Alfa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stipa tenacissima

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ALFA, Sparte (homonymie) et Halfa.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Alpha (homonymie).
 Ne doit pas être confondu avec Alfalfa.
image illustrant les graminées
Cet article est une ébauche concernant les graminées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Stipa tenacissima, l'alfa, est une espèce de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae, originaire de l'ouest du bassin méditerranéen. C'est une plante herbacée vivace qui pousse dans des régions arides et qui sert notamment à fabriquer des papiers d'impression de qualité. Par extension, le terme « alfa » désigne aussi le papier fabriqué à partir de cette plante.

Étymologie 
le terme « alfa » dérive de l'arabe ḥalfā « plante de sparte »[1].
Noms vernaculaires 
alfa, stipe tenace, sparte.

Description[modifier | modifier le code]

Stipa tenacissima est une plante cespiteuse (poussant en touffes) aux tiges dressées de 60 à 150 (voire 200) cm de long. La gaine foliaire présente des oreillettes de 10 à 12 mm de haut. Une ligule en forme de membrane ciliée est présente. Le limbe foliaire, de 30 à 120 cm de long sur 1 à 3 mm de large, est enroulé sur lui-même, pubescent et se termine en pointe dure[2].

Graines.

L'inflorescence est une panicule contractée de 25 à 35 cm de long, portant des épillets pédicellés. Ces derniers, solitaires, sub-cylindriques, de 25 à 30 mm de long, comprennent un seul fleuron fertile. Les épillets se désarticulent à maturité sous chaque fleuron. Les glumes, similaires, de forme lancéolée, sont persistantes et dépassent l'apex des fleurons. La glume inférieure fait 25 à 30 mm de long et la glume inférieure, 22 à 25 mm de long. Les fleurons fertiles sont insérées entre deux glumelles, l'inférieure ou lemme, de 10 mm de long, à l'apex denté bifide, présente cinq nervures et porte une arête (barbe) incurvée de 40 à 60 mm de long. La glumelle supérieure ou paléole est sensiblement égale, linéaire et présente deux nervure et un apex acuminé. Les fleurs présentent deux lodicules membraneux, trois anthères de 10 à 15 mm de long, un ovaire glabre surmonté de deux stigmates[2].

Le fruit est un caryopse au péricarpe adhérent, de forme oblongue, long de 7 à 8 mm[2].

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Peuplement d'alfa sur le littoral espagnol à Marina de Cope (Murcie).

Cette espèce est originaire des régions arides de l'Ouest du bassin méditerranéen. Son aire de répartition s'étend en Afrique du Nord, du Maroc à la Libye, et en Europe du Sud (Espagne, Italie), ainsi que dans les îles de Macaronésie.

L'alfa pousse en touffes d'environ un mètre de haut, formant de vastes « nappes » dans les régions d'aridité moyenne. La plante couvre notamment de vastes zones des hauts plateaux algériens.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les graines germées d'alfa peuvent être consommées par l'homme.

Les plus jeunes feuilles d'alfa peuvent être pâturées par les chevaux, les dromadaires, mais la plante est trop riche en lignine pour constituer un fourrage pour les autres herbivores.

L'alfa est une plante utilisée pour ses fibres. On en tire une pâte à papier recherchée. Les fibres tirées de ses feuilles peuvent, une fois filées, s'employer pour la fabrication de cordages. Au printemps, la feuille est tressée pour confectionner divers objets de sparterie : paniers, couffins...

Cette plante présente également un intérêt écologique pour lutter contre l'érosion dans les régions de steppes arides.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (16 juin 2016)[3] :

  • Lasiagrostis tenacissima (L.) Trin. & Rupr.,
  • Macrochloa tenacissima (L.) Kunth,
  • Macrochloa tenacissima subsp. gabesensis (Moraldo, Raffaelli & Ricceri) H.Scholz & Valdés,
  • Macrochloa tenacissima subsp. umbrosa F.M.Vázquez,
  • Stipa gabesensis Moraldo, Raffaelli & Ricceri,
  • Stipa kelibiae Moraldo, Raffaelli & Ricceri,
  • Stipa kralifii Moraldo, Raffaelli & Ricceri,
  • Stipa tenacissima var. villosiuscula H.Lindb.,
  • Stipa tortilis Buch, nom. illeg.

Liste des sous-espèces et variétés[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (26 juin 2016)[4] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • sous-espèce Stipa tenacissima subsp. gabesensis (Moraldo, Raffaelli & Ricceri) Barreña, D. Rivera, Alcaraz & Obón
  • variété Stipa tenacissima var. tenacissima
  • variété Stipa tenacissima var. villosiuscula Lindb.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alfa subst. masc. auteur= », sur CNRTL (consulté le 26 juin 2016).
  2. a, b et c (en) W.D. Clayton, M.S. Vorontsova, K.T. Harman & H. Williamson, « Stipa tenacissima », sur GrassBase - The Online World Grass Flora, Royal Botanic Gardens, Kew,‎ (consulté le 26 juin 2016).
  3. Catalogue of Life, consulté le 16 juin 2016
  4. Tropicos, consulté le 26 juin 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :