Abáigar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Abáigar
Escudo de Abaigar.svg
Abáigar 01.jpg
Nom officiel
(es) AbáigarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(eu) AbaigarVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Zone géographique
Merindades
Communauté forale
Partie de
Intermunicipalité de Montejurra (d), Zone mixte de NavarreVoir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
4,9 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
498 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Navarra - Mapa municipal Abaigar.svg
Démographie
Population
84 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
17,1 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Alvaro Perez de Aransolo Fernandez (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
31280Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
31001Voir et modifier les données sur Wikidata
TGN
Indicatif téléphonique
948Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Abáigar[1] (Abaigar en basque) est une municipalité de la communauté forale de Navarre dans le Nord de l'Espagne.

Elle est située dans la zone linguistique mixte de la province. Son nom basque est Abaigar.

Situation socio-linguistique[modifier | modifier le code]

La langue majoritaire de la population est l'espagnol. En 2011, le pourcentage de bascophone était de 6,4 %. La municipalité est située dans la zone linguistique mixte depuis 2017, où certains services comme l'éducation et l'administration sont en espagnol et en basque. Quant à l'évolution de la langue basque dans cette zone, de 1991 à 2018, le poids relatif des bascophones dans la société navarraise n'a cessé d'augmenter, passant de 5,2 % à 12,4 % (de 9,5 % à 14,1 % pour l'ensemble de la Navarre)[2].

Selon les cartes linguistiques historiques[3], dans la région d'Abaigar, le basque était la langue d'usage depuis plusieurs siècles, mais entre la fin du XVIe siècle (1587) et du XVIIIe siècle (1778), elle fut progressivement remplacée par l'espagnol[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Mandat Nom du maire Parti politique
2003 Jesús Guinea Crespo indépendant.
2007 Maria Clara Gurrea Lanz indépendant.

Démographie[modifier | modifier le code]

1897 1900 1930 1940 1950 1960 1970 1975 1981 1991 1999 2005
206 216 229 210 232 201 150 110 103 95 99 103
  • Le tableau ci-dessous est tiré du site du gouvernement de Navarre s'appuyant sur les chiffres de l'Institut de Statistiques Espagnol.
Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
95 94 99 97 97 97 92 97 103 104 101
Sources: Abáigar et instituto de estadística de navarra

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Fêtes[modifier | modifier le code]

En aout, et durant quatre jours, les fêtes de la Saint-Vincent.

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).
  2. (eu) Nafarroako datu soziolinguistikoak [PDF] 2020ko ekaina, Iruña, Argitaratzailea: Gobierno de Navarra / Nafarroako Gobernua et Euskarabidea – Euskararen Nafar Institutua, Euskararen Sustapenaren eta Plangintzaren Zerbitzua. Legezko gordailua: LG NA 940-2020. (Version espagnole)
  3. (es) Vascohablantes y castellanohablantes en la historia del euskera de Navarra, Xabier Erize Etxegarai, Gobierno de Navarra, Departamento de Educación y Cultura, 1999, 316 pages, (ISBN 8423518337)
    (es) Las fronteras de la lengua vasca a lo largo de la historia, Carlos Cid Abasolo, Revista de Filología Románica, 2002
    Carte linguistique des Dialectes du basque de 1863 par Louis-Lucien Bonaparte
  4. (es) Luis Núñez Astrain, El euskera arcaico : extensión y parentescos, Tafalla, Txalaparta, , 390 p. (ISBN 8481363006 et 9788481363005, OCLC 54773940, lire en ligne)
  5. Religieuse née à Abáigar (Navarre) le 31 janvier 1939. Entre dans l'ordre des Missionnaires du Christ Jésus le 14 mars 1962 et, plus tard, obtient la licence en Médecine à l'université de Navarre (1970). Dans cet ordre elle occupera les charges suivantes : médecin et directrice de l'hôpital Kole du Congo (1974-1985); Conseillère générale (1985-2000) ; Supérieure Provinciale du Congo (1991-2000) ; et, de nouveau en Espagne, Supérieure Générale des Missionnaires du Christ Jésus (2000-).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]