyen Sanzberro (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identité
Langues officielles
Identifiants
Code postal
31760Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
31082Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Etchalar (officiellement Etxalar en euskara ou Echalar en espagnol), est une ville et une municipalité de la Communauté forale de Navarre (Espagne).

Elle est située dans la zone bascophone de la province où la langue basque est coofficielle avec l'espagnol, et une population parlant le basque qui représentait 90.26 % en 2010.

Le village est situé à 73,6 kilomètres de sa capitale, Pampelune. Le secrétaire de mairie est aussi celui de Larraun.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Photographie de panneaux indicateurs bilingues de la route départementale 306.
Graphie française d'Etchalar sur un Panneau de la D306.

Le nom officiel du village est Etxalar, d'après la graphie en basque. Le nom du village s'écrit Echalar en castillan. L'usage en français est « Etchalar », graphie qui transcrit ces deux langues.

Il apparaît pour la première fois dans un document de 1280. L'étymologie la plus répandue et probable fait dériver ce mot de l'expression pacage de la maison en euskara. Il viendrait pourtant de etxa (variante de etxe, maison) et larr(e) (pacage, pâturage).

Dans la décennie 80, on change le nom par Etxalar, qui est le même toponyme mais plus adapté aux normes orthographiques modernes de la langue basque.

Division linguistique[modifier | modifier le code]

En accord avec Loi forale 18/1986 du sur le basque[1], la Navarre est linguistiquement divisée en trois zones. Cette municipalité fait partie de la zone bascophone où l'utilisation du basque y est majoritaire. Le basque et le castillan sont utilisés dans l'administration publique, les médias, les manifestations culturelles et en éducation cependant l'usage courant du basque y est majoritaire et encouragé le plus souvent.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
837 812 791 789 793 788 801 803 801 799 801
Sources: Etxalar et instituto de estadística de navarra

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Légendes[modifier | modifier le code]

Le fameux et universel personnage de Carmen, protagoniste de la nouvelle éponyme de Prosper Mérimée, qui en son temps a inspiré l'opéra de Georges Bizet, qui a donné de nombreuses adaptations dans le monde cinématographique et littéraire était originaire d'Etxalar. C'est du moins ce qu'elle prétendait au navarrais José, l'autre protagoniste de cette nouvelle. On n'arrive pas a distinguer si réellement Carmen est d'Etxalar ou si elle l'invente pour enjôler celui-ci. De toutes manières, Carmen, personnage clairement fictif, serait l'Etxalartarra la plus célèbre dans le monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ley Foral 18/86, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence. Régulation de son usage et de son officialisation. En français sur le site de L'aménagement linguistique dans le monde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]