Morentin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Morentin
Escudo de Morentin.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(es) Morentin (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(eu) MorendinVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Communauté forale
Partie de
Intermunicipalité de Montejurra (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef-lieu
Morentin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
9 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
536 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
116 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
12,9 hab./km2 ()
Gentilé
Morintinejo, morintineja, morentindarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Maria Pilar Barbarin Lopez (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
31264Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
31174Voir et modifier les données sur Wikidata

Morentin est une ville et une commune de la communauté forale de Navarre (Espagne)[1].

Elle est située dans la zone non bascophone de la province, dans la mérindade d'Estella et à 51,3 km de sa capitale, Pampelune. Le castillan est la seule langue officielle alors que le basque n’a pas de statut officiel. Le secrétaire de mairie est celui d'Aberin.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
120 111 137 128 149 142 155 164 157 167 156
Sources: Morentin et instituto de estadística de navarra

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]