Arakil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arakil
Escudo de Arakil-Irutzun.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(eu) ArakilVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Comarque
Merindades
Communauté forale
Partie de
Intermunicipalité de Sakana (d), Intermunicipalité des services sociaux de base d'Irurtzun (d), Association d'Aralar (d), zone bascophone de NavarreVoir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
52,4 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
464 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Navarra - Mapa municipal Arakil.svg
Démographie
Population
962 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
18,4 hab./km2 ()
Gentilé
ArakildarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Ruben Goñi Urroz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Identité
Langues officielles
Identifiants
Code postal
31849, 31850, 31867, 31868Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
31025Voir et modifier les données sur Wikidata

Arakil en basque (nom officiel) ou Araquil en espagnol est une commune de la Communauté forale de Navarre au nord de l'Espagne. Elle est située dans la zone bascophone de la province où la langue basque est coofficielle avec l'espagnol et à 26 km de sa capitale, Pampelune.

Elle apparait en 1857 par la fusion de Aizcorbe, Ecay, Echarren, Echeverri, Eguiarreta, Erroz, Irurzun, Izurdiaga, Murguindueta, Satrústegui, Urrizola, Yábar y Zuazu. En 1996 Irurzun (Irurtzun) deviendra indépendante.

Géographie[modifier | modifier le code]

Concejos[modifier | modifier le code]

Elle est composée des concejos[1] et lieux suivants :

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
856 872 879 888 887 882 867 867 862 882 907
Sources: Arakil et instituto de estadística de navarra

Division linguistique[modifier | modifier le code]

En accord avec Loi forale 18/1986 du sur le basque[2], la Navarre est linguistiquement divisée en trois zones. Cette municipalité fait partie de la zone bascophone où l'utilisation du basque y est majoritaire. Le basque et le castillan sont utilisés dans l'Administration publique, les médias, les manifestations culturelles et en éducation cependant l'usage courant du basque y est présent et encouragé le plus souvent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Concejo est le nom que reçoivent les villages ou bourgs qui possèdent une certaine autonomie au sein d'une commune.
  2. Ley Foral 18/86, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence. Régulation de son usage et de son officialisation. En français sur le site de L'aménagement linguistique dans le monde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]