Orbaizeta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Orbaizeta
Escudo de Aezkoa.svg
Image dans Infobox.
Noms officiels
(eu) Orbaitzeta (-)
(eu) Orbaizeta (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Merindades
Comarque
Communauté forale
Partie de
Intermunicipalité des résidus solides de Bidausi (d), Intermunicipalité des services de bibliothèque de Berragu (d), Intermunicipalité des services sociaux d'Auñamendi (d), zone bascophone de NavarreVoir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
82,31 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
765 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
192 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
2,3 hab./km2 ()
Gentilé
OrbaizetarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Fermin Erdozain Larrañeta (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identité
Langues officielles
Identifiants
Code postal
31670Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
31195Voir et modifier les données sur Wikidata

Orbaizeta[1] en basque ou Orbaiceta en espagnol est un village et une commune de la Communauté forale de Navarre au nord de l'Espagne.

Il est entièrement situé dans la zone bascophone de la province où la langue basque est coofficielle avec le castillan.

Le secrétaire de mairie est aussi celui d'Orbara.[réf. nécessaire]

Géographie[modifier | modifier le code]

À la limite nord-ouest du territoire du municipio passe le Camino francés du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le col de Lepoeder (1 429 mètres) qui est l’un des passages les plus élevés du chemin, se trouve à la limite entre les territoires de ce municipios et de celui de Luzaide (Valcarlos).

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Luzaide, Roncevaux, et Auritz à l'ouest, Garralda, Aria, Orbara et Hiriberri-Villanueva de Aezkoa au sud, Ochagavía à l'est, Lecumberry, Estérençuby et Saint-Michel (toutes les trois en France) au nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

Champ de bataille d'Orbaizeta

La bataille d'Orbaizeta a eu lieu du 15 au dans ces parages, entre la France et l'Espagne. Le général Bon Adrien Jeannot de Moncey mena l'Armée des Pyrénées occidentales à la victoire contre le général Pedro Téllez-Girón, 9e duc d'Osuna, qui commandait l'armée espagnole. Durant la bataille, les Français s'emparèrent de la fonderie de canons qui se trouvait quelques kilomètres au nord du village.

Économie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Division linguistique[modifier | modifier le code]

En accord avec Loi forale 18/1986 du sur le basque[2], la Navarre est linguistiquement divisée en trois zones. Cette municipalité fait partie de la zone bascophone où l'utilisation du basque est majoritaire. Le basque et le castillan sont utilisés dans l'administration publique, les médias, les manifestations culturelles et dans l'enseignement. Cependant l'usage courant du basque y est présent et, le plus souvent, encouragé.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1981 1991 2001 2011
541 564 556 590 537 537 436 366 290 258 234 215
Sources: Orbaizeta et instituto de estadística de navarra

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Grenier à grain basque
Les constructeurs de la fonderie d'Orbaizeta ont canalisé la rivière Irati.

Comme d'autres villages de la vallée d'Aezkoa, il reste quelques greniers à grain.

Une fabrique d'armes est installée dans ce municipio, à l'emplacement d'une ancienne fonderie de canons (cf. supra).

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Église San Pedro

L'église est un édifice médiéval restaurée au XVIe siècle. Elle abrite un retable principal de style churrigueresque[3] de la première moitié du XVIIIe siècle dont quelques images ont été remplacées par d'autres plus modernes.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Euskaltzaindia: 155. araua: Nafarroako udal izendegia.
  2. Ley Foral 18/86, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence. Régulation de son usage et de son officialisation. En français sur le site de L'aménagement linguistique dans le monde.
  3. Le baroque churrigueresque est l'aspect que prend le baroque en Espagne au XVIIIe siècle et se caractérise par une abondance ornementale. Il prend son nom de la famille des Churriguera, sculpteurs à Salamanque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]