Ultzama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ultzama
Escudo de Ultzama.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(eu) Ultzama (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Comarque
Merindades
Communauté forale
Partie de
Intermunicipalité de la comarque de Pampelune (en), Intermunicipalité de Services d'Ultzanueta (d), Intermunicipalité de l'Euskara du nord de la Navarre (d), zone bascophone de NavarreVoir et modifier les données sur Wikidata
Chef-lieu
Superficie
96,57 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
542 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
1 674 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
17,3 hab./km2 ()
Gentilé
UltzamarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Francisco Javier Tornaria Iguelz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identité
Langues officielles
Identifiants
Code postal
31797, 31799Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
31236Voir et modifier les données sur Wikidata

Ultzama[1] en basque ou Ulzama en espagnol est une municipalité de la Communauté forale de Navarre (Espagne). Cette dernière est composée de 14 conseils (consejos) et un hameau. Le secrétaire de mairie est aussi celui d'Odieta et sa capitale le village Larraintzar.

Elle est située dans la zone bascophone de la province où la langue basque est coofficielle avec l'espagnol et à 22 km au nord de sa capitale, Pampelune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Koldo Mitxelena[2] pense que le toponyme Ulzama dérive du celte Uxama signifiant le plus élevé, entendu qu'il s'ajuste parfaitement à la description de Ulzama qui touche Basaburua (littéralement : tête sauvage en basque) dans la vallée la plus élevée parmi celles du versant méditerranéen de la Navarre. Selon Mitxelena Ulzama ne serait autre qu'un terme celte transformé en ultzama par la phonétique basque. Sous d'autres latitudes on le trouve sous le terme de Osma, quartier rural de Mallavia en Biscaye par exemple.

Au Moyen Âge la vallée d'Ultzama apparait dans tous les écrits mentionné sous différents nom comme Iozama, Utzama, Hutzama, Ucama ou Uzama, qui semblent être des formes intermédiaires entre l'actuel Ultzama et l'hypothétique "Uxama" original. Dans un texte de 1366 on le mentionne en tant qu'Urçama ce qui fait dire à José María Satrustegi que ce nom est en relation avec le mot basque ur (eau).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes[modifier | modifier le code]

Cette municipalité est composée des communes suivantes:

Division linguistique[modifier | modifier le code]

En 2011, 47.6% de la population d'Ultzama ayant 16 ans et plus avait le basque comme langue maternelle[3]. La population totale située dans la zone bascophone en 2018, comprenant 64 municipalités dont Ultzama, était bilingue à 60.8%, à cela s'ajoute 10.7% de bilingues réceptifs[3].

Droit[modifier | modifier le code]

En accord avec Loi forale 18/1986 du sur le basque[4], la Navarre est linguistiquement divisée en trois zones. Cette municipalité fait partie de la zone bascophone où l'utilisation du basque est majoritaire. Le basque et le castillan sont utilisés dans l'administration publique, les médias, les manifestations culturelles et en éducation cependant l'usage courant du basque y est présent et encouragé le plus souvent.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. EODA, Ultzama est le toponyme officiel selon l'Euskaltzaindia ou Académie de la langue basque
  2. Koldo Mitxelena Elissalt (Errenteria, 1915- Saint-Sébastien, 1987), aussi connu comme Luis Michelena ou Koldobika Mitxelena, est un linguiste basque espagnol.
  3. a et b (eu) Nafarroako Datu Soziolinguistikoa 2018 (Données socio-linguistiques en Navarre 2018)
  4. Ley Foral 18/86, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence. Régulation de son usage et de son officialisation. En français sur le site de L'aménagement linguistique dans le monde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]