Luquin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luquin
Blason de Luquin
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Navarre Navarre
Province Navarre Navarre
Comarque Estella Orientale
Maire
Mandat
Luis Ramón Azcona Gil
2007-2011
Code postal 31243
Démographie
Gentilé Luquinense mais aussi Luquinejo (es)
Population 138 hab. (2007)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 36′ 00″ N 2° 05′ 00″ O / 42.6, -2.08333342° 36′ 00″ Nord 2° 05′ 00″ Ouest / 42.6, -2.083333  
Altitude 595 m
Superficie 879 ha = 8,79 km2
Localisation
Localisation de Luquin

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/pays basque]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/pays basque|280px|Voir sur la carte administrative de la zone pays basque]]
City locator 14.svg
Luquin

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Luquin

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Luquin

Luquin (en basque Lukin) est une ville et une commune de la Communauté forale de Navarre (Espagne).
Elle est située dans la zone non bascophone de la province et à 53,7 km de sa capitale, Pampelune. Le castillan est la seule langue officielle alors que le basque n’a pas de statut officiel. Le secrétaire de mairie est aussi celui de Barbarin, Igúzquiza, Villamayor de Monjardín.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
132 132 131 127 132 134 132 137 139 132 138
Sources: Luquin et instituto de estadística de navarra

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Saint Martin et le mendiant
(El Greco 1597)

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint Martin de Tours[1]. d'origine médiévale, elle a été agrandie et restaurée fin XVIIe.
  • La Basilique, également d'origine médiévale, dédiée à la vierge des remèdes et des miracles est le centre d'une grande dévotion dans cette zone.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martín de Tours, Sabaria Panonia (aujourd'hui Szombathely, Hongrie), 316 - Candes, (aujourd'hui Candes-Saint-Martin) 397.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]