Arano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arano
Blason de Arano
Héraldique
maison-palais du XIIIe siècle.
maison-palais du XIIIe siècle.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Navarre Navarre
Province Navarre Navarre
Comarque Leitzaldea
Maire
Mandat
Iñigo Larrea Perurena
2007-2011
Code postal 31754
Démographie
Population 127 hab. (2007)
Densité 9,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 11′ 57″ N 1° 53′ 40″ O / 43.199174, -1.8943343° 11′ 57″ Nord 1° 53′ 40″ Ouest / 43.199174, -1.89433
Altitude 440 m
Superficie 1 330 ha = 13,3 km2
Localisation
Localisation de Arano

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Arano

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Arano

Arano qui signifie aigle en basque est une ville et une commune de la Communauté forale de Navarre au nord de l'Espagne.
Elle est située dans la zone bascophone de la province où la langue basque est coofficielle avec l'espagnol et à 81 kilomètres de sa capitale, Pampelune. Cette municipalité comprend la ville d'Arano et les fermes de Latse, Suro y Urumea. Le secrétaire de mairie est aussi celui de Goizueta.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Arano est un autre toponyme aux origines incertaines. Il a de solides relations avec des mots basques: arrano (aigle), (h)aran (vallée) ou (h)aran (prunelle) et on lui a donné comme des significations comme "colline des vallées", "lieu de prunelles" ou "lieu de la vallée". Parmi toutes les hypothèses proposées, Mikel Belasko dans son dictionnaire[1] donne la meilleure version par rapport à celle de Koldo Mitxelena, disant que ce mot serait composé de '(h)aran (vallée) et du suffixe diminutif no indiquant une petite vallée. Belasko note une autre hypothèse, déjà qu'Arano (en relation avec arrano, l'aigle) est documenté en tant que nom de baptême masculin dans la Navarre du XVIe siècle, ce qui pourrait être ainsi un anthroponyme.

Pascual Madoz[2] mentionne dans une de ses œuvres que le nom de la ville venait de l'expression hara noa (je vais là-bas) reprenant une étymologie populaire.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est l'unique ville navarraise, avec Zugarramurdi, d'où l'on peut voir la mer.

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Division linguistique[modifier | modifier le code]

En accord avec Loi forale 18/1986 du 15 décembre sur le basque[3] , la Navarre est linguistiquement divisée en trois zones. Cette municipalité fait partie de la zone bascophone où l'utilisation du basque y est majoritaire. Le basque et le castillan sont utilisés dans l'Administration publique, les médias, les manifestations culturelles et en éducation cependant l'usage courant du basque y est présent et encouragé le plus souvent.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
154 141 143 151 144 146 141 141 143 141 127
Sources: Arano et instituto de estadística de navarra

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mikel Belasko, Diccionario etimológico de los nombres de los pueblos, villas y ciudades de Navarra: apellidos navarros
  2. Pascual Madoz Ibáñez (Pampelune 17 mai 1806 - Gênes (Italie) 13 décembre 1870), homme politique espagnol du XIXe siècle.
  3. Ley foral 18/1986, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence.Ley Foral 18/86, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence. Régulation de son usage et de son officialisation. En français sur le site de L'aménagement linguistique dans le monde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]